Téléphoner au volant, c’est désormais 135 euros !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 06 Janvier 2012 : 16h07
Mis à jour le Vendredi 06 Janvier 2012 : 16h12

Téléphoner en conduisant représente aujourd’hui la 4e cause d’accident mortel sur les routes, après l’alcool, la vitesse et la ceinture de sécurité non bouclée. Rien d’étonnant donc à ce durcissement de la répression contre les infractions au volant : désormais, téléphoner au volant, sans kit mains libres, coûtera au contrevenant non plus 35 euros mais 135 euros et 3 points de retrait de permis au lieu de 2 jusqu’à présent.

© thinkstock

Sachant que téléphonerau volant est une pratique avouée par 41% des automobilistes, mieux vaut faire passer le message et couper court à cette habitude extrêmement dangereuse pour soi et pour les autres.

Par ailleurs, sachez que la consultation d’un écran autre que le GPS est sanctionnée par 1.500 euros d’amende et le retrait de 3 points de permis.

Ce n’est pas tout, le Comité interministériel à la sécurité routière annonce également que l’utilisation d’avertisseurs de radars est désormais interdite (1.500 euros et -6 points), mais les systèmes prévenant des « zones de dangers » restent autorisés.

Au printemps 2012 seulement, toutes les voitures devront être équipées d’un éthylotest, et à compter de janvier 2013, les motos devront disposer d’un équipement rétroréfléchissant.

A quand l'interdiction de téléphoner au volant même avec un kit mains libres, puisque cette pratique accapare de nombreuses fonctions indispensables pour conduire en toute sécurité ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Vendredi 06 Janvier 2012 : 16h07
Mis à jour le Vendredi 06 Janvier 2012 : 16h12
Source : Comité interministériel à la sécurité routière, janvier 2012, www.securite-routiere.gouv.fr.
PUB
PUB
A lire aussi
Au volant, vos enfants vous regardent !Publié le 21/12/2015 - 12h21

À la veille de Noël et des trajets en voiture en famille, la Fondation VINCI Autoroutes publie les résultats d’une enquête sur les parents au volant. Si les enfants accordent toute leur confiance à la conduite de leurs parents, en revanche attention, ces derniers ne sont pas toujours...

Accidents de la route : prévenir les comportements dangereuxPublié le 11/09/2006 - 00h00

Au volant, tout le monde le sait, l'alcool et maintenant le cannabis sont à proscrire. Pour autant, il ne faut pas perdre de vue que des comportements tout à fait quotidiens tels que la conduite en état de fatigue, la prise de médicaments ou la réponse à un appel téléphonique sur son mobile...

Plus d'articles