AmyCoon
Portrait de cgelitti

Début décembre, j’ai remarqué que mon mâle Maine Coon de 8 ans ½ avait un peu maigrit et qu’il sortait souvent son petit bout de langue.

J’ai consulté une vétérinaire qui venait de s’installer proche de mon domicile, elle m’a dit qu’il faisait une gingivite. Elle lui a fait une injection d’antibiotique et une autre de cortisone (après réflexion, sans lui avoir vraiment bien regardé à l’intérieur de la gueule, notamment le fond et le palais…).

Deux semaines après il n’allait pas mieux, j’ai consulté à nouveau et là, elle a fait une analyse rénale. Son taux était un peu au dessus de la moyenne mais rien de vraiment alarmant me dit elle alors. Elle lui a à nouveau fait une injection d’antibiotique et une autre de cortisone. (Je commençais à douter de ses compétences car je ne la sentais pas bien sur d’elle…).

A nouveau deux semaines s’écoulent, j’y retourne inquiète de ne pas voir d’amélioration dans son comportement, il mange peu et maigrit !

Elle me dit « j’ai tout essayé, il faut attendre, je ne peux plus faire d’injection… »

Ayant fait confiance à la véto et vraiment perdue du résultat, je ne pouvais laisser mon chat dans cet état car quand nous vivons depuis des années, seule avec des animaux nous connaissons leur comportement et nous savons quand ça ne va pas.

Dans l’intervalle, une collègue m’avait donné les coordonnées d’un magnétiseur, j’ai pris rdv le lendemain de la « mauvaise » nouvelle du véto.

Après lui avoir décrit les symptômes, la fille du magnétiseur s’est « occupée » de mon chat (75 euros ! ) en posant ses mains sur lui, le caressant durant 15 minutes et ensuite m’a dit de donner des nouvelles dans une semaine.

Une semaine passe et toujours pas d’amélioration …J’appelle la « magnétiseuse » et je m’entends dire, « ca va aller, mais il faudra certainement le représenter dans une semaine… »

Une semaine se passe, je rappelle en disant qu’il ne va toujours pas mieux et elle me dit « nous ne sommes pas des magiciens….il faudra revenir avec pour que je le vois »

La, j’ai franchement pété un câble, je fais confiance à une véto qui débute, je paie, je repaie etc et ensuite une « magnétiseuse », sure d’elle mais surtout que je vais retourner avec mon chat (re 75 euros !) pour AUCUN résultat et pire, mon chat était de plus en plus affaiblit !

J’ai cherché une clinique à 30 kms de chez moi et suis allée le déposer en urgence.

La, mon chat a de suite été pris en charge, analyse de sang , résultat immédiat, les reins ne fonctionnaient pas bien. Mon chat était déshydraté ! De plus son palais était très gonflé et rouge

J’ai du le laisser en hospitalisation, la véto a procédé à une biopsie du palais, on lui a également posé une sonde gastronasale (petit tuyaux posé dans le nez qui va jusqu’à l’estomac) pour le réalimenter et une sonde rénale !

Pas besoin de vous dire qu’il a été perturbé et moi de même, je suis allée le voir tous les jours et plusieurs heures durant le we, du temps qu’il appréciait sur mes genoux. Le temps de la séparation arrivait toujours trop vite…

La bonne nouvelle était que le taux au niveau des reins était à nouveau redevenu normal, la mauvaise, une semaine après la biopsie était qu’il avait une tumeur au palais ! (sarcome)

Tout le monde sait qu’un « médecin » ne « balance » jamais un collègue et bien chez les vétérinaires c’est pareil, on m’a tout de même dit que la véto que j’avais vu en premier lieu n’avait pas « bien agit en fonction du diagnostic initial » mais rien de formel, je n’ai eu aucun écris pour le prouver car un « mauvais » traitement ou diagnostic, reste difficilement prouvable ! (ce que l’on m’a dit alors). Bref, la véto m’a dit qu’il n’était pas trop tard pour agir mais qu’il fallait vite le prendre en charge.

Après avoir reçu cette très mauvaise nouvelle, il fallait agir.

La vétérinaire m’a très bien expliqué la maladie de mon chat, elle m’a également indiquée une clinique proche qui pouvait donner un traitement par radiothérapie, que ça valait la peine d’essayer car mon chat avait un « bon état général » et un cœur qui devrait supporter plusieurs anesthésies.

J’ai de suite pris rdv et le lendemain mon chat avait sa première radiothérapie.

Il faut le conduire à jeun, le matin. On l’endort ensuite durant 15 minutes, on l’entube et le Dr procède à la radiothérapie. Je peux récupérer deux heures après.

A son retour, il est content de revenir, il mange (un peu), il est toujours un peu « sonné » le lendemain.

Il en est maintenant à sa troisième radiothérapie, le retour et le lendemain son toujours identiques, il court manger et le lendemain il est calme.

Le Dr qui lui prodigue la radiothérapie m’a dit qu’il ne guérirait pas, le but étant de le soulager et que la tumeur ne s’étende pas, qu’elle reste lisse comme elle l’est actuellement et qu’il n’y ait pas de métastase. Il supporte bien le traitement. Il n’y a pas d’effet secondaire comme les vomissements mais il a perdu quelques poils de sa moustache.

Mon chat reprend difficilement du poids, c’est un très beau grand Maine Coon qui pesait près de 9 kg, il pèse actuellement 5 kg 350 !!!!!

Et lui dans tout ça, comment supporte t’il cette douleur car je suis certaine qu’il est dérangé ?!

Je l’adore certes et j’ai une nouvelle fois fait confiance en la médecine vétérinaire mais je ne m’acharnerai pas coute que coute à le « garder » en vie si je m’aperçois qu’il va mal !.

Je reste positive mais si je le vois décliner, je prendrai « L’ultime décision ».

J’ai ma conception de la vie et pour moi aimer mon animal de compagnie c’est aussi avoir la force de « décider du moment d’arrêter ses souffrances ».

Pour le moment nous n’en sommes pas là (d’après le véto..) , il sort dans la cour, mange un peu, de plus en plus d’ailleurs, il me fait des câlins, …Comment voulez-vous ne pas essayer de soigner un animal qui « à l’air » d’aller « bien » ?!

Tout ceci coute très cher, les analyses, les visites, la radiothérapie (150 euro la séance)….

Je prends du temps pour lui, je lui donne à manger à part de ses deux copines car elles ont bon appétit et « raflent » tout.., je lui donne également un cachet pour l’appétence et des gouttes pour la douleur…Je prends sur moi, moralement c’est difficile de le voir peiner pour manger, de le voir la langue pendante et baver car la tumeur mesure deux cm, ce qui l’empêche de laisser sa langue collée au palais.

La dernière radiothérapie est dans une semaine, ensuite on le laisse tranquille 15 jours et on avisera en fonction de la tumeur, à savoir si elle reste fixe et « propre », si c’est le cas, la chimiothérapie est envisagée…

Je vie seule avec mes trois Maine Coon et j’ai fait le choix d’assumer pour les élever et les soigner du mieux que je peux je me suis engagée avec eux il y a 8 ans ½ et chaque jour passé avec eux c’est de l’amour à 100 % !!!!!

Je vous écris et il est là à ronronner fidèle comme toujours à côté de « sa maman »…

PUB
PUB