Jo
Portrait de cgelitti
j'ai fait un marathon (j'ai 58 ans) à la mi-mai après huit semaines d'entraînement spécifique. Après cette course j'ai eu des transpirations nocturnes abondantes, un poids initial que je n'arrivais pas à reprendre, et des problèmes intestinaux. Le tout est rentré dans l'ordre après un mois et demie. J'ai donc repris l'entraînement seul à raison de deux fois par semaine au lieu de quatre. Puis à la mi-août me sentant bcp mieux j'ai repris mon activité en club mais en forçant un peu plus. Et, depuis mes transpirations nocturnes ont repris et la journée j'ai des nausées digestives. Tous les examens sanguins sont bas, sauf un taux de testostérone très diminué et une échographie abdominale négative. Je pense donc que je suis victime d'un surentraînement qui a entraîné une perturbation de mon métabolisme. Quelqu'un a-t-il déjà eu ce type de problème et si oui, combien de temps cela peut-il durer .

Merci d'avance à qui voudra bien me répondre

Jo
Portrait de cgelitti
Bonjour,
Il m'arrive moi aussi de suer abondamment la nuit après l'entraînement.
Cela m'arrive aussi parfois sans avoir fait de sport mais en étant très fatigué.
Je ne comprend pas ce qui m'arrive.
Je mange bien (équilibré, le plus varié possible, je bois assez pr récupérer l'eau perdue pendant l'effort, par petites doses (75ml /h), ). Pourtant, cela persiste.
J'ai couru un footing pendant une heure hier soir et j'ai encore sué cette nuit bien que n'ayant plus beaucoup d'eau à perdre.....
Quelqu'un a-t-il une idée?

D'avance merci.

Jo.
Sujet vérouillé