vanessa
Portrait de cgelitti
Bonjour,

je voulais discuter avec d'anciennes anorexiques ou boulimiques qui sont tombés enceinte...c'est une période assez spéciale. Comment avez vous gérer? Avez vous réussi à vous contenir pendant la grossesse? Avez vous perdu tous vos kilos ensuite?

Je suis dans la situation et c'est très douloureux...merci.

vanessa
Portrait de cgelitti
J'ai été anorexique pendant 7 ans et quant j'ai décider d'avoir un bébé j'ai eu peur mais sa a été 9 mois de bonheur et 20 kilos que j'ai perdu on m'avais di que sa allait etre dur mais mon petit a 1 ans et je l'allaite toujours
sabine
Portrait de cgelitti
Bonsoir cinée, Loé, Véro...Où êtes-vous passées??? J'espère que vous "allez bien" , du moins aussi bien que vous le pouvez et que vous ne rencontrez pas de problèmes particuliers dans ces derniers mois de grossesse. Je sais bien que votre plus gros souci actuellement, c'est de savoir si vous allez perdre les rondeurs accumulées au cours de ces derniers mois. Mais vous pourriez donner de vos nouvelles quand-même. Je m'inquiète de savoir si tout se passe bien pour vous et votre futur bébé.
Je pense à vous et j'espère que vous viendrez me parler quand vous aurez un petit moment à perdre...Bisous
Véro
Portrait de cgelitti
J'ai 30 ans. C'est en cherchant des réponses sur le net concernant les troubles alimentaires et la grossesse que je suis tombée sur vos discussions. En effet, j'ai eu une existance assez douloureuse des 15 dernières années. J'ai voyagé entre le divorce de mes parents, des attouchements sexuels par des gens de mon entourage, un petit copain alcoolique et toxicomane, une interruption de grossesse, la tumeur au cerveau de ma maman...des pires et des meilleures! Et comme si tout cesi n'était déjà pas assez lourd à porter, je suis tombée il y a environ 7 ans dans l'enfer des laxatifs. De peur de prendre du poids, je me purge tous les jours, toutes les nuits. Je ne perds pas de poids, mais j'essaye de conserver celui qui est le mien et je garde toujours espour d'en perdre 2 ou 3!!! Cette purge est si forte qu'elle m'occasionne des douleurs atroces. Ca fait 7 ans que je n'ai pas passé une seule nuit sans me réveiller minimum deux fois pour rejoindre les toilettes. Je dis minimum deux fois, parce qu'un général, c'est 4 ou 5 fois durant la nuit. C'est épuisant...et j'ai très peur pour ma santé. Cette désidratation m'a déjà vallu des malaises, soit pertes de connaissances. Je me couche tous les soirs avec la peure au ventre de ne pas me réveiller le lendemain...
Depuis quelques mois, j'ai rencontrer l'homme de ma vie. Je l'aime et je veux vieillir à se côtés. Je n'ai jamais été si heureuse, mais je traîne toujours ce problème derrière moi. Je vis les meilleurs moments de ma vie. Nous avons en projet d'avoir un enfant. Je peux même pas m'en réjouir, car je n'ose pas le concevoir de peur de nuire à sa santé. A l'aube d'une vie nouvelle, c'est terrible de ne pas pouvoir m'accomplir et de me laisser aller enfin au bonheur...
J'ai parlé à mon conjoint d'une maladie, mais n'ai pas eu le courage de me confier à lui. J'ai trop peur de le décevoir. Pourtant il est si compréhensif!
Demain j'entreprends d'aller consulter une diéthéticienne, j'espère qu'elle trouvera le moyen de m'aider.
Je ne m'aime pas et je ne supporte pas mon corps. Je mesure 1.67m pour 54kg, de plus je suis très convoitée, mais cela ne change rien à mon regard.
J'ai l'impression de tricher et de mentir à tout le monde. J'aimerai tant commencer enfin à vivre...à m'aimer...et à donner la vie!
Courage les fille
gwen
Portrait de cgelitti
bonsoir sabine , J' avais posté un précédent message pour donner des nouvelles mais il semble qu il y ai eu un problème qu il ne s' est pas affiché.
Depuis la dernière fois que j' ai posté un message j' ai connu des jours difficiles .De ce fait j' ai perdu de nouveau 2 kilos et tourne aujourd hui à un poids de 46 kilos.J' essaye de remonter la pente mai cela reste difficile .
Sabine
Portrait de cgelitti
Bon, j'ai réglé le problème de messagerie, il était temps car j'étais tout le temps interrompue, et comme je suis d'un naturel bavard...
Et bien, quant à moi, c'est vraiment pas la grande forme. Je suis sortie de la clinique avec des douleurs que je n'avais jamais eues, et pour lesquelles ils n'ont rien voulu me donner, "pour voir l'évolution". Merci pour l'évolution, mais mercredi, à 3h du mat, je me suis réveillée avec un mal de tête, le pire que j'ai connu jusqu'à présent. On aurait dit que mes yeux étaient tirés à l'intérieur de leur orbite...La nuque bloquée, le dos, j'en parle même pas...J'avais froid et je ne supportais même pas le drap, tellement ma peau semblait me brûler...hallucinant, complètement hallucinant!!!
Néanmoins, ils m'ont déjà fait pas mal d'analyses, éliminant des maladies graves dont les symptômes ressemblent aux miens, ainsi que la sclérose en plaques. Ouf!!! Mais je passe l'irm cérébral lundi 15 (j'y suis presque) et fin juin ou début juillet, je vais avoir droit à des examens internes (colo et gastroscopie) pour savoir si je ne souffre pas de malabsorption (ils m'ont trouvé une hypoprotéinémie et une hypocalcémie subites, jusqu'à il y a trois mois, mes analyses ne montraient pas ces défauts).
Lorsque tous les exams auront été réalisés, la synthèse sera envoyée à mon neuro et alors, j'espère qu'on mettra un nom sur ce que j'ai et surtout, surtout, que l'on pourra mettre un terme à mes douleurs et ma fatigue.
Je garde le moral (enfin, quand j'ai vraiment très mal, c'est quand-même dur d'être positive), et j'attends...
Je pense à vous toutes, bisous.
sabine
Portrait de cgelitti
Bonsoir loé...je suis super contente d'avoir enfin des nouvelles de l'une d'entre vous. En plus, ton bonheur est communicatif,et je le partage avec toi pour l'avoir vécu à 3 reprises. Je te trouve plus épanouie, profites-en pour ignorer ceux qui te font du mal. Ils ne sont pas toujours facile à éviter, mais prends un max de recul par rapport à eux. Vis pleinement le moment présent avec ton mari et oublie les. Trace ton chemin vers le bonheur sans te préoccuper des autres, enfin ceux qui ne t'apporteront jamais rien. Tu le sauras quand tu seras vraiment prête à t'en sortir. Mais surtout, ne perds jamais de vue que tu peux guérir. Nous avons la force de nous battre contre la maladie même si le combat nous semble parfois insurmontable.
En ce qui me concerne, j'ai droit à un IRM de la colonne vertébrale le 5 Mai prochain. J'ai dû revoir mon neuro plus tôt que prévu car de nouveaux symptômes sont apparus. Si l'IRM n'est pas assez convaincante, j'aurai une ponction lombaire...sclérose en plaques ? Le neuro ne se prononce pas encore. En tout cas, j'ai confiance en lui et j'assure psychologiquement. Je relativise en me disant que j'ai survécu à 2 ans d'anorexie, 11 ans de boulimie, et le reste...Mais je suis très fatiguée quand-même et ça, je ne supporte pas, car je suis du genre super-active et je ne peux pas faire tout ce que je voudrais en ce moment. Mais bon, c'est comme ça. Et j'oubliais aussi ceux qui me font culpabiliser, comme si le passé était responsable du présent... Ils n'ont rien compris, ça n'a rien à voir du tout.
Bon, sur ce, continue à prendre soin de toi et de ton bb. J'espère que cinée et véro vont se manifester. J'aimerais vraiment savoir où elles en sont et les soutenir si elles en ont besoin. Bisous. A+
loé
Portrait de cgelitti
salut les filles;
sabine, expliques si tu peux cette polyneuropathie?? qu'est ce qu il t'a dit ce neuro?? évolution, traitement?
il existe plusieurs formes de cette maladie et autant de raison comme les prédispositions elles semblent multiples.
cela est soudain ou des signes sont passés inaperçus?? je scruterai ta réponse..
sinon, toujours aussi dur à accepter et pire au fur et à mesure, j'arrive pas à y croire a retrouver la ligne et sa me fait trop mal, trop élargie de partout, c'est dégoutant toutes ces masses qui se touchent et font des boules hideuses, je cherche a voir si au 7eme mois bb a fini sa construction sur les plan snc,snv, syst cardiaque... si il ne prend plus que taille et poids mais que tout est ok pour lui, peut être limiter la casse pour moi en limitant l'apport a de simple capsule de vitamines??? je sais pas??? je sais plus?? je suis pas sereine du tout...cinée tu attends pour quand????
et toi vero, ça va??
allez bises à toutes!!

cinee
Portrait de cgelitti
Merci Sabine de penser à moi et bienvenue loé. Ca fait plaisir de lire le témoignage de quelqu'un d'autre ressentant les mêmes douleurs que nous...
je me suis absentée longtemps pour essayer d'oublier cette facette de moi, pour me lever le matin en me disant tout va bien. Peine perdue. J'ai encore pris un kilo ce mois ci que je n'arrive pas à gérer. J'ai mon poids dans la tête constamment, toute la journée...
Mes problèmes de poids sont le résultat de relations difficiles avec mon père. L'une des premières grosses crise a débuté après une réfléxion de sa part et un surnom débile qu'il m'a donné. Peut-être le pensait il affectueux. Aujourd'hui il recommence, m'appelle ma grosse, me parle de mes fesses aussi grosses que mon ventre...je n'ai jamais été aussi grosse qu'aujourd'hui je le sais et je le vis très mal.
J'ai moi aussi des eu problèmes de santé et j'ai eu très peur pour mon bébé. Je me suis rendu compte à ce moment la que je ferai tout pour lui et que sa santé passait avant tout. Je me dis qu'après avoir donné la vie à mon bébé, je prouverais au monde que je suis capable de perdre ce poids, que je ne suis pas une grosse qui se complait dans ce qu'elle est. Je veux perdre ce poids et je le ferais.
La dernière crise qui a duré 1an et demi, m'a fait perdre 15kg et s'est terminé "grâce" à ma grossesse a été déclenchée par des problèmes de couple. Mon mari et moi avions des problèmes et plus de relation. Aujourd'hui les choses se répétent. Non qu'il y ait un problème tout se passe bien mais selon ses dires il ne voit que mon ventre et n'arrive pas à imaginer une relation charnelle dans cette situation. Moi je l'interprète autrement, je me dis que bien sur c'est mon poids qui le dégoute, que je ne l'attire plus et ca me rend malheureuse.
Voila, je suis encore une fois tiraillée entre envie de surmonter les choses et peur de l'avenir.
Je vous remercie d'être la sans vous je n'aurais d'autres choix que de me morfondre en espérant m'en sortir...
sabine
Portrait de cgelitti
Bonsoir gwen. L'espoir et le moral sont les deux éléments essentiels pour affronter les problèmes que nous rencontrons au quotidien, surtout ceux qui concernent la santé. Tu peux me croire, je sais de quoi je parle...sinon, je ne serais plus de ce monde aujourd'hui. J'ai traversé des moments terribles, tant psychologiquement que physiquement, et je sors à peine de 10 jours de clinique pour y retourner dans une 15aine puis au mois de juillet. Mais je garde le moral, je suis valide, et j'ai rencontré, à la clinique, des personnes en bien plus grande difficulté que moi. Cela permet de relativiser. Néanmoins, la douleur de ne pas réussir à concevoir un bb est très lourde à porter. Alors, suis les conseils de tes médecins et au besoin, si tu ne parviens pas à manger des quantités plus importantes, fais-toi conseiller quant à la prise de compléments vitaminés. Je sais que la vitamine E et le zinc sont essentiels à la fécondité. Renseigne-toi auprès de gens compétents et surtout, fais-leur confiance. Le rapport avec les médecins doivent se baser sur une confiance réciproque. Si tu ne ressents pas le "contact" n'hésite pas à consulter quelqu'un d'autre. Sois forte et garde l'espoir. Nous avons tous en nous la force de réagir, il faut parfois aller la puiser au plus profond de nous, mais crois-moi, elle est bien là. A bientot gwen.    
cinee
Portrait de cgelitti
guérir...je ne sais même pas vraiment ce que ca veut dire...prendre du poids et en être heureuse?
Ma maladie date de plusieurs années et je n'ai que 24 ans. Je déteste la nourriture, être à table, entendre des bruits de casseroles ou de fourchettes et je hais voir des gens manger.
Je suis à 4 mois et demi de grossesse. L'année dernière j'ai perdu 15kg sur 8 mois. Comme j'ai déjà beaucoup pris, mon gynéco est furax et me sert d'alibi pour surveiller mon alimentation. Je ne prends de féculent qu'une fois par jour, pas de sucre beaucoup de fruits et d'eau. Mais c'est déjà beaucoup pa rapport à l'année dernière ou je vomissais 2 repas sur 3. je me vois grossir et malgré tout l'amour que je porte à mon bébé je ne me supporte pas. j'aimerais maigrir, voir le chiffre sur la balance diminuer...mais j'ai beau me peser 7 fois par jour rien n'y fait.
Je suis un peu perdue je ne sais pas quoi faire...faire du mal à mon bébé ou à moi...c dur c très dur.

Pages

Sujet vérouillé