Un tiers des cancers sont évitables grâce à notre assiette !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Juillet 2007 : 02h00
-A +A
Comment expliquer l'augmentation des cancers ? Une partie de la réponse se trouve dans notre assiette. En effet, nous mangeons de plus en plus mal : trop de graisses et trop de sucres, tandis que nous négligeons les produits d'origine végétale. L'obésité est déjà clairement en cause dans les maladies cardiovasculaires et le diabète, on peut aussi lui mettre sur le dos de nombreux cancers.

Les maladies dites de civilisation sont à mettre en relation avec l'évolution de notre mode de vie : malbouffe et sédentarité.

La fréquence des cancers ne cesse d'augmenter. Certes, cette hausse s'explique en partie par le vieillissement de la population et la mise en oeuvre de moyens de dépistage. Mais on ne peut plus nier un parallèle avec l'évolution de notre hygiène de vie. A titre d'exemple, en Allemagne et en Grande-Bretagne, la consommation de sucre est passée de 2 kilos par personne et par an, à 45 kilos, en 50 ansDans ce domaine, les données scientifiques affluent, notamment grâce aux résultats des grandes études prospectives de population.

Pourquoi les Japonais sont minces et peu enclins au cancer du sein et du côlon, alors qu'une fois immigrés aux Etats-Unis, ils sont victimes, en une génération, d'obésité et de ces deux cancers ? La réponse se trouve certainement dans l'abandon de leurs habitudes alimentaires : régime riche en poisson, pauvre en graisses saturées et en sucreries.

C'est à partir de cette constatation que la grande enquête Epic (European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition) a été initiée, il y a une quinzaine d'années. Elle a suivi près de 500.000 individus de 35 à 70 ans appartenant à dix pays européens. Après avoir enregistré des données relatives au mode de vie de chacun des participants et les nouveaux cas de cancer, les chercheurs concluent que si les personnes ayant une alimentation pauvre en fibres doublaient leur consommation de fruits, légumes et céréales, le nombre de cancers du côlon serait réduit de 40% !Inversement, les régimes riches en viande rouge et autres produits d'origine animale riches en graisses, augmentent le risque de ce cancer. Le manque d'activité physique et l'obésité abdominale exercent également ce même effet, tandis qu'un régime riche en poisson est protecteur.

Selon les experts, six facteurs sur sept de décès prématurés sont liés à l'alimentation et à un manque d'activité physique. Il est donc possible d'éviter 80% des maladies cardiovasculaires, 90% des diabètes de type 2 et un tiers des cancers en changeant de style de vie, en consommant beaucoup de fruits et légumes et en luttant contre la sédentarité.

Et le tabac

On ne peut parler de cancers évitables sans évoquer le rôle du tabac (actif et passif). Le tabac est de loin la cause la plus importante de cancer, surtout pulmonaire, mais aussi ORL, oesophagien, pancréatique, vésical, rénal et leucémie myéloïde. Rappelons que le tabac tue chaque année 66.000 Français, de cancer, maladies cardiovasculaires et maladies respiratoires.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 09 Juillet 2007 : 02h00
Source : Conférence internationale sur les bénéfices de l'alimentation méditerranéenne, Rome, 18-21 mai 2005.
A lire aussi
Obésité Publié le 06/09/2001 - 00h00

L'obésité est un problème de santé qui, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), atteint des proportions endémiques dans le monde et représente une menace sérieuse en matière de santé publique.

Cancer : prévenir par l'alimentation Publié le 08/01/2007 - 00h00

Peut-on prévenir les cancers par l'alimentation ? Dans l'affirmative, comment s'y prendre ? Quels sont les aliments bénéfiques ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Le sujet est vaste, mais commence à être très bien documenté.

Prévention des cancers : ajustez votre alimentation ! Publié le 22/09/2008 - 00h00

Par l'intermédiaire de notre alimentation, nous pouvons agir sur l'apparition d'un cancer et sur son évolution. Nous pouvons tous modifier progressivement notre facon de nous nourrir et transformer ainsi notre alimentation en arme préventive des cancers ! Pour chaque catégorie alimentaire : que...

Plus d'articles