constant
Portrait de cgelitti

Bonjour,

Je suis toute nouvelle sur ce forum et je me lance !

Je suis infirmière depuis 25 ans en chirurgie viscérale et le burn out m'est tombé dessus !

Les alertes de mon corps et de mon mental je les supportaient pensant que ça allait passer , je n'ai pas l'habitude de trop m'écouter , je préférais me concentrer sur mon travail , mes malades et leur apporter tout ce que je pouvais en plus des soins médicaux .

La fatigue s'est installée incidieusement et mes nerfs lachaient souvent non pas au travail mais dans mon entourage !

Et la dépression a fait son apparition accentuée et même poussée par une cadre qui a commencé à me convoquer de façon régulière à cause d'une petite jeunette de 25 ans qui a manipulé son monde et qui critiquait mon travail !!!

N'en pouvant plus je me suis mise en arrêt ....ENFIN !! et à présent cela fait 20 mois que je suis en arrêt et que je traite ma grande dépression avec l'aide d'une psychiatre qui m'a bien dit que j'aurais du m'arrêter bien avant !!!

A présent j'ai récupéré à 75% physiquement mais psychiquement c'est en dent de scie et j'ai de gros trous de mémoire , encore des insomnies et des douleurs dorsales et articulaires importantes .

Maintenant mon souci c'est le médecin de la Sécu qui me tance en ironisant de façon grandiose sur mon état " Depuis le temps ça devrait aller , vous vous êtes assez reposée " , " Vous avez repris à mi temps thérapeutique ça y est ?" , je garde mon calme mais c'est dur , on est malade et on nous fait culpabiliser encore plus , aucune compréhension ! Je comprends que certains ont abusé mais qu'ils fassent du cas par cas , en 25 ans j'ai du m'arrêter 1 an ( rupture ligament cheville et chute cortisol )

Normalement je devrais être convoquée sous peu et ça me met la pression !! Heureusement que ma psy est là !

Bon j'arrête de psychoter et je vous souhaite à toutes et à tous une bonne AM !

PUB
PUB