cgelitti
Portrait de cgelitti
Je viens d'être "embarquée" dans la famille des névralgiques du trijumeau. J'ai 68 ans et c'est une très mauvaise affaire, si j'en crois tous vos messages . . . ou la plupart ! Le diagnostic est clair, même avant l'IRM ; la souffrance déjà supportée en quelques crises me fait très peur à tous les niveaux : aussi bien le nouveau mode de vie que cela implique, que le seul fait de me laver les dents. Si encore j'arrivais à comprendre d'où ça vient, c'est plus acceptable lorsque l'on comprend, non ? Avec ce diagnostic, j'ai pu reconstituer la progression lente et insidieuse, à travers de petites manifestations qui me semblaient anodines. Si j'avais consulté plus tôt, cela aurait-il changé quelque chose ? L'un d'entre vous saura peût-être me le dire. Merci