Nicole
Portrait de cgelitti
comment savoir s'il nous manque des oetrogènes ou de la progestérone .Les médecins nous donnent des traitements sans bilan?
Nicole
Portrait de cgelitti
Bonjour les copines, j'ai des bouffées de chaleur qui persistent avec THS (oestrodose en gel + Duphaston)mais je pense que c'est une histoire de dosage, je prends une dose du gel et si j'en prends une deuxième c'est mieux ; alors pour éviter d'en prendre deux car je n'aime pas prendre trop de médicaments je mange depuis peu des yahourts au soja mais en continuant mon traitement léger et cela me convient parfaitement pour l'instant. J'ai lu sur un site que le traitement THS protège de 50 % un risque cardiaque. Et pour celles qui ne veulent pas grossir il faut savoir que de toute façon traitement ou pas, la femme grossit vers la ménopause donc il faut réduire nos portions alimentaire et BOUGER. Bises à toutes
pop
Portrait de cgelitti
Quelle sorte d'examen clinique ??
En général les gynécos donnent des traitements et attendent de voir les résultats et adaptent en fonction des réactions...non ??

edith
Portrait de cgelitti
bonjour annie
le problème avec les gynécos ils ou elles sont impuissant(es) devant ce problème ils ne savent que vous donner toujours la même chose, j'ai eu plusieurs gynécos elles sont toutes minces et dans la cinquantaine bien tassée

elles sont bien situées pour vraiment savoir ce qu'elles doivent faire et nous, nous bagarons contre le poids comme par hasard c'est toujours des hormones qui font grossir!!!!
millefleurs
Portrait de cgelitti
l'examen clinique suffit , amicalement.
naima
Portrait de cgelitti
Bonjorr tout le monde, je voudrais savoir s'il existe un traitement hormonal qui tarde un peu la ménopause? Merci
ANNIE
Portrait de cgelitti
j'ai 53 ans , je suis un traitement hormonal depuis 1 an (oestrogène + progestérone artificielle, car je souffrais beaucoup de bouffées de chaleur, insupportable même, plus anxiété et tous les autres désagréments qui vont avec. J'ai retrouvé une vie bien meilleure depuis que je prends le TSH. Mais compte tenu des risques liées à l'association d'un oestrogène avec de la progestérone dite artificielle, j'ai demandé a ma gynécoloque de me donner la progestérone naturelle, des études ayant dit que l'association oestrogène avec de la progestérone naturelle éviterait les cancers. Ce qu'elle m'a confirmé.Malheureusement depuis 2 mois que j'ai changer de progestérone, j'ai de nouveau quelques bouffées de chaleur, surtout la nuit. Ma gynéco ne sait pas si le fait d'avoir changer de progestérone peut être la cause de la reprise de ses bouffées. Surtout que d'après le traitement TSH c'est l'oestrogène qui serait le médicament qui soignerait les bouffées de chaleur. Pouvez vous me donnez des témoignages sur les études faites à ce sujet et me dire si d'autres femmes ont rencontré le même problème. Ma gynéco me dit que si ca continue je dois reprendre la progestérone artificielle, j'ai le choix entre avoir mes bouffées de chaleur ou bien risquer le cancer si je reprends l'ancienne. J'attends vos réponses. Merci
Sujet vérouillé