colette
Portrait de cgelitti
je souffre tres souvent des que je ferme les yeux au coucher de sensation de "spasme "dans la tête difficile à décrire puis dans le corps en plus de bouffées de chaleur , jai 59 ans ménopausée depuis 5 ans, 4 ans de tsh arrêt depuis 9 mois; une d'entre vous a-telle ces manifestations en dehors des bouffées; les médecins ne voient pas à quoi cela peut correspondre,
colette
Portrait de cgelitti
j'ai 45ans j'ai un trouble de sommeil je peux me reveiller au moins 5 fois dans la nuit qoui faire?
gelle
Portrait de cgelitti
Depuis ma menopause (5 ans) j'ai exactement le même phénomène que Mado par moment lorsque je suis couchée. Une sensation de resserrement sous le crâne et j'ai remarqué que souvent ça se termine en bouffée de chaleur, mais pas systématiquement.
Santé des femmes
Portrait de cgelitti
Ca ressemble beaucoup plus à de l'anxiété qu'à des signes de ménopauses. De fait, la prise de rivotril qui a éliminé ces symptômes.
FIFALIANA
Portrait de cgelitti
Bonjour,je suis une femme de 44ans,depuis quelque mois je sens des choses pas normales,vertiges,spasmes au niveau de la tete,visage,corps parfois,le mois dernier j'ai eu un retard de regles de plusieurs jours,sans rapport sexuel depuis un bon bout de temps j'avoue.Et souvent je sens une fatigue inexplicable,sans parler des maux de tête terrible avant la menstruation ou pendant.
MIMI
Portrait de cgelitti
je suis une femme de 46 ans et depuis quelques mois ( pas + de trois mois) j'ai des troubles menstruels apres consultations chez une gynecologue il s'est averé que je presente un kyste ovarien. cette anomalie ne represente pas la causse essentielle de mes troubles mentruels, aussi je voudrais bien que vous m'expliquez le kyste ovarien et merci!
sabanamat
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'ai 53 ans (menopausée depuis 18 mois) et j'ai ce genre de problèmes depuis dix ans.
mais ces quatre dernièes années, c'est tous les soirs et c'est tellement flippant que je fais de vraies nuits blanches.
la seule fois où j'ai pu respirer c'est durant 18 mois car j'ai été sous anti-depresseur et ryvotril (à cause de la perte de mes parents)et cela m'aidait à dormir.
j'ai fait une tonne d'examens et on a rien trouvé. la solution c'est cure de magnésium et psy...car ce n'est qu'un visage de la spasmophilie.
bon courage
Sujet vérouillé