Zoéline
Portrait de cgelitti

bonjour, Je suis étudiante infirmière en 3ème année, je réalise mon mémoire sur les les représentation lié au cancer du sein, sur le ressenti au moment de l'annonce et l'impact psychologique que cela implique. Y'a t-il des personnes qui serait prêtes à répondre à quelques questions,, afin d'enrichir mon travail ? 1.Pour vous, qu’évoque le mot cancer du sein ? 2.Quelles représentations aviez-vous du cancer du sein avant d’être concernée? 3.Qu’avez-vous ressenti, (votre réaction) au moment de l’annonce du diagnostic ? 4.Quels ont été vos premières pensées à cette annonce ? 5.Pensez-vous être assez informé sur ce qu’implique le cancer, en termes de traitements, suivi, contraintes, rémission ? 6.Qu’avez-vous pensé à l’annonce des traitements ? 7.Comment avez-vous vécu les traitements ? 8.Comment avez-vous perçu l’accompagnement des services soignants au cours des traitements ? 9.Quel impact ces traitements ont-t-ils eu sur votre quotidien ? 10.Quels ont été les premiers impacts du cancer du sein sur votre vie privé et sur votre regard sur vous-même ? 11.Comment pensez-vous que vos proches (conjoint, enfants) ont vécu cette maladie ? 12.Quelle est votre ressenti par rapport au regard des personnes extérieures à votre entourage? 13.Y-a-t-il d’autres choses ou sujets dont vous souhaiteriez parler concernant cette maladie ? Je suis très reconnaissante du temps que vous m'accorderez. En attendant je vous souhaite à tous de la force et du courage.merci d'avance

Zoéline
Portrait de cgelitti

Question pour Mara42

Comment allez-vous aujourd'hui?

Si c'est possible, pouvez-vous me dire le grade de cette tumeur phyllode lors de sa découverte en 1999 et quel a été votre suivi?

C'est triste de voir qu'en 2014,  les traitements contre les sarcomes sont quasi inexistants.

Merci et bonne bonne année!

 

priss44
Portrait de cgelitti

je vous laisse mon adresse mail au cas ou : priscilla.dodard@free.fr. merci 

MARA42
Portrait de cgelitti

Bonjour madame, j'ai 71 ans j'ai été opérée en 1999 d'une tumeur phyllode du sein  ; j'ai eu un choc ; j'avais une bonne santé malgré des problèmes dus à des difficultés pour  mener des grossesses ; j'ai donc eu des traitements hormonaux et cerclages de col et finalement ces traitements m'ont permis d'avoir 2 enfants normalement constitués en 1970 et 1972 ; même s'ils m'ont fait beaucoup grossir  cette tumeur de 1999 dans le sein  un fois opérée , ne me faisait pas de soucis ; mes enfants ont eu à leur tour des enfants-ma fille a eu des difficutés à avoir un garçon et a du adopter une petite fille pour les même raisons;en2010récidive du cancer

et je suis opérée 2 fois successivement car le chirurgien n'avait pas pris assez de marge saine ; j'indique alors au chirurgien de m'enlever tout le sein (j'ai alors 68 ans) -cette fois on

 parle de sarcome des tissus conjonctifs grade5- et on me conseille la radiothérapie; je refuse me disant que si le cancer doit revenir d'ici là , la médecine aura fait de nouveaux progrès et que je pourrai éviter des brulûres importanteset séquelles  dues aux rayons; je suis donc très surveillée radiographiquement et entre temps, j'ai fait un AVC côté droit; j'ai recommencé à écrire de la main gauche,et à 71 ans,  j'effectue mon travail ménager à la maison ,mon mari m'aide aussi car j'ai perdu la sensibilité fine du bras et je n'ai pas le droit ni de conduire ,ni de repasser; je voudrais ici remercier le personnel médical et en particulier les infirmières si gentilles et si douces quand mon moral était bas elles ont été sensationnelles; et ainsi je relève la tête et je dis qu'en face de cette maladie (virus ou bactérie) je me battrai  avec la rage de vaincre, même si il n'y a aucune recherche sur ce sarcome -pas assez de gens malades -m'a dit l'institut G ROUSSY-c'est désspérant et  à qui j'ai fait don de la totalité de mon sein j'attends toujours! ont-ils trouvé une chimiothérapie adéquate  ? je ne sais, mais jusqu'à il y a peu il n'y avait rien . Bon courage pour vos examens , j'étais institutrice c'était un métier que j'adorais  mais soigner les gens, les soulager dans leurs douleurs ,c'est aussi  un métier une vocation qui nous enrichit et nous permet d'avoir la sérénité du devoir accompli OUI MERCI A VOUS  LES INFIRMIERES  à une autrfois peut-être...  anne-mie

 

 

  

Sujet vérouillé