Clara
Portrait de cgelitti
Il y a dix minutes, je l'ai appelé pour lui dire que c'était fini. Pourtant, il y a 3 ans, j'ai vraiment cru au grand amour, celui qui rime avec toujours. Et puis, au fil des jours et des mois on apprend a connaitre l'autre, sa famille, et la pour moi ca n'allait plus. trop de deceptions, de rancoeur de ressentiment accumulés et les sentimens qui etaient pourtant si fort, je ne les avais plus. Au final, je ne regrette rien, il m'a enormement apporté, il était toujours la pour moi, on était tout le temps ensemble, certain disent trop... c'est vrai j'étais prete a tout pour lui, si bien qu'un matin en regardant dans la glace, je ne me suis pas reconnue. dess lors j'ai pris des distances, je voulais redevenir moi meme. Ou était la deconneuse d'autrefois qui ne prenait rien au serieux? tres loin, je ne riais plus, je ne voyais plus personne, j'étais une autre. Et puis il y avait ce sentiment de ne plus etre moi, si fort. en prenant mes distances, je me suis aperçue qu'il ne me manquait pas tant que cela, que j'étais libre de rire quand je voulais, libre de m'habiller comme je le voulais, enfin, j'avais ce sentiment d'etre libre, tout simplement. Je regrette de ne pas lui avoir dis ce que je pensais quand je le pensais, on ne s'est jamais disputés, jamais, mais au fil du temps on ne se parlait plus vraiment, plus de discution, des "je t'aime" a tout bout de champs, bref ses mots si lourds de sens sont devenus une banalité, des mots qu'on dit comme cela. Aujourd'hui il souffre enormement, je le regrette. je m'en veux de le faire souffrir, mais en meme temps, je ne veux vraiment pas recommencer. j'y ai cru vraiment. en trois ans les choses changent, la vie nous change. je ne regrette rien de ce que j'ai vecu avec lui, je ne considere pas ces trois ans comme une perte de temps, il m'a vraiment apporté beaucoup de choses. maintenant il ne me reste plus qu'a guerir et me reconstruire. on dit souvent que pour vivre a deux il faut savoir faire des concessions. d'accord, mais pas au detriment de ses sentiments.

aujourd'hui je vous ecris, parce que je ne sais pas comment me reconstruire et oublier le mal que je lui fait. en fait je me sens inhumaine et cruelle, parce que lui il m'aime toujours et parce que je le fait souffrir. c'était le premier, et je l'aimais

nina
Portrait de cgelitti
Merci clara pour ton message j'espère retrouver quelqu'un qui sera m'apporter tout ce dont j'ai besoin....et pas une personne égoïste comme mon ex. Je me suis même demandée s'il n'était pas avec quelqu'un d'autre, je dis cela par rapport aux comportement qu'il avait eu...En tout cas à l'heure actuelle, je m'en fou royalement.
mel
Portrait de cgelitti
Salut Clara et les autres...
J'ai pas été très bien avec lui... En fait, s'il est resté si insistant c'est parce que je n'ai pas été assez ferme avec lui au départ de la rupture. Il me restait bcp de tendresse pour lui, alors j'ai essayé de faire en sorte qu'il ne souffre pas. Résultat: il souffre, il a cru que je reviendrais. il m'a encore telephoné tout à l'heure. Il ne comprend pas "pourquoi je le fait souffrir". Pourtant, une chose est claire, ce n'est pas moi son problème (enfin pas tant que ca). Son pb c'est qu'il a beau avoir 23 ans, il veut rester avec moi parce qu'il a peur de vivre, il a peur de devoir recommencer. Il est encore dans les jupes de sa maman. ill fait tout ce qu'elle lui dit de faire. J'étais SA chose et pour lui je devais rester avec lui. Mais il a pas compris que le vie, ou du moins la mienne, ce n'est pas ca. Aujourd'hui je ne le supporte plus du tout, pourtant, c'était un ami avant. Des fois je me dis qu'il faudrait que je déménage pour avoir la paix, mais d'un autre coté je n'ai pas envie de dire au revoir à ceux que j'aime parce qu'une personne ne veut pas me laisser tranquille...
Enfin bon, tout ca pour dire que ce n'est pas facile tous les jours. Maintenant j'angoisse tout le temps: dès que je l'apercois quelque part, le soir qd je rentre, j'ai peur qu'il soit chez moi, qu'il m'attende alors que sais pertinement qu'il n'a pas suffisamment de caractère pour le faire... bref, c'est pas la joie tous les jours. en fait, je crois qu'il n'accepte pas la situation. Le pire, c'est qu'il ne fait rien pour l'arranger ou se secouer: il est plus mou que jamais et ne fait strictement RIEN de sa vie... Un beau gachis tout ca... J'essaie de me dire que je n'y suis pour rien, que c'est son choix, il arrive qd même a me faire culpabiliser....


lilou
Portrait de cgelitti
Nina, je ne sais pas où tu en es avec ton copain car ces messages datent de septembre mais sincèrement je te conseille d'ouvrir les yeux sur ta relation; tu as le droit d'être heureuse et cet homme ne te rend pas heureuse; essayes de prendre assez de recul et de réfléchir à ce qu'il t'apporte vraiment, je sais c'est difficile (j'en ai fait l'expérience) une séparation te paraît impossible, tu en es folle et pourtant...que de déceptions, que d'égoisme de sa part. souvent les hommes sont lâches, n'osent pas dire qu'ils veulent en finir mais ne souhaitent que ça et espèrent que leur amie s'en rendra compte et prendra les devants. Quand tu auras réussi à faire le deuil de votre relation, à couper complètement les ponts, ce sera très dur au début et tu auras besoin de l'attention et de l'amitié de tes proches et ensuite comme par magie tu ressentiras un immense soulagement et l'envie de t'ouvrir aux autres et...tu rencontreras l'homme qui te rendra vraiment heureuse, plein d'attention et de respect et...de passion pour toi. Ne t'attardes pas sur quelqu'un qui au fond ne sait pas t'apporter ce que tu mérites, prends une décision certes violente au départ mais qui te comblera de bonheur par la suite; tu es libre de tes choix, ne perds pas ton temps, la vie est courte et tant de bonheur à construire. courage...
Anne
Portrait de cgelitti
Bonjoue Clara,
je ne sais qu'elle age tu as... combien de fois ton coeur a été émietté,
combien de larmes ont coulé, mais une chose est certaine, c'est qu'il faut
espérer. J'ai vécu une histoire d'amour avec un "homme', nous avions 18
ans, ce n'est pas 400 km, mais un océan qui nous séparait... la conclusion
est que je ne suis plus avec lui, mais une montagne d'obstacles et
d'incompatibilités nous séparait... j'y croyais, ma vie a arrêté pendant plus
de 5 ans. naiveté quand tu nous tiens.
Il faut croire au prince charmant, mais avant on doit s'assurer que l'on
tient réellement le role de princesse. Il faut d'abord apprendre à se
respecter. Lorsque l'on déprime,on a des choses a règler avec soi-meme.
Ton ex, on s'en fou. C'est toi qui compte. C'est toi qui a le droit d"etre
heureuse. et cela se fait d'abord et avant tout avec toi. Apprend à
t'apprécier, à te voir sous un jour nouveau, à te surpasser. Apprivoise ta
liberté, ta solitude. Prends le temps de prendre du temps seule. Bien
beau l,amour et ses étincelles, mais je connais très peu de femmes qui
soit toujours heureuses en amour! (Malheureusement). Mais une fois que
tu t'affirmes, que tu t'acceptes, que tu t'apprécies, tu seras drolement
surprise des princes charmants qui voudront te faire la cour, et ce, à
proximité. alors courage, patience et persévérance et tu verras, il y en a
un qui se mordra les doigts de t'avoir laissé partir.
dans le fond, le but de tout cela, c'est de vivre à deux et heureux.
misstik
Portrait de cgelitti
Salut à tous, après avoir lu vos témoignage je constate que c'est sympa de votre part de donner conseil et de remonter le morale aux autres....Je tenais à vous remercier car je me suis retrouver également dans la même situation que nina (du moins à quelque chose près).Et vos témoignage m'ont aidé à prendre conscience de certaines choses dans la vie.
Nina, tu as eu je trouve beaucoup de courage et de patience surtout, je t'en félicite, combien aurait fait ce que tu as fait par amour?? Je pense pas beaucoup.
thalie
Portrait de cgelitti
Ton message est touchant et plein de tendresse !!! Tu as fait un choix et il valait mieux maintenant que dans qqs années alors que tes sentiments ont changé aujourd 'hui..... continuer ainsi aurait été mensonges à lui et à TOI ....
Tu lui as bien expliqué comme dans ce témoignage? Le dialogue vous a manqué!!
Tu as fait preuve de courage maintenant continue ...reprend confiance en toi et aux autres et en l'amour....
Bonne continuation
mel
Portrait de cgelitti
Me revoila, presque 8 mois plus tard. Il y a eu des hauts et des bas. J'ai cru parfois que je ne me reconstruirais jamais. Et puis, j'ai ouvert les yeux, je me suis redecouverte, j'ai recommencé petit a petit à refaire les choses que j'aimais, à revoir mes amis. Les membres de ma famille me disent qu'ils me "retrouvent" telle qu'ils me connaissent et qu'ils se sentent soulagés... Alors je leur souris, je fais comme si tout allait bien. Pour etre honnete, même si je me sens revivre, il y a encore et toujours ce vide, cette absence, ce n'est pas lui qui me manque, mais l'épaule, l'autre qui est toujours la...
Maintenant je (re)sors, je profite de la vie, et même s'il y a eu des moments tres difficiles et de gros passages a vide, je pense que c'était la meilleure solution...
Et vous autres, qui avez pris la peine de me lire, de me repondre et de faire part de votre histoire, ou en etes vous aujourd'hui,et surtout, comment allez vous?
guill's
Portrait de cgelitti
La liberté s'est bien mais je crois que l'on ne s'est plus ce que c'est vraiment alors on l'a recherche tant qu'on peut jusqu'au jour où l'on est seul, comme les personnes que l'on a laissé derriere soi, seul !!! Alors que celle ci sont peut etre heureuse aujourd'hui. Car elles ont su en tiré l'experience et le savoir de la vie en couple. Alors, n'ai pas pité de lui. Il souffre peut etre mais il sera s'en remettre et revivre comme toi.
Clara
Portrait de cgelitti
Non je ne crois pas que ton ex soit un goujat (je m'adressais donc à Nina) excuse-moi. Tu ne l'aimes plus, tu t'en ai aperçu au bout de 3 ans (période difficile de remise en question) toi tu es gentille de culpabiliser mais je t'assure que tu côté de certains hommes, c'est rarement le cas. Ceci est une grande déception pour lui mais qu'en aurait-il été au bout de 15 ou 20 ans de vie commune avec sûrement la présence d'un ou de plusieurs enfants. Il faut être très relatif. Se faire quitter est tjrs quelque chose de douloureux et seul le temps arrivera à cicatriser en partie.Les hommes ont leur amour propre, et c'est sûrement là que ça coince.
Comme l'amour fait des ravages, mon fils qui a 19 ans a eu son premier chagrin d'amour et il m'a dit dépité : alors l'amour, c'est seulement au cinéma ?
Chloé
Portrait de cgelitti
     Comme tu es douce et gentille. On se resemble beaucoup. Il y a deux ans, aprés 10 ans de mariage et " enfants, j'ai eu comme toi cette impression que les je t'aime n'avaient plus de sens. je me sentais si seule dans mon couple depuis bien longtemps. Je suis tombée eperdument amoureuse d'un autre homme et j'ai choisi, comme toi de quitter celui qui m'aimait plus que tout.
     Mariée et mère de 3 enfants, j'ai été jugée comme une femme adultére alors que le sexe et la passion n'avaient rien avoir dans cette histoire. Il s'agissait de trouver enfin une communion dans le couple de façon reflechie et douloureuse.
     L'homme que j'aimais depuis qq mois n'a pas eu mon courage, par lacheté il a au dernier moment choisi de retourner pres de sa femme. Elle le tenait financierement et psychologiquement, je pense que leur couple était pathologique et qu'il y trouvait son compte quelque part.
     je me suis retrouvée seule; mon mari souffrait, j'ai pensé puisque ce n'est pas ... autant que ce soit de nouveau lui. Pourtant, une petite voix me disait d'être forte, et de rester seule. j'ai accepté de reprendre la vie d'avant mais je le regrette. Il est gentil, encore plus aimant mais moi, je ne l'aime plus et je suis en train de me sacrifier pour lui et pour les enfants.
     ce que je voudrais te dire, c'est de tenir bon dans ta décision, écoute ta petite voix, assume le mal que tu lui fait, c'est pour ta survie que tu le fais...

Pages

Sujet vérouillé