Caroube
Portrait de cgelitti
j'ai reçu le résultat d'un test hémocult, celui-ci est positif.

l'entérologue que j'ai consulté ne veut pas me faire une coloscopie sous prétexte que j'en ai faite une il y a environ 18 mois voir 1 an.

puis-je exiger la prescription de cet examen afin de me rassurer ou éventuellement commencer un traitement avant qu'il ne soit trop tard.

ou pourriez-vous me donner les éléments qui font que cette coloscopie est tout à fait inutile.

je vous remercie de vos réponses.

Caroube
Portrait de cgelitti
Bonjour Pierrette,

Permettez-moi tout d'abord de vous demander qqch: qu'est ce qui avait, médicalement parlant, justifié la prescription de la coloscopie il y a 18 mois (aussi un saignement?)

Il faut savoir que la présence de sang dans les selles n'est pas toujours d'origine colique mais parfois d'une partie supérieure du tractus digestif; tout dépend donc de la couleur du sang (vif ou non), de la quantité, du fait qu'il s'agisse d'un tout premier saignement ou d'un saignement récurrent etc etc

Un saignement colorectal ou un hémocult positif chez qqn au-delà de 50 ans qui n'a jamais effectué de coloscopie va très probablement donné lieu à en pratiquer une première ça c'est assez évident.

Maintenant, cet acte qui nécessite le plus souvent une anesthésie générale (même si de courte durée)ne doit pas non plus- vu les risques de toute AG- être réalisé à outrance ou juste "pour rassurer le patient", ce n'est donc pas en l'occurence qu'une basse raison d'économie en terme de dépenses de santé.

Il faut aussi savoir que la cause d'un saignement colique est loin d'être toujours automatiquement reliable à un cancer ou à des excroissances de type polypes... Parfois, les gens peuvent souffrir d'une simple fistule anale, de saignement hémorroïdaires (parfois les hémorroïdes peuvent être internes et donc non visibles et saigner en cas d'effort plus important pour aller à selles), de maladie inflammatoire comme la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique mais dans ces deux derniers cas, il est plus que probable qu'il y aurait d'autres signes plus évocateurs et que ces maladies eussent déjà été mises en évidence lors de la précédente coloscopie....

Présentez -vous d'autres symptômes que ceux-là: fatigue, gonflement abdominal, douleurs (même douleurs gastriques?), éventuellement perte de poids?

Avez-vous récemment fait un bilan sanguin?
Etait-il normal? La VS et la CRP étaient -elles correctes?

Pour en avoir le coeur net sans prendre de risques inutiles, je vous suggérerais de passer un examen performant mais qui ne nécessite pas d'anesthésie et est autrement plus confortable que la coloscopie.
Il s'agit de la coloscopie virtuelle qui permet grâce à une technique de scanner spiralé d'investiguer la totalité de l'intestin sans devoir introduire un endocope sur toute sa longueur.
Tous les hostos ne disposent pas de cette technologie.
Renseignez-vous. Des tumeurs coliques et des polypes se voient parfaitement avec cet examen high tech, la seule chose étant qu'avec cet examen -ci on ne peut pas, dans le même temps que la visualisation effectuer de prélèvements avec un endoscope. Toutefois si cet examen est positif, nul doute qu'alors une seconde coloscopie vous sera prescrite mais au moins, s'il est négatif vous aurez évité d'une intelligente façon de subir un examen qui est loin d'être des plus agréables.
Parlez-en à votre gastro, demandez-lui de passer une coloscopie virtuelle en lui expliquant que c'est une bonne alternative avec la coloscopie déjà subie il y a 1 an 1/2...

Je vous mets un lien d'info sur cette nouvelle technique d'investigation:
http://www.rhms.be/www/depart/radi/002/radi_002_00.htm

Voilà, n'hésitez pas à donner des nouvelles!
Bien cordialement
Sujet vérouillé