Toutes les réponses aux questions sur l'orgasme

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 17 Décembre 2007 : 01h00
-A +A
Mieux connaître l'orgasme permet de mieux l'apprécier, de mieux communiquer, de mieux en parler et même d'être plus à l'aise pour l'explorer à deux…

Après le test « Que savez-vous de l'orgasme ? », voici les réponses à chacune des questions. Vous pourrez ainsi peut-être élargir votre vision de quelques aspects du plaisir sexuel féminin ou masculin1- L'orgasme masculin correspond à :L'éjaculation. Le tout début de la détente après le summum de l'excitation.La sensation de plaisir.L'orgasme masculin correspond au tout début de la détente, juste après le summum de la sensation de plaisir. L'éjaculation n'est absolument pas synonyme d'orgasme, car ils peuvent être totalement déconnectés : il existe des orgasmes masculins sans éjaculation et des éjaculations sans orgasme2- A quoi reconnaît-on l'orgasme féminin ?Aux contractions involontaires et rythmées du vagin.Aux cris qu'elle pousse.Aux battements de son coeur qui s'accélèrent.On reconnaît l'orgasme féminin aux contractions involontaires et rythmées du vagin. Celles-ci sont au nombre de 3 à 13, espacées en moyenne de 7 dixièmes de secondes. Ces contractions sont fortes et rapprochées au début, puis de moins en moins puissantes et de plus en plus espacées. Leur nombre est d'autant plus important que l'excitation de départ l'était. Les cris ou les battements du coeur ne sont pas des signes évidents d'orgasme féminin.3- L'orgasme :Procure toujours du plaisir.Peut se produire physiquement sans grand plaisir émotionnel.Entraîne un stress physique.L'orgasme masculin ou féminin peut très bien se produire sans être associé à la sensation de plaisir intense qui lui est généralement attribuée. Il existe des orgasmes pas très « jouissifs », des orgasmes agréables sans plus et même parfois des orgasmes douloureux même si la plupart sont naturellement associés à un plaisir intense.4- Le plus grand des plaisirs, c'est :L'orgasme.La sensation de désir.Les préliminaires.Le moment où le plaisir sexuel est le plus grand, le plus intense, c'est l'orgasme. Tous les moments d'une relation sexuelle sont naturellement agréables, mais physiquement, l'orgasme est le plus intense, même si certaines personnes affirment préférer l'intensité du désir, ou la montée du plaisir lors des préliminaires.5- Pour un homme le plus grand bien-être, c'est :Éjaculer au moment de l'orgasme.Donner du plaisir à sa partenaire.Se sentir très viril parce qu'il a une bonne et belle érection.Le plus grand bien-être, le plus grand plaisir pour un homme, c'est de se sentir viril parce qu'il a une bonne et belle érection. C'est un aspect de la sexualité dont l'importance échappe parfois aux femmes. Cela dit, le plaisir de l'orgasme et celui de donner du plaisir à sa partenaire sont eux aussi importants.6- Une femme a, en général, plus de plaisir si :Son partenaire sait tenir longtemps sans éjaculer.Il sait la caresser en s'adaptant à son plaisir à elle.Le pénis de son amant est de bonne taille.Le plaisir d'une femme ne dépend guère de la taille du pénis de son partenaire. Il dépend beaucoup plus de l'attitude de son partenaire pendant l'amour. Sait-il s'occuper d'elle ? S'intéresse-t-il à son plaisir à elle ? Sait-il s'adapter ? L'étonner ? C'est ce qui fait le plaisir féminin, bien plus que la durée de la relation sexuelle ou la longueur du sexe masculin.7- Après l'orgasme, l'excitation diminue :Lentement chez l'homme et rapidement chez la femme.Lentement chez la femme et rapidement chez l'homme.Rapidement, en quelques secondes, chez les deux partenaires.Après l'orgasme, l'excitation diminue très rapidement chez l'homme, le faisant entrer en période réfractaire, temps pendant lequel l'érection n'est plus possible. En revanche, chez la femme l'excitation diminue lentement, en plusieurs minutes Il en résulte qu'il vaut mieux dans un couple que la femme jouisse la première, car ainsi, elle reste réceptive encore plusieurs minutes souvent suffisantes pour que son partenaire parvienne lui aussi au septième ciel. Si au contraire, c'est lui qui atteint l'orgasme le premier, il risque de la laisser au bord de son plaisir, car il ne peut continuer à être disponible.8- La zone du corps qui déclenche le plus facilement l'orgasme chez l'homme, c'est :Le gland.Le pénis entier.La peau des testicules.La zone érogène la plus efficace chez l'homme, c'est le gland du pénis. On peut même être plus précis en parlant de la couronne du gland et du frein. Cependant, autour du pénis, il existe des zones, qui même étant moins érogènes, le sont pourtant de manière intéressantes : le pénis tout entier, les bourses, le périnée en arrière des bourses, et même la face interne des cuisses ou la zone de l'anus.9- La zone du corps qui déclenche le plus facilement l'orgasme chez la femme, c'est :Le clitoris.Le point G.Le fond du vagin.La zone qui est la plus à même de déclencher l'orgasme féminin lorsqu'elle est stimulée, c'est le clitoris, pourvu de très nombreux corpuscules de volupté, les capteurs du plaisir. Le point G n'est efficace que pour 10 % des femmes, tout comme le fond du vagin.10- Quand on sait qu'on ne peut pas avoir d'orgasme, il vaut mieux :Éviter pour un temps la sexualité.Se faire des câlins tendres non sexuels pour garder une intimité amoureuse.Faire l'amour sans aller jusqu'à l'orgasme, pour profiter de la complicité sexuelle très bénéfique au couple.Même quand on n'atteint pas l'orgasme, faire l'amour rapproche un couple. Et puis, comme l'orgasme est loin d'être le seul plaisir sexuel, on peut tout de même partager beaucoup de plaisirs ensemble : le plaisir de se voir nus, celui de se désirer, de se caresser, de se surprendre, de se respirer, de s'écouter chuchoter

Publié par Dr Catherine Solano le Lundi 17 Décembre 2007 : 01h00
A lire aussi
Tout ce qu'il est utile de savoir sur le plaisir féminin Publié le 28/09/2007 - 00h00

Connaître les nombreuses spécificités du plaisir féminin vous aidera si vous êtes une femme à mieux y accéder, plus facilement ; et si vous êtes un homme, vous saurez beaucoup mieux aider votre partenaire à s'épanouir sexuellement. Parce que si la bonne volonté est essentielle, un peu de...

Plus d'articles