ISABELLA
Portrait de cgelitti
Depuis environ 1 an, je souffre de TOC.

Tous les soirs et tous les matins, j'éprouve le besoin de vérifier que les lumieres sont bien éteintes et que les robinets sont bien fermés et ceci 10 à 20 fois de suite.Je vérifie aussi qu'aucun objet n'a été déplacé et je suis tres angoissée a l'idée d'etre obligé d'en déplacer un, comme si ca allait bouleverser ma vie.

C'est vraiment un handicape pour moi et même si j'ai essayé de lutter contre ces troubles, je n'y arrive pas.

Je sais que vous allez peut-etre me prendre pour une folle mais s'il-vous-plait, aidez moi !

merci de me répondre si vous souffrez de TOC vous aussi .

Carole
Portrait de cgelitti
Bonjour à tous,

Sensible à la lecture de vos messages, j'aimerais rentrer en contact avec des personnes souffrant de TOC.
Je suis journaliste pour TF1 et je souhaite faire un reportage sur ce sujet. C'est une thématique que je connais bien. L'idée est de vous apporter une aide via l'intervention d'un spécialiste.
Aussi si vous êtes intéréssé ou que vous connaissez des personnes qui pourraient l'être, n'hésitez pas à me contacter par mail csmolarski@tf1.fr ou par téléphone 01 55 26 70 18.
Merci d'avance.
Carole.
ISABELLA
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Les troubles obsessionnels compulsifs ne sont pas le signe d'une folie (l'individu se rend parfaitement compte de son obsession). Par contre ils sont très handicapants et perturbent beaucoup la vie quotidienne. Ils sont le plus souvent le signe d'une grande anxiété, voire, de l'angoisse. Les symptômes : lavements de mains, vérifications du gaz, de la fermeture de la porte, etc...ne sont pas en eux mêmes des signes d'obssession de la propreté ou de la sécurité. Ils indiquent uniquement une angoisse qui se décharge par la répétition et les rituels.

Ces symptômes peuvent être traités avec un psychologue spécialiste des TCC (Techniques cognitivo comportementales) ou par un psychothérapeute (relaxation, travail en face à face) ou avec un psychiatre. Dans les cas ou les troubles sont très invalidants le psychiatre conseille en plus du travail d'analyse, la prise d'un anti-dépresseur, pour un lacher prise plus rapide des TOCS.

Les TOCS sont très bien pris en charge et on obtient très souvent de très bons résultats.

Bien cordialement;,

C. KIZILIAN

psychologue - Thérapeute Craponne 69

 

mone
Portrait de cgelitti
les manies sont communes à beaucoup de personnes, mais maintenant on a tendance à tout décortiquer........
lulu
Portrait de cgelitti
coucou, je suis atteinte de troubles peu connus puisque je ne parviens pas à poser un nom dessus, je suis en quelque sorte une ''accro au chauffage''!je ne peux m'empecher de passer le plus de temps possible (à peu près 5 heures par jour minimum) devant un ventilateur, hivers comme été jusqu'à ce que mes jambes soient toutes brulées...et ce depuis 10ans presque, je commence à m'inquiéter de ne pas comprendre tout ça et si quelqu'un connais ce genre de trouble merci de venir m'en parler n'hésitez pas.je vous remercie d'avance.
jennifer
Portrait de cgelitti
moi aussi je souffre de tocs et c'est vraiment dur de vivre avec, car moi aussi j'allume et éteind les lumières, je vérifie si j'ai bien fermer la porte et d'autre encor, j'ai un traitement qui ma soulagée un peu mais j'en ai toujours.
Sujet vérouillé