La toxoplasmose : comment l'éviter pendant la grossesse

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 09 Juin 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 19 Mai 2016 : 15h56
-A +A
La toxoplasmose est une maladie due à un parasite n'a que peu de conséquences en dehors de la grossesse. En revanche, chez une femme enceinte, il peut y avoir des effets graves sur le foetus. Pourtant, en France, une femme sur deux n'est pas immunisée. Comment éviter d'attraper la toxoplasmose au moment de la grossesse ? Quelques règles simples.

Toxoplasmose : mais de quoi s'agit-il ?

La toxoplasmose est une maladie due à un parasite, le toxoplasma gondii, qui est un protozoaire, c'est-à-dire ni un virus ni une bactérie. Il est de la même famille que les amibes. Il a besoin pour se développer d'infecter divers hôtes tels que l'homme, le bœuf, le mouton, le lapin, le rat et l'oiseau, mais surtout le chat, qui est son hôte définitif et chez qui il va se reproduire.

Chez la femme enceinte, le parasite de la toxoplasmose peut traverser le placenta et atteindre le fœtus.

La contamination chez l'homme se fait par voie orale (par la bouche) lors de l'ingestion de nourriture contaminée ou par les mains.

Les légumes peuvent être contaminés par le parasite car les chats excrètent le parasite dans leurs selles et celui-ci peut rester plus d'un an dans la terre, risquant ainsi d'infecter des légumes.

Quel est le risque de la toxoplasmose ?

Une femme sur deux n'est pas immunisée contre la toxoplasmose en France, c'est-à-dire qu'une femme sur deux n'a pas été en contact avec le parasite.

Si au moment de la grossesse, une femme est déjà immunisée, elle n'a aucun risque de contracter la maladie. Si elle n'est pas immunisée au moment de la grossesse, le risque est d'environ 1%.

Cela peut sembler faible, mais il faut savoir que la transmission de la maladie au fœtus est d'environ 30%, et que si un fœtus est atteint, il risque dans 10% des cas des séquelles définitives. De plus, le traitement de la maladie ne permet pas complètement d'éliminer le risque de séquelles.

Le dépistage de la toxoplasmose est obligatoire chez les femmes enceintes, mais l’idéal est de procéder à des analyses sanguines en amont, dès le projet de grossesse.

Toute femme enceinte sait donc dès le début de grossesse si elle est immunisée ou non contre la toxoplasmose. Si ce n’est pas le cas, le respect de certaines mesures de précaution pendant toute la durée de la grossesse limite le risque de contracter le parasite.

Guide: 

Publié par Dr Renaud Guichard, chirurgien le Mercredi 09 Juin 2004 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 19 Mai 2016 : 15h56
A lire aussi
Toxoplasmose Publié le 09/04/2003 - 00h00

La toxoplasmose est une maladie parasitaire, le plus souvent bénigne.Elle peut cependant avoir des conséquences graves chez la femme enceinte car elle provoque des malformations du fœtus. Elle est également redoutée chez la personne immunodéprimée (en cas de sida notamment), car elle peut...

Plus d'articles