• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    16 avis
  • Témoignages (0)

Troubles bipolaires, accès maniaque : les signaux d'alerte

Troubles bipolaires, accès maniaque : les signaux d'alerte

Egalement appelés maladie maniaco-dépressive, les troubles bipolaires se définissent par l'alternance d'accès maniaques, c'est-à-dire d'excitation anormale, et de périodes dépressives.

En plus d'un mal de vivre, cette maladie psychiatrique a d'autres conséquences dommageables.

Repérer les symptômes du trouble bipolaire peut être salvateur.

Peut-on repérer un trouble bipolaire qui débute ?

Le diagnostic d'un trouble bipolaire est le plus souvent très tardif.

Il s'écoule généralement 5 à 10 ans entre les premiers symptômes et le diagnostic.

Or, en raison des conséquences dramatiques de ce trouble (comportements à risques dans tous les domaines et risque de suicide notamment), il est important de les repérer rapidement.

Cette maladie débute le plus souvent entre 15 et 24 ans et touche près de 500.000 Français….

Les symptômes du versant dépressif des troubles bipolaires sont plus connus (tristesse, désintérêt, ralentissement psychique et moteur, modification de l'appétit et du sommeil, tentative de suicide) que les symptômes désignant un accès maniaque.

Troubles bipolaires : quelques signes qui peuvent alerter

Parmi les signes indiqués ci-dessous, repérez les modifications notables par rapport au comportement habituel.

  • Accélération du discours verbal, parler beaucoup en sautant d'un sujet à l'autre.
  • Humeur euphorique avec irritabilité excessive, voire agressivité.
  • Idées de grandeur, préoccupations focalisées sur un thème particulier, projets irréalistes, jugement irrationnel.
  • Hyperactivité, avec inattention, distractibilité ou dispersion.
  • Actes inhabituels comme des achats, des correspondances, réaménagements dans la maison, beaucoup de tâches ménagères à des moments inopportuns, par exemple la nuit, contacter un ami d'il y a 30 ans…...
  • Augmentation de la consommation d'alcool ou de tabac, de l'usage du téléphone, multiplication des contacts sociaux.
  • Incident social : tapage, scandale, énervement inapproprié, provocations comportementales ou verbales.
  • Besoin de s'exprimer plus marqué.

De tels symptômes doivent amener à consulter.

Le traitement des troubles bipolaires repose sur des psychotropes, médicaments qui régulent l'humeur, associés à une psychothérapie.E#

Mis à jour par Isabelle Eustache le 03/10/2012
Créé initialement par Isabelle Eustache le 26/06/2006

Sources : Dossier de presse Lilly, mars 2004. "Les troubles bipolaires et les TOC , Les reconnaître et les soigner", Elie Hantouche, Editions Odile Jacob, 2006.

Cet article fait partie du dossier Troubles psy : plus fréquents qu'on ne le croit

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 

en savoir plus