Tongs : vos pieds à la mode mais votre santé en danger !

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le Lundi 28 Juillet 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 19 Août 2016 : 10h49
-A +A

Les tongs font à nouveau fureur cet été et séduisent encore plus. Ils sont tellement mode que l'on en trouve de tous les modèles et de toutes les couleurs. Néanmoins, mieux vaut ne pas les porter tout le temps, car leur port prolongé est mauvais pour les muscles et les articulations.

Les tongs : des sandales très "mode"

Une armoire à chaussures qui ne contient pas une ou plusieurs paires de tongs ? C'est de plus en plus rare ! Car bon nombre d'avantages pratiques sont associés au port de tongs : elles permettent de bien aérer les pieds en été, en outre elles offrent une protection contre le sable brûlant de la plage et une prise sur les carrelages glissants au bord de la piscine.

Pourtant, les tongs ne conviennent pas pour un port quotidien. Elles absorbent trop peu les chocs de la marche et n'offrent pratiquement aucun support à la cheville et au talon. A terme, en toute logique, cela se traduit par des douleurs aux pieds et même des foulures de la cheville. C'est la raison pour laquelle les tongs sont certainement proscrits en cas d'activités sportives.

Des chercheurs américains de l'Auburn University ont constaté scientifiquement que le port de tongs entraîne leurs propriétaires à modifier leur façon de marcher. Elles recroquevillent leurs doigts de pied afin de ne pas perdre leurs tongs. La cheville forme ainsi un angle plus grand et les pas sont plus petits. De même, les talons s'enfoncent moins puissamment dans le sol.

Résultat, on observe un risque accru de problèmes aux hanches et à la colonne lombaire.

Quand faut-il éviter de porter des tongs ?

  • Comme les tongs sont ouvertes, elles offrent très peu de protection contre les dangers extérieurs, par exemple des éclats de verre ou d'autres matériaux qui peuvent provoquer de petites blessures.
  • Mais songez aussi au soleil. Sans crème solaire, vous courez aussi le risque de coup de soleil sur les pieds.
  • Porter des tongs quand vous jardinez n'est pas non plus une bonne idée. La seule option possible dans ce cas est d'enfiler de robustes chaussures de travail, par exemple comme protection contre des objets lourds ou contre un malheureux coup de bêche.
  • Si vous portez des sandales, vos pieds sont aussi davantage la cible des insectes et autres animaux. Ainsi, lorsque vous appliquez un produit antimoustiques, n'oubliez pas d'en faire profiter vos pieds.
  • Attention, les tongs sont totalement déconseillés aux diabétiques.

    Une blessure au pied peut entraîner de graves conséquences pour ces personnes, pouvant même aller jusqu'à l'amputation. 25% des diabétiques souffrent d'un problème de pied. En effet, la moins bonne qualité de leur circulation sanguine ralentit la guérison des éventuelles blessures. Dans un stade ultérieur, les ligaments et l'os peuvent même être touchés.

  • Enfin, les tongs ne sont pas indiqués au volant.

    Il n'est pas explicitement interdit de conduire sans chaussures attachées ou même pieds nus. Mais, en cas d'accident, le port de tongs peut effectivement donner lieu à des discussions. En effet, un conducteur doit toujours être en état d'exécuter toutes les opérations de conduite nécessaires et de maîtriser son véhicule.

Publié par Pieter Segaert, journaliste santé le Lundi 28 Juillet 2008 : 02h00
Mis à jour le Vendredi 19 Août 2016 : 10h49
A lire aussi
Pieds et chaussures : nos mauvaises habitudes Publié le 24/09/2015 - 10h10

Talons hauts, escarpins pointus, ballerines ou tongs, tout est permis, mais avec parcimonie. Sinon gare aux problèmes de dos, de tendons ou d’orteils en forme de griffe. Eclairage de spécialistes sur ces habitudes prises par coquetterie ou confort mais loin d’être anodines.

Plus d'articles