Tétines, sucettes, pour ou contre ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 26 Novembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Mardi 17 Novembre 2015 : 12h56
-A +A
La sucette est souvent décriée. Or, elle procure une réelle satisfaction à nos petits. En effet, téter est un comportement inné que bébé emploie spontanément pour se rassurer et maîtriser les émotions qui l'envahissent. Il est essentiel de respecter ce besoin. Pouce ou sucette, là n'est pas la question. En revanche, attention s'il éprouve le besoin de téter toute la journée, car ce geste sera alors au détriment de son besoin d'échange, de communication et d'exploration.

Les bébés naissent avec le besoin de téter. Certains tètent même leur pouce ou leurs doigts avant la naissance. C'est un comportement naturel qui leur permet de se nourrir et de grandir. C'est aussi une habitude réconfortante qui les aide à se calmer. Mais attention, la succion ne doit jamais remplacer l'alimentation, le réconfort et les caresses des parents, ni devenir une habitude de tous les instants.

A faire

  • Ne proposez pas de sucette à un bébé calme. En revanche, s'il tète spontanément, ne l'en empêchez pas.
  • Si vous optez pour la sucette, limitez son usage aux grosses crises de pleurs et à l'endormissement.
  • Ne proposez pas de sucette à votre bébé avant que l'allaitement ne soit bien établi. Si vous avez l'impression qu'il a besoin de téter si vite après la naissance, demandez conseil à votre pédiatre. Les bébés prématurés, malades ou hospitalisés sont une exception ; la sucion constitue un bon moyen de réconfort.
  • Vérifiez toujours si bébé a faim, s'il est fatigué ou s'il s'ennuie avant de lui donner une sucette. Vous devez donc systématiquement régler ces problèmes avant.
  • Stérilisez la sucette dans l'eau bouillante pendant cinq minutes avant de la donner à votre bébé pour la première fois.
  • Ensuite, lavez-la à l'eau savonneuse après chaque usage afin de la conserver toujours très propre.
  • Remplacez-la systématiquement tous les deux mois, mais également lorsqu'elle est fendillée ou trouée (certains médicaments peuvent les endommager).
  • N'enrobez pas la tétine de sucre ou de miel car ceux-ci abîment les dents.
  • N'attachez jamais une sucette autour du cou d'un bébé. Il pourrait s'étrangler. Utilisez un attache-sucette sur lequel est fixé un ruban court.

A ne pas faire

  • Ne mettez pas la sucette dans votre bouche pour la « nettoyer ». Vous risqueriez de transmettre vos microbes à votre enfant.
  • Un enfant ne doit pas se promener toute la journée avec une tétine dans la bouche car ce comportement risque de créer des problèmes dentaires et de retarder le développement du langage et de la communication en générale.

Guide: 

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mercredi 26 Novembre 2003 : 01h00
Mis à jour le Mardi 17 Novembre 2015 : 12h56
A lire aussi
Pouce ou tétine : faut-il choisir ? Publié le 24/06/2012 - 22h00

La succion est un réflexe qui rassure, calme et aide bébé à s’endormir.Il faut donc le laisser sucer à sa guise. En revanche, lorsque bébé grandit, la succion du pouce ou d’une tétine entraîne un risque de déformation buccodentaire. Quelle différence entre le pouce et la...

Quand bébé pleure, comment le calmer ? Publié le 12/10/2009 - 00h00

Les pleurs d'un bébé sont un événement normal : dépourvu de moyens d'influencer son environnement, et même de mots pour parler, il n'a en réalité pas d'autre manière de s'exprimer quand quelque chose ne va pas !Voici quelques astuces à l'attention des parents stressés...

Il suce son pouce : Comment l'aider à arrêter ? Publié le 22/01/2007 - 00h00

Passé l'âge de trois ans, il est préférable que votre enfant abandonne la succion de son pouce. Si ce geste est initialement un besoin inné, au-delà de l'âge de trois ans, il peut être à l'origine de déformations permanentes. Comment s'y prendre pour lui faire abandonner cette habitude ?

Les pleurs de bébé : un langage à décrypter Publié le 13/10/2003 - 00h00

Si une mère reconnaît dès les premiers jours les cris de son nouveau-né, il est plus difficile d'en comprendre les raisons. Faim, soif, douleur, inconfort, peur, tension intérieure, etc., les causes sont multiples. Dans tous les cas, restez calme, rassurez-le par votre présence et vos câlins...

Plus d'articles