Timidité et drague : un cocktail néfaste !

Publié par Psychonet Production le Lundi 01 Juillet 2002 : 02h00
-A +A
La timidité, frein à tout type de relation, ajoute encore son lot de difficultés lorsqu'il s'agit de séduire. Karine Peltier, psychiatre, nous aide à comprendre ce comportement qui paralyse nombre d'entre nous.

Le timide a plutôt l'air introverti. Mal à l'aise dans un groupe, il ne sait pas où se mettre, bégaie quand il doit prendre la parole, rougit… Même difficulté lorsqu'il s'agit de séduire : notre timide baisse les yeux et soutient difficilement le regard de l'autre… Bref, il a du mal à se rendre accessible à autrui. La psychiatre Karine Peltier nous éclaire sur ce comportement qui peut parfois gâcher la vie…

Comment expliquer la timidité chez l'adulte ?

La timidité, lorsqu'elle est importante, provient le plus souvent d'un manque de confiance en soi. Les origines de ce manque de confiance sont souvent à rechercher dans l'éducation, pendant l'enfance. Si cette éducation a été particulièrement stricte au point de ne pas laisser à l'enfant la possibilité de s'exprimer, ce dernier pourra, en grandissant, être « bloqué » pour aller au devant des autres. Le manque de confiance en soi peut aussi être lié à la crainte de voir se reproduire certaines situations mal vécues par le passé, où l'on s'est senti rejeté, rabaissé ou humilié... La seule idée de les revivre paralyse l'individu et l'empêche de prendre des risques.

Pourquoi certaines personnes, plutôt sûres d'elles au quotidien, sont-elles paralysées lorsqu'il s'agit de séduire ?

La relation de séduction est bien particulière puisqu'elle met en jeu le domaine affectif. Si la personne souffre de timidité maladive, c'est qu'elle a très certainement une faille narcissique à ce niveau. Pour se construire, le narcissisme nécessite plusieurs « couches » : le corps, l'intellect, les sentiments et la sexualité. S'il y a un manque, l'individu perd l'assurance qui lui est nécessaire pour pouvoir se faire aimer. La timidité liée aux rapports de séduction peut également trouver son origine dans des échecs passés répétés ou des relations destructrices qui ont fait perdre au sujet toute confiance en lui-même.Enfin, cette timidité peut être liée à la peur de ne pas plaire physiquement à cause, notamment, de complexes qui remontent à l'adolescence...

Publié par Psychonet Production le Lundi 01 Juillet 2002 : 02h00
A lire aussi
Je suis timide, mais je me soigne... Publié le 20/08/2010 - 14h35

"Il faut savoir se vendre, communiquer..." Cela semble être le credo de notre époque. Alors, comment se sentir à la hauteur quand on est timide ? Quand on rougit pour un rien, pour une pensée, quand on n'ose pas dire ce que l'on pense, ou même quand on ne sait plus ce que l'on pense tellement...

6 choses qui bloquent votre sexualité mesdames ! Publié le 08/01/2002 - 00h00

Un certain nombre de troubles de la sexualité féminine concernent des problèmes physiques (douleurs, malformations…). Cependant, les blocages qui entravent l'épanouissement personnel et une vie sexuelle équilibrée sont le plus souvent de nature psychologique. Explications.

Plus d'articles