• rating
    • rating
    • rating
    • rating
    • rating
    7 avis
  • Témoignages (0)

Thermalisme et thalassothérapie : quels bienfaits ? Quelle cure pour vous ?

Thermalisme et thalassothérapie : quels bienfaits ? Quelle cure pour vous ?

Tout changement de saison est propice à envisager de bonnes résolutions. Envie d’un séjour en centre de thalassothérapie ou dans une station thermale ? Voici un éventail de cures pour retrouver forme et santé dans ces eaux de bien-être.

Thalasso, cure thermale : quelle est la différence ?

La différence entre thalassothérapie et thermalisme, c’est d’abord une question d’eau et de localisation.

La thalassothérapie utilise de l’eau de mer et le centre se situe le long des côtes. Le thermalisme emploie de l’eau « minéralisée » issue de l’une des nombreuses sources agréées par le ministère de la Santé, à la campagne ou, le plus souvent, à la montagne.

Ensuite à vous de choisir la cure de remise en forme ou de santé qui vous convient le mieux. Quelques pistes pour y voir plus clair.

Du côté du thermalisme

Les stations thermales proposent des cures traditionnelles, prescrites par un médecin, pour les personnes victimes de maux chroniques, ainsi que des cures spécifiques pour retrouver forme et santé. Certains forfaits détente sont de véritables bains de jouvence.

Insuffisance veineuse à Jonzac

Séquelles de phlébite ou de thrombose, insuffisance veineuse chronique, varices… une eau très concentrée en soufre et des programmes adaptés dans de superbes thermes troglodytiques en plein vignoble de Cognac.

La cure : 18 jours de soins pris en charge par la Sécurité sociale avec pulvérisations, compresses d’eau thermale, rivière de marche, pédidouche, douche sous immersion… pour soulager, soigner et/ou cicatriser les ulcères. Des soins complémentaires et des ateliers pour récupérer une bonne dynamique veineuse et apprendre à éviter la formation d’œdèmes, et deux minicures (6 à 12 jours) avec 5 soins thermaux quotidiens.

Cure sur mesure prescrite par le médecin thermal, ou prévention jambes légères (avec drainage doux) pour apprendre les bons réflexes. Non pris en charge mais utiles.

Renseignements Thermes de Jonzac au 05 46 48 59 59 ou groupe La Chaîne thermale du Soleil : www.chainethermale.fr

Problèmes de peau à La Roche-Posay

C’est depuis un siècle LA station des affections de la peau : dermatoses sévères, récidivantes ou rebelles aux traitements classiques, mais aussi séquelles de brûlures et suites cutanées de traitements contre le cancer.

La cure : Douches filiformes nettoyantes, pulvérisations apaisantes et cicatrisantes, bains hydratants, massages drainants sous affusion d’eau thermale… Trois semaines de soins adaptés, prises en charge pour 5 indications principales : eczéma et dermatite atopique (dès l’âge de 6 mois), psoriasis, cicatrices, séquelles d’acné et de brûlures, affections ou lésions buccales et, depuis 2009, problèmes de peau causés par un traitement contre le cancer (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie). À l’amélioration cutanée s’ajoutent les bénéfices psychologiques.

Les cures courtes (6 ou 12 jours) d’entretien cutané sont utiles, mais non prises en charge.

Renseignements au 05 49 19 49 00 ou sur le site Internet : www.thermes-larocheposay.fr

Deux en un à Aix-les-Thermes

Les eaux les plus chaudes des Pyrénées, fortement soufrées, en font un support thérapeutique privilégié pour les affections rhumatismales et 0RL, avec possibilité de faire une cure en double orientation.

La cure : en rhumatologie (arthrose, sciatique, rhumatismes, séquelles de traumatismes, arthropathies métaboliques), un vaporarium naturel complète les soins classiques. La vapeur, dirigée localement, permet de décontracter naturellement et de diminuer la douleur articulaire. Même chose en ORL (rhinites, otites, sinusites, bronchites chroniques) : le vaporarium dispense un brouillard fin qui pénètre bien et met l’eau thermale en contact avec toutes les muqueuses respiratoires.

Pour ceux qui ne disposent pas de 3 semaines pour une cure traditionnelle ou veulent agir en prévention : une semaine thermale "Bougez mieux, Respirez mieux ou Bougez-respirez".

Renseignements au 05 61 65 86 60 ou www.thermes-ax.com et Groupe Eurothermes www.eurothermes.com

Bien maigrir à Brides-les-Bains

La station savoyarde, qui a inspiré le film Mince alors ! de Charlotte de Turckheim compte deux sources sulfatées sodiques calciques, propose des programmes personnalisés et ne cesse d’innover.

La cure : Deux cures conventionnées. Origine, avec uniquement des soins thermaux (4 à 6 par jour) qui stimulent la circulation sanguine, agissent contre la cellulite et les graisses et, en cas de double indication (problèmes ostéo-articulaires), renforcent les capacités musculaires et la souplesse des articulations : douche au jet, pénétrante, en immersion, massages sous l’eau, boues…

Idéale, qui propose en plus suivi diététique, avec l’expertise du Pr Jean-Michel Lecerf, chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille, cure de boisson et activités physiques.
Nouveautés 2012 : le Contrat maigrir à Brides et un programme pour les moins de 18 ans en surpoids.

Renseignements au 04 79 55 23 44 ou sur le site Internet : www.thermes-brideslesbains.fr

Mieux bouger à Aix-les-Bains

Des eaux de type bicarbonaté calcique, sulfatées et sulfurées aux propriétés antirhumatismales reconnues et des soins de qualité, près du Parc naturel régional du massif des Bauges et du lac du Bourget.

La cure : Pour les douleurs articulaires, de l’arthrose à la polyarthrite rhumatoïde, et musculaires, tendinites, deux cures de 18 jours nouvelle génération : Mieux bouger, avec soins thermaux, activités physiques adaptées et conseils personnalisés ; et Mieux bouger optimum santé avec, en plus, un diagnostic de mobilité, des séances de gym, des ateliers de prévention et un programme de suivi pour consolider les acquis et poursuivre l’entraînement chez soi.

Une Cure spéciale fibromyalgie est également conventionnée.
À découvrir : une Cure spéciale dos de 6 jours pour à la fois soulager et apprendre les bons gestes.

Renseignements Thermes nationaux d’Aix-les-Bains au 04 79 35 38 50 ou sur www.thermaix.com

BPCO et stress à Allevard

Entre Chambéry et Grenoble, la station aux eaux très fluorées a trouvé le juste équilibre entre la tradition et l’innovation, le soin thermal pur et des méthodes complémentaires plus nouvelles.

La cure : Le programme (3 semaines) conçu pour les personnes souffrant de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) comprend des séances de kinésithérapie, de bol d’air Jacquier et des ateliers pour réapprendre à respirer (École du souffle), à marcher (Cohérence cardiaque), à se nourrir (Nutrition).

La Cure pour les douleurs chroniques et articulaires associe aux soins thermaux des séances de musicothérapie, de sauna japonais et des cours de l’École du dos. Des minicures (6 à 12 jours), hors convention, sont également possibles.

À noter : une cure de 6 jours pour lutter contre le stress (Vitazen) et une cure conventionnée pour la fibromyalgie.

Renseignements Les Thermes d’Allevard au 04 76 97 56 22 ou sur www.thermes.allevard.com



Témoignage : Nous avons fait chacun une cure.

Mon mari, qui souffre beaucoup d’arthrose, avait fait une cure à Dax et je l’avais accompagné. Comme ça lui avait fait du bien et que j’ai de gros problèmes veineux, j’ai parlé à mon médecin de cette station, qui a également une orientation phlébologie. L’année suivante, nous avons donc fait chacun une cure, en même temps. D’une pierre deux coups...

Anne-Lise, 67 ans.

Article publié par le 02/03/2012

Sources : Magazine Bien-Etre & Santé

Trouvez-vous cet article intéressant ?
 
En partenariat avec Bien-Etre & Santé

Bien-être et Santé

Bien-être et Santé

Cet article est extrait du magazine Bien-Etre & Santé du mois de Mars 2012. Il est distribué GRATUITEMENT dans les pharmacies abonnées.

Demandez-le à votre pharmacien !

 

Dans ce numéro, vous découvrirez également :

  • Une interview de Victoria Abril qui vous dévoile ses secrets pour rester en forme
  • Le Dossier du mois sur le thermalisme et la thalassothérapie
  • Entretenir sa mémoire
  • Addictions, comment en sortir ?