lula
Portrait de cgelitti
G un serieu problème depuis maintenant 2 ans. Je suis tombée dans une consommation régulière de cannabis. L'année dernière, gt a 70 euros par semaine de consommation. Cette année, elle atteignait les 90. Mon problème ^s'établit par la conscience. Je sais qu'il faut que j'arrête, que les repercutions sur mon corps demeureront inchangées si je ne me calme pas dès aujourd'hui. J'ai commencé à fumer après un léger trouble psychologique dû à un évènement. MOn père m'a appris, le jour de noël il y a troi an, qu'il était alcoolique. J'ai eu beaucoup de mal à m'y faire. en effet, le papa que je voyais quand gt petite n'est plus le même>. Maintenant, il est deux père à la fois. Celui qui agit quand il est sous les effets de l'alcool, et celui qui demeure sérieux. IL n'est pas violent et sait faire la part des choses entre le travail et l'alcool. Le problème, c'est qu'il ne peut pas diférencier alcool et famille. J'ai un réel besoin de parler de tt ça à quelqu'un qui pourra m'éclairer parce que je ne m'exprime plus. Enfin... Disons que le pet est devenu mon mode d'expression. C'est surement pour cette raison que je ne parviens pas à arrêter. Et le pire de tt ça, c'est qu'étant donné le fait qu'il y a pénurie en ce moment, je ne fais que boire et encore boire pour compenser. Il me faut trouver quelqu'un qui saura faire resortir ce qu'il y a en moi de manière naturelle. J'ai essayé le psy mais étant donné le fait que g une bonne force morale, la fierté m'a fait dire que je pouvais m'en sortir seule: il suffit de voir le resultat!!!!!
lula
Portrait de cgelitti
il faut parfois une aide exterieure, elle peut etre necessaire et il n'y a pas de honte ni de faiblesse a y avoir recours. Un psy ou autre, enfin quelqu'un de compétent en qui tu auras confiance et qui pourra t'aider à avancer et à stopper ta consomation. J'ai moi même consommé beaucoup de cannabis pendant une dizaine d'année, il m'a fallu et me faut encore une aide trés importante.
bon courage
Sujet vérouillé