sylvie4880
Portrait de cgelitti
Je ne suis pas d'accord avec les réponses de ce test,

pour les avoir testées !

1) On peut être maigre comme un clou, l'avoir toujours

été et avoir de la cellulite ! La graisse peut la

favoriser mais elle peut apparaître à l'adolescence

(question hormonale) en l'absence de surpoids, de

graisse, et est favorisée par le port de pantalons

moulants (pour la culotte de cheval) qui, en serrant

trop, compriment la circulation sanguine et lymphatique.

Observations faites sur des amies morphologiquement très

minces voire maigres, et sur des photos (âmes sensibles

s'abstenir!) de femmes à peine survivantes de camps de

concentration où elles étaient affamées et contraintes à

des tâches très physiques.

2) Les régimes aident, le sport aussi, mais beaucoup

moins qu'on le dit : me fiant aux avis de médecins et

diététiciens (régime contrôlé en secteur hospitalier),

j'avais perdu 30 kg, faisais du sport quotidiennement

(marche, tennis), pesais au final 47 kg pour 1m65 et

avais toujours ma superbe culotte de cheval au bout d'un

an de ce régime ! Et j'ai alors découvert les crèmes

ciblées après massages circulaires etc. sous la douche.

Miracle! J'ai obtenu en 1 mois ce que je n'avais pas

obtenu en 1 an ! Conclusion : les régimes et le sport

"décollent" la cellulite et sont indispensables mais la

seule efficacité réelle et visible = les massages avec

des crèmes adaptées, vraiment ciblées pour la culotte de

cheval (inutiles sans régime et sans un minimum

d'exercices ciblés). Il faut tout combiner !

3) Le massage seul ne suffit pas. A l'époque j'avais

essayé plusieurs crèmes et seules deux s'étaient révélées

efficaces. Rassurons-nous, cela fait longtemps qu'elles

n'existent plus, que leur formule a été changée,

tellement ce marché est rentable! Sous couleur de vendre

un produit plus efficace, on vend plus cher une crème

contenant moins de principes actifs qu'avant et le tour

est joué! Je n'ai jamais retrouvé de crèmes aussi

efficaces que celles que j'avais utilisées! Et j'ai

pratiqué les mêmes massages !

4) Quant au drainage lymphatique, fait par un kiné ou par

quelqu'un d'autre, résultats pas époustouflants et peu

durables.

5) Quant aux idées reçues sur la combinaison

alimentation-sport et sur l'inefficacité de l'effort

intellectuel en termes de calories, elles me font

enrager! Il m'est arrivé de ne pas perdre un gramme en ne

mangeant par jour qu'un steak (100g) cuit à l'eau et 5 ou

6 tomates nature et en faisant 4 h de sport par semaine,

et de maigrir en mangeant par jour 1 kg de riz au sucre

et en ne bougeant pas de ma chaise où je travaillais !

Pourquoi? Parce que je travaillais 18 h par jour pour

préparer des concours !(Pas le temps ni pour la cuisine

ni pour le sport) Ce doit être la preuve que l'effort

intellectuel ne fait dépenser aucune calorie! Pendant mes

études (pas d'argent, pas de temps) j'ai mangé pendant un

an 1kg de confiture et 1 paquet de biscottes par jour

(coût à l'époque : 1,50 euros par jour), et n'ai pris que

2 kg! Je ne conseille cela à personne, évidemment ! C'est

n'importe quoi, on est bourré de carences, mais c'est une

pierre dans la mare des théories sur le sacro-saint

couple alimentation saine-sport.

Oui au sport pour 36000 bonnes raisons (la forme, le

souffle, l'équilibre, la détente, l'aspect musculaire

etc.) mais pas pour maigrir ! mais pas pour perdre la

cellulite ! Cela ne suffit absolument pas !

Oui à une alimentation saine et équilibrée, mais établie

au cas par cas ! Ce qui convient à l'une ne convient pas

à l'autre. Donc les menus-types des magazines : à la

poubelle.

Il faut observer son corps, tester ce qu'on peut manger

et quand, car les moments de la journée (ou de la nuit,

cela dépend de son rythme de vie) sont primordiaux.

Fractionner les repas n'est pas forcément du grignotage !

Et la super théorie sur la qualité du petit-déjeuner m'a

bien aidée à grossir !

Il y a des moments plus favorables que d'autres pour

faire des régimes : pas l'été (autre idée reçue) mais

l'hiver. L'été ça paraît plus facile (plaisir des

salades, efforts pour le maillot de bain) mais on ne perd

quasi que de l'eau (de même d'ailleurs qu'après un bon

jogging). L'hiver, on brûle vraiment les graisses surtout

si l'on enlève une couche de vêtements polaires. Pour moi

en tout cas, ça marche : à même régime, en été perte d'1

kg en un mois, en hiver, 1 kg en une semaine. Donc le

port du maillot de bain se prépare à partir de novembre

au moins. De la gymnastique ciblée, voire très douce, pas

longtemps mais quotidienne. Les salles de gym servent

surtout à se motiver (et à se ruiner). De plus, il existe

beaucoup d'exercices simples et discrets qu'on peut faire

même au bureau ! Et rentrez le ventre en expirant

doucement pendant vos exercices (inspiration rapide et

pas trop profonde, puis expiration sur 10 secondes). On

ne parle pas de la respiration et du souffle sur les

fiches du site. C'est pourtant essentiel !

Même chez les médecins et diététiciens il y a beaucoup

d'idées reçues ! Et ceux qui bondissent en lisant mon

témoignage sont de mauvaise foi ou malhonnêtes !

Tout ce que j'avance est véridique : j'ai testé les

conseils des médecins et diététiciens à 19 ans puis dans

la trentaine lors de mes grossesses. 1ère grossesse :

mise au régime dès 3 mois de grossesse avec force

"engueulades". Résultat:25 kg, reperdus au bout d'un an,

pas grâce à eux mais grâce à un régime et des exercices

"maison" adaptés à ma morphologie et à mon corps (et à

mes goûts). 2ème grossesse : je ne me suis pas privée de

quoi que ce soit. Résultat:28 kg. Heureusement que je ne

me suis privée de rien pour une différence de 3 kg que

j'ai reperdus en 10 jours ! Et le premier enfant a

tendance à avoir de l'embonpoint parce qu'il a hérité de

ma morphologie tandis que le deuxième est hyper mince

parce qu'il a hérité de la morphologie de son père (mêmes

alimentations, mêmes sports pour les deux, sauf que le

deuxième mange deux fois plus que le premier) !

Malheureusement les médecins nutritionnistes qui font

faire des bilans alimentaires personnalisés confrontent

ce qu'ils entendent à leurs idées reçues et préconçues.

Donc ils vous minent le moral en vous faisant la liste de

tout ce qui vous est interdit sans tenir compte, trop

souvent, de ce qui a marché ou échoué dans vos régimes

antérieurs ou tout simplement de votre expérience de

votre propre corps ! Quand ils ne vous accusent pas de

mentir quand vous leur dites que leur super régime ne

fonctionne pas ! ("Vous avez fait des écarts,ce n'est pas

possible, il faut être patiente...")

Et raisonner en termes de calories est une aberration

mentale ! Pour moi aujourd'hui tout régime, tout conseil

qui parle de calories émane soit de charlatans, soit

d'incompétents ! A même quantité de calories deux

aliments différents n'ont pas les mêmes effets. Je suis

désolée mais les sucres rapides ne sont pas forcément

nocifs s'ils sont évacués immédiatement (sport, effort

intellectuel intense). Il faut surtout veiller à leur

quantité et à leur qualité. Les sucres lents peuvent être

plus pernicieux : comme ils s'éliminent plus lentement,

le corps a plus tendance à les stocker. Et là où le

régime Montignac, si décrié, a raison, c'est qu'il faut

éviter le plus possible de mélanger glucides et lipides

dans son alimentation, au moins pour ne pas grossir. En

résumé, à même quantité de calories : riz au sucre,

faites quelques sudokus de niveau au moins difficile ;

riz au beurre, mettez-vous au régime sévère de suite ou

courez 20 km ;-). Adieu les frites etc. ! Mais on peut

toujours faire un triathlon ;-)))

PUB
PUB