ninon
Portrait de cgelitti
Cet article est trop lénifiant et apporte peu.

L'étude française en référence a été trop courte pour extrapoler les

conclusions. Elle doit d'ailleurs être prolongée.

S'il est bien vrai que les hormones de synthèse semblent présenter plus

de rique, il est trop tôt pour présenter ces conclusions au public.

Un article trop "soft" comme le votre peut donner l'ompression d'une

fausse sécurité. Un article trop alarmiste peut semer la panique.

ollivier
Portrait de cgelitti
Je veux vivement réagir à votre article et aux différents témoignages que je viens de lire. Que dire lorsque comme moi, on a, à 34 ans, subi une anexectomie bilatérale ( ablation des ovaires et des trompes) et qu'on commence un THS pour...10, 20 ans...????Aujourd'hui les différentes études ne m'encouragent nullement à avoir confiance en qui que ce soit, mais que dire des effets indésirables de la ménaupose que l'on vit au quotidien sans ces traitements... Que faut il faire, subir des désagréments quotidiens ou bien risquer un cancer du sein...tout celà me laisse rêveuse et un peu amer...   
jean marc
Portrait de cgelitti
La seule cause prouvée a ce jour de cancer est les radiations.
le THS est donnée sous reserve de mammo. cette dame en a fait sans savoir le danger.
chercher l'erreur
charpentier
Portrait de cgelitti
avant tout nous sommes française, réferons nous a nos propres traitements et non aux comparaisons et analyse des autres tels que les americains.le ths permet de traiter avec confort la menopause et de + une surveillance tous les 6 mois si les personnes sont serieuses et attentives a leur santé!!!!!!!
sandrine
Portrait de cgelitti
[QUOTE=ollivier] Je veux vivement réagir à votre article et aux différents témoignages que je viens de lire. Que dire lorsque comme moi, on a, à 34 ans, subi une anexectomie bilatérale ( ablation des ovaires et des trompes) et qu'on commence un THS pour...10, 20 ans...????Aujourd'hui les différentes études ne m'encouragent nullement à avoir confiance en qui que ce soit, mais que dire des effets indésirables de la ménaupose que l'on vit au quotidien sans ces traitements... Que faut il faire, subir des désagréments quotidiens ou bien risquer un cancer du sein...tout celà me laisse rêveuse et un peu amer...   [/QUOTE]
charlie
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Bamboolette] J'ai l'impression que cet article est une bataille franco-américaine encore une fois et que ce sont les françaises qui vont en pâtir. Quand aux laboratoires, mon Dieu, il faut pas y toucher,ils perdraient énormément d'argent... Alors, au nom de l'argent et du profit, faisons croire au françaises que le nouveau né à des dents (pas les poules, car elles en ont) et gavons les d'hormones. En tous les cas, ayant été opérée d'un adéno-bibrome du sein il y a 15 ans, le chirurgien m'avait dit de ne jamais prendre de THS. A 47 ans, j'ai été ménoposée du jour au lendemain et un an après, après plusieurs conseils pris auprès de médecins, ma gyéco m'a dit qu'il fallait absolument que je prenne un THS pour mon confort. Bien que je lui ai dit, ainsi qu'à d'autres gynécos, que je n'avais pas le droit à cause de cette opération, on m'a convaincue qu'il valait mieux que j'en prennent, surtout à 48 ans. Je l'ai donc pris ce THS de dernière technologie et je l'ai arrêté il y a un an car j'avais toujours plus ou moins mal à mon sein opéré. Après une mammo, tout va bien et, une année après, c'es-à-àdire, il y a un mois, je refais une mammo de conrôle comme tous les ans et là on vient de ma découvrir une calcification. Je dois aujourd'hui avoir une mammo tous les 6 mois et, si jamais il y a une 2ème calcification il faudra me bombarder ou me chimiothérapeuther. Je vous signale que cette calcification c'est mise exactement au même endroit où il y avait eu l'extraction de l'adéno fibrome. Alors, Mesdames, si vous voulez prendre ou continuer votre traitement THS, allez-y. Moi, je pleur et n'arrête pas de rager contre moi qui me suis laissée convaindre et après tous ces gynécos et médecins qui ne sont jamais du même avis. C'est un SCANDALE au 3ème millénaire. On nous prends pour des cobayes. Bonne fin de semaine et... réfléchissez bien car c'est à vous de dire NON si vous ne le sentez pas. Ne vous laissez pas convaincre.[/QUOTE]
azurmo
Portrait de cgelitti
Je voudraais qu'un médecin nous parle du THS par voie orale (sous forme d'un comprimé comprenant oestrogène+ progestérone. Je suis un traitement sous cette forme depuis 18 moisn j'en suis très satisfaite, auparavant j'utilisais oestrogène en gel + progestérone en comprimés micronisé ou pas comment savoir?
Merci
Bamboolette
Portrait de cgelitti
J'ai l'impression que cet article est une bataille franco-américaine encore une fois et que ce sont les françaises qui vont en pâtir. Quand aux laboratoires, mon Dieu, il faut pas y toucher,ils perdraient énormément d'argent... Alors, au nom de l'argent et du profit, faisons croire au françaises que le nouveau né à des dents (pas les poules, car elles en ont) et gavons les d'hormones. En tous les cas, ayant été opérée d'un adéno-bibrome du sein il y a 15 ans, le chirurgien m'avait dit de ne jamais prendre de THS. A 47 ans, j'ai été ménoposée du jour au lendemain et un an après, après plusieurs conseils pris auprès de médecins, ma gyéco m'a dit qu'il fallait absolument que je prenne un THS pour mon confort. Bien que je lui ai dit, ainsi qu'à d'autres gynécos, que je n'avais pas le droit à cause de cette opération, on m'a convaincue qu'il valait mieux que j'en prennent, surtout à 48 ans. Je l'ai donc pris ce THS de dernière technologie et je l'ai arrêté il y a un an car j'avais toujours plus ou moins mal à mon sein opéré. Après une mammo, tout va bien et, une année après, c'es-à-àdire, il y a un mois, je refais une mammo de conrôle comme tous les ans et là on vient de ma découvrir une calcification. Je dois aujourd'hui avoir une mammo tous les 6 mois et, si jamais il y a une 2ème calcification il faudra me bombarder ou me chimiothérapeuther. Je vous signale que cette calcification c'est mise exactement au même endroit où il y avait eu l'extraction de l'adéno fibrome. Alors, Mesdames, si vous voulez prendre ou continuer votre traitement THS, allez-y. Moi, je pleur et n'arrête pas de rager contre moi qui me suis laissée convaindre et après tous ces gynécos et médecins qui ne sont jamais du même avis. C'est un SCANDALE au 3ème millénaire. On nous prends pour des cobayes. Bonne fin de semaine et... réfléchissez bien car c'est à vous de dire NON si vous ne le sentez pas. Ne vous laissez pas convaincre.
patricia
Portrait de cgelitti
j'ai un ami biologiste de (57ans), qui m'a informé que tous les traitements que vous prescrive les gynécologues sont cancérigènes, que ce soit sous forme de gel, de patsch, de comprimé.
tous les ans il assiste à des colloques, ou sont réunis tous les spécialistes en médecine.
Eux même l'avoue entre eux, mais c'est des milliards pour l'état, pour les laboratoires et aussi pour nos chers médecins.
Car à chaque fois qu'il vous prescrive ce traitement, il perçoive un pourcentage sur chaque produit par les laboratoires.
avez-vous vue une femme médecin avec un cancer du sein ou de l'utérus !!!
Comment se sont soignées nos grands'mères, elles qui ont atteintes les 75/8O ans, elles n'ont pas eu de cancer du sein ou de l'utérus et pourquoi !!
A l'époque, c'est traitements n'existés pas.
la meilleur façon de vous soigner c'est uniquement à basse de plante.
ninon
Portrait de cgelitti
menopausée à 46 ans j'ai pris tsh avec patch pendant 12 ans, la dernière année j'avais des migraines horribles avec des douleurs irradiantes jusqu'aux reins. Ma gynécologue me disait quand même de continuer jusqu'au jour où j'ai trouvé une boule dans le sein (non décelée à la mamo 3 mois avant) cancer hormonal, : ablation du sein, rayons. on me prescrit en plus tamoxifène pendant 5 an (risque cancer utérus) j'ai dit non merci ! c'était en 1998 et tous les médecins affirmaient que le tsh n'avait rien à voir avec le cancer hormonal du sein, maintenant on en revient...a suivre dans quelques années !!!
josie
Portrait de cgelitti

épuisée par les bouffées nocturnes et les angoisses, j'ai demandé un THS ,après qq mois de traitement j'ai l'impression de "renaitre" tant je me sens mieux :
plus de fatigue et ma dépression a disparu -
je pense qu'il faut que chaque femme fasse son choix en fonction de son état personnel -
je n'ai pas peur , car je suis surveillée tous les 6 mois ; je fais de l'activité physique : gym et rando - je ne suis pas en surpoids contrairement aux américaines - enfin je revis !

Pages

Sujet vérouillé