lopez
Portrait de cgelitti
où peut on réaliser ces tests
sophie
Portrait de cgelitti
Mon père qui a 70 ans est déprimé depuis quelques temps....Il faut dire qu'il doit veiller sur ma mère qui est gravement malade. Ma mère se plaint régulièrement de son agrésivité verbale envers elle, allant jusqu'à la pousser au suicide. Mon médecin me dit d'envisager qu'il soit atteind de la maladie d'alzeimer. Pensez-vous qu'il puisse s'agir des premiers symptômes ?
monette
Portrait de cgelitti
[QUOTE=monette] moi aussi, pour avoir durant 8 années gardé et vue ma maman se dégrader de jours en jours, j'ai crains suite à une grande déprime, être atteinte de cette maladie, j'ai passer un test, mais à ma question , me le direz-vous ? , le médecin n'a pas répondu, car lui ai-je dis " vous n'avez aucun remède miracle !"
donc cette question me reste sans réponse, aussi je serai rassurée si on pouvait me signaler une assurance suceptible de prendre en charge ces malades, pour ne pas être à la charge financière de mes enfants. la charge morale est déjà si lourde !!![/QUOTE]
cousine
Portrait de cgelitti
un neurologue est habilité à les faire passer. En fait, c'est une série de question qui font travailler la mémoire. J'ai 45 ans, j'en ai passé car mon père est atteint et mes trous de mémoire m'effrayaient. En fait, le résultat fut que la neurologue a voulu me donner des anti-dépresseurs, que je n'ai jamais pris.
Bon courage
Ymbill
Portrait de cgelitti
Bonjour, en Suisse, ces tests se font entre autre à Genève, à l'Hôpital Universitaire de Genève (HUG). Via le site http://www.hug-ge.ch/www/fr/webhug.nsf vous avez la possibilité de leur envoyer un mail, ils vont certainement pouvoir vous indiquer des adresses dans votre région. Le HUG fait des recherches très poussées au niveau de la prise en charge psychologique et la compréhension de cette maladie, également envers les proches. Salutations, Ymbill
Carmen
Portrait de cgelitti
Réponse à Esther : vivre positivement est une chose, occulter son patrimoine génétique en est une autre. L'hérédité existe, et même sur deux ou trois générations. Elle est prouvée pour le diabète, le cancer, les maladies cario-vasculaires, l'hyper-tension, le cholestérol, les allergies... tout comme le grain de beauté sur la fesse gauche ! Il est donc de notre devoir -surtout si on aime la vie- de savoir un peu à quoi nous pouvons être exposés... et "mieux vaut prévenir que guérir", l'adage a fait ses preuves et, puisque nous mourrons de toute façon, orientons le destin dans le bon sens, pour ne par mourir idiots. Le frère de mon père est mort d'Alzheimer en 1968, à 62 ans (à l'époque on refusait de diagnostiquer cette maladie assimilée à de la "démence"), mon père en est mort à 80 ans il y a 10 ans. Ma tante (leur soeur) vient de fêter ses 100 ans et continue à écrire ses mémoires ! Je n'ai donc, à 60 ans, qu'une petite épée de Damoclès au-dessus de la tête, rien de plus ! Je l'accepte, mais au moins je le sais !
J.
Portrait de cgelitti
Dans le cas des HUG, la Consultation Mémoire (69, rue des Vollandes) est spécialisée dans l'évaluation cognitive (mémoire, attention, ...) et la détection précoce de maladies dites "neurodégénératives". Il est possible d'obtenir un rendez-vous à la consultation mémoire sur demande à votre médecin traitant.
Meilleures salutations
Esther
Portrait de cgelitti
Je ne suis pas Docteur!! mais je crois bien que cette maladie pourrie la vie des gens comme toutes maladies et je ne crois pas que c'est héréditaire, parce que toutes maladies à son origine, ce n'est pas parce que vous avez vécu avec un proche qui a contracté cette maladie que automatiquement vous allez l'avoir!!! STOP justement c'est comme ça qu'il faut se battre, parce que la maladie c'est nous même qui la provoquons, il faut essayer d'avoir des PENSEES POSITIVES tout les jours même si c'est pas facile, essayer de positiver et vous verrez le résultat. Si je vous écris ces mots, c'est parce que j'ai eu beaucoup d'épreuves dans ma vie et je me suis toujours battue jusqu'à présent, j'ai 48 ans et 2 très belles filles que je remercie le Seigneur.Dans ma famille il y a des asthmatiques, des allergies, des cancereux et ma mère alzheimer. Le monde continuera toujours de tourner et je suis très bien dans ma peau malgré tout ça je ne pense pas à toutes ces maladies, si ça arrive c"est votre destin il faut juste l'acceptée!!!!!!!! POSITIVEMENT VOTRE.
micky
Portrait de cgelitti
Réponse à COUSINE: je suis dépressive depuis de nombreuses années et je suis soignée et je commence à remonter la pente. Il est vrai que l'un des signes de la dépression est ce qu'on appelle le trou de mémoire. Je remercie mon médecin de m'avoir prescrit des anti-dépresseurs. Ma mémoire revient à grands pas,à ma grande surprise. Mais il faut dire que je fais tous les jours, au moins une heure de mots croisés, flèchés, anagrammes, jeux à chiffres ou autres jeux à réflexion. C'est un véritable plaisir. On se réveille plus vite et mieux. Chaque matin, comme je dis en plaisantant, "je réveille mes neuronnes"! Et c'est très positif. Faites un essai, COUSINE, et vous m'en dirait des nouvelles! Si par un heureux hasard, un neurologue passait sur ce forum, j'aimerais avoir son avis de spécialiste. Bien souvent, je m'aperçois que j'ai des trous de mémoire quand je suis fatiguée, tant physiquement que mentale-ment, et ça passe, je repars pour un tour! Je précise que j'ai 56 ans. Si le neurologue vous prescrit des anti-dépresseurs, c'est que c'était justifié. Etre dépressif, on ne se rend pas toujours compte, ou on refuse cette idée. Je ne l'ai pas repoussée, et je crains que vous ayez fait une bétise en ne prenant pas votre traitement. Bon courage, vous verrez, ça ira mieux si vous vous soignez.   
ANNE
Portrait de cgelitti
Mon beau-père était atteint de cette maladie ,j'ai vécu 7 longues années avec lui Je le voyait vraiment se dégradé, quand nous l'avons pris avec nous il avait 80 ans car il était retourné dans son pays d'origine l'Italie ,mais lorsque nous allions le voir déja vers l'age de 65 ans, je me rendais compte qu'il n'agissait pas normalement.Il était en maison de retraite en Italie ,lorsque je l'ai vu je n'ai pas pu le laisser comme cela, pourtant c'est mon Beau-Père nous l'avons ramené à Paris .Puis nous sommes allez voir un neurologue àl'hopital TENON ,grace à ce professeur nous avons pu être soulagé car les deux dernières années nous avions une aide à domicile, qui venait lui faire sa toilette, ce que je faisait avant car de toute façon il ne me reconnaissait pas, ni son fils et nous avons pu le mettre en maison de convalescence ,trés bel endroit pour nous soulager un peu, 1 mois ,puis 2 semaines, c'était dejà pas mal .Il s'est éteint chez nous à l'âge de 87 ans en 1999 .J'ai beaucoup souffer de le voir dépérir je suis traumatisée par cette maladie.Mon èpoux a 66 ans et il a quelques problèmes par moment ,lorsque je le lui dit ,il s'énerve nous sommes allez voir un neurologue et le scanner montre qu'il y a quelques problèmes ,j'ai peur j'ai 56 ans nous n'avons plus de famille qu'allons nous devenir ,je ne sais pas si je tiendrais le coup il en faut du courage et bien sur ,j'ai fini en dépression et maintenant mon époux .QUAND ON ME DIT QUE CETTE MALADIE N'ESTPAS HEREDITAIRE ,je suis désolé mais j'en ai la preuve!!!!!!
monette
Portrait de cgelitti
moi aussi, pour avoir durant 8 années gardé et vue ma maman se dégrader de jours en jours, j'ai crains suite à une grande déprime, être atteinte de cette maladie, j'ai passer un test, mais à ma question , me le direz-vous ? , le médecin n'a pas répondu, car lui ai-je dis " vous n'avez aucun remède miracle !"
donc cette question me reste sans réponse, aussi je serai rassurée si on pouvait me signaler une assurance suceptible de prendre en charge ces malades, pour ne pas être à la charge financière de mes enfants. la charge morale est déjà si lourde !!!

Pages

Sujet vérouillé