amora04
Portrait de cgelitti
bonjour,

à partir de demain, je commence un travail de nuit (9h45 5h45) c'est pour moi la 1ere fois et cela m'inquiete un peu ... j'ai besoin de conseils, comment gerer la situation ?? merci.

nico
Portrait de cgelitti
exact peet en ce qui concerne la nutrition, moi aussi j'ai du me remettre sérieusement au sport la régularité des repas est mise à rude épreuve et c'est la guerre avec les heures de repas "batardes" qui agacent les proches du fait de l'incompréhension. moi pour ma part je mange à 18h puis à 00h30 et quand je rentre à 05h j'essaye de ne pas manger car c'est bien là le pire... faire un gros grignottage et partir illico au dodo !!
béa
Portrait de cgelitti
En effet travailler de nuit a certains avantages comme plus de temps libre, disponibilité pour ma famille mais au détriment d'une fatigue chronique et une prise de poids. Avouez que notre corps n'est pas physiologiquement adapté pour rester éveillé la nuit même si l'on dort raisonnablement la journée. Le sommeil de jour est moins réparateur. Je pense que le travail de nuit doit être fait sur du court terme pour notre santé. Bon courage à vous bosseurs de nuit.
mhelene59
Portrait de cgelitti
moi aussi je travail de nuit(21h/7h soit 10hau rythme de 2 à 3 nuit et 2 à 3 repos) et cela depuis 3 ans .c'est un choix perso ,depuis je suis plus dispo pour ma petite famille et moins stressée a la maison.
Au debut ,j'ai douté de mon choix ,car j'avais de grosses difficultées en voiture, souvent je devait m'arreter et faire le tour de la voiture pour eviter de m'endormir au volant.Si ce pb percitait autant dire que j'aurai tout de suite demandé a repasser de jour.Ensuite ,arrivée dans mon lit plus possible de m'endormir.J'ai tout organiser autour de moi pour savoir qu'il m'est peu probable d'etre derangée.Couper la sonnette et le telephone, et dans ma chambre je me plonge dans le noir, porte fermée.Moi ,avant mon passage de nuit je dormais 7h/ nuit maintenat je ne dors qu'environ 4h apres chaque nuit travaillée mais les nuits en repos je dors 9a10h pour recuperer.Par contre si tu veux des conseil pour passer ta nuit sans pb ,en voici qq uns: essais de faire une petite sieste dans l'apres midi, evite de faire du grand menage dans la journée qui precede(tu resent toute la fatigue de la journée en pleine nuit), evite de rester inactive pdt la nuitsi tu as des moment d'inaction ,prends plus de temps pour faire ce que tu as a faire.
j'espere t'avoir aidé. je te souhaite bon courage ,si tu tiens le rythme , je te jure que ca vaut le coup.
Sophie
Portrait de cgelitti
[QUOTE=dr jilani babay] pour le travail de nuit c est un travail demande beaucoup de effort du corq.pour le mantien du corp il faut trois bases.se laver deux fois par jours manger des legumes faire des relation sexuelle cahaque trois jours.[/QUOTE]

Bonjour à tous
Désolée, mais je ne vois pas le rapport entre le travail de nuit et les rapports sexuels tous les trois jours et les 2 douches par jours.
dr jilani babay
Portrait de cgelitti
pour le travail de nuit c est un travail demande beaucoup de effort du corq.pour le mantien du corp il faut trois bases.se laver deux fois par jours manger des legumes faire des relation sexuelle cahaque trois jours.
Sana
Portrait de cgelitti
Bonsoir à tous !

Je suis étudiante en journalisme à Strasbourg. Je souhaiterais portraiturer une personne travaillant la nuit, dans la région de Strasbourg, de préférence, pour que je puisse passer un peu de temps avec elle pendant qu'elle travaille. Voici mon e-mail : sguessous@gmail.com

Je vous remercie d'avance pour votre collaboration !
Peet
Portrait de cgelitti
Bonjour,
En ce qui me concerne, je travaille dans l'informatique, 2 semaines en journée et 2 semaines de nuit sur le mois et ce sont les transitions Nuit/Jour qui sont fatales. Au debut, puisque je suis jeune cela ne me posait pas de probleme mais là je commence à sentir certains jours une accumulation de la fatigue (il m'arrive de ne pas dormir pendant plus de 36h et de dormir que quelques heures) et de rester caler sur les heures de nuits alors que je suis de jour (car la charge de travail de travail est plus importante de nuit avec 11 ou 12h que de jour). Ensuite, au niveau repas, puisque le corps n'est pas habitué à manger de nuit, la prise de poids est inevitable (je mange 2 fois par semaine avec un diner vers 19h et un dejeuner au travail vers 3h du mat) alors je songe serieusement a me remettre au sport bientot. N'importe qui ne peut pas travailler de nuit alors bon courage..!
AS-PSY
Portrait de cgelitti
bonjour à tous ! j'ai travaillé de nuit aussi, et de mon expérience je retire qu'avec une bonne organisation et beaucoup de rigueur, les effets secondaires du travail de nuit peuvent être atténués de façon très notable : première nuit : faire une grosse sieste de 2 ou 3 heures si possible l'après-midi même, le lendemain matin après la garde et chaque matin de travail, ne surtout pas déjeuner en arrivant chez soi (ni même avant de partir, avec la relève), ne pas se doucher (un débarbouillage suffit) et ce afin de ne pas relancer le métabolisme sur un mode actif de jour. Débrancher le téléphone, enlever les piles de la sonnette, prévenir les proches de ne pas débarquer, éventuellement mettre un masque de repos (style masque qu'on vous donne dans les avions) pour être vraiment dans le noir, et s'astreindre à dormir autant d'heures de sommeil que quand on dort la nuit : c'est vrai qu'on a l'impression de ne pas voir le jour, mais c'est le prix à payer pour avoir un tonus "normal". Et puis on a quand même plus de jours de repos que ceux qui travaillent de jour pour profiter. Pour ce qui est de grossir quand on travaille de nuit il est vrai que l'organisme n'est pas programmé pour fonctionner de nuit, pourtant en décalant réellement son planning de repas, je pense qu'on peut tout à fait limiter les dégats : personnellement à 14h30/15h quand je me levais après une nuit, je déjeunais : café, jus de fruit, tartines (comme après une nuit de sommeil normal quoi !), le soir à l'heure "normale" du dîner, je mangeais avec ma famille normalement (comme quand on mange à midi 4/5 h après le petit déjeuner !) et je me prenais un repas suffisamment consistant comme "collation" de nuit puisque pour moi c'était l'heure du dîner : une part de pizza, ou un part de pates/viandes etc, un fruit un laitage, bref un repas équilibré normal comme on en prend un le soir en horaire normal ! pas de grignotage par contre, pas de gâteaux, sucreries de toute sorte etc car finalement je suis certaine que c'est cela qui contribue le plus à la prise de poids ! et en rentrant chez moi le matin , je ne déjeunais pas, ne prenais même pas un café : hop direct au lit : qui a l'habitude de déjeuner le soir avant de se coucher après tout ???
marie
Portrait de cgelitti
bonjour,je travaille de nuit depuis environ 8 mois en hotellerie,je repratique la course à pied depuis 3 mois et j'avoue que ça me fait un bien fou cela dit je respecte deux,trois règles essentielles à savoir,une fois levée vers 15h je mange ce qu'il faut mais léger j'attends 1 heure environ et je fais des étirements et après je cours 3/4 d'heure.
je rentre,douche,soins et je dors environ 1 heure ensuite je file bosser.Donc la pratique sportive et un travail de nuit sont tout à fait possible mais il faut absolument écouter son corps donc si je me sens trop naze je ne vais pas courrir...[QUOTE=soso] salut!je suis infirmiere en réa depuis 4 ans et pour échaper au stress de la jounée et à son agitation j ai demandé un poste de nuit (20h30-6h30) de plus mon roulement de jour ne me convient plus car il est en 8 heures (alternance de 4 après midi et de 4 matins avec un Week End sur trois de repos)Je suis sportive (course à pieds 3 à 4 fois par semaine) j aimerai avoir des temoignages de personnes qui bossent la nuit et qui pratiquent un sport de maniere réguliere,est il possible de concilier sport et travail de nuit? merci par avance de vos réponses.[/QUOTE]
manig
Portrait de cgelitti
Bonjour,je suis ASH depuis 18 ans,je travaille de nuit depuis 2 ans 1/2, en binôme avec une A.S dans une ptite structure de 28 pers., je prends en charge 14 résidents malade Alzheimer. Les nuits sont bien remplies, il faut gérer l'angoisse, l'inquiétute, l'agressivité avec calme et patience. Certaines nuits sont plus agitées que d'autres, on s'adapte. Au début j'ai eu du mal, moi-même je me faisais peur, le silence, l'amplification des bruits, à l'affut du moindre mouvement. Voir surgire dans la pénombre une "ombre",d'entendre d'un coup des cris dans le silence.Je m'y suis habituée à la longue. J'aime la nuit, je prend le temps d'être à l'écoute du patient, j'organise mon travail, j'ai souvent de la compagnie. J'ai appris à controler mon stress. Pour faire la nuit il faut être bien dans son corps et dans sa tête, tout est là. Pour l'instant je le vis bien. J'ai 51 ans.

Pages

Sujet vérouillé