Trop de vitamine A casse les os !

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 12 Mars 2003 : 01h00
Un excès de vitamine A (rétinol) entraîne une fragilité osseuse anormale. Et ce, tant chez les femmes que chez les hommes.

Diverses études ont montré qu'un apport trop important en vitamine A pouvait augmenter le risque de fracture de la hanche, notamment chez les femmes ménopausées. Mais les hommes sont loin d'être indemnes de ce risque.

Il s'agit cette fois d'une analyse suédoise menée sur plus de 2.300 hommes âgés de 49 à 51 ans. Evalués trois fois au court des trente années de suivis, les auteurs ont enregistré au total 266 fractures chez ces sujets. En étudiant les différents paramètres susceptibles d'intervenir dans le risque de fracture osseuse, ils constatent une fréquence fracturaire bien plus élevée, et plus particulièrement au niveau de la hanche, parmi les personnes ayant les taux sanguins (sériques) de vitamine A les plus importants.

Ce résultat vient à nouveau remettre en question la supplémentation souvent systématique en rétinol de très nombreux aliments courants. Cet enrichissement des denrées alimentaires, qui vise à éliminer des carences potentiellement très dangereuses, devrait être révisé selon les pays en terme de quantités employées.

Par ailleurs, cette fragilisation osseuse induite par la vitamine A souligne un des risques de la prise régulière de compléments en vitamines et minéraux. Certes, elle permet d'éviter les carences, mais attention de ne pas tomber dans l'excès inverse. Prendre trop de suppléments peut se répercuter défavorablement sur la santé.

Publié par Dr Philippe Presles le Mercredi 12 Mars 2003 : 01h00
Source : Michaelsson et coll., N. Engl. J. Med., 348 : 287, 2003.
A lire aussi
Fracture d’ostéoporose : cinq différences hommes/femmes Publié le 12/02/2016 - 16h02

L’ostéoporose et le risque de faire une fracture ostéoporotique ne sont pas l’apanage de la femme et ne sont pas forcément liés à la ménopause. L’homme en souffre aussi, moins souvent mais avec des conséquences plus sévères. Homme ou femme, la même maladie ?

L'ostéoporose au masculinPublié le 21/04/2008 - 00h00

Il arrive fréquemment que les hommes ne reçoivent pas un traitement approprié ou même pas de traitement du tout contre l'ostéoporose. Pourtant, à partir de l'âge de 70 ans, il leur est recommandé de faire mesurer la fragilité de leurs os.

Ostéoporose : le traitementPublié le 29/05/2006 - 00h00

L'ostéoporose, maladie du squelette caractérisée par une fragilité osseuse, conduit à une augmentation du risque de fracture. Du fait du vieillissement de la population, cette affection est extrêmement fréquente. Il convient de diagnostiquer l'ostéoporose à temps. Concernant les...

Plus d'articles