Téléphone portable : interdit à l'école

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 19 Octobre 2009 : 02h00
-A +A
Ce n'est pas la détention d'un téléphone portable à l'école qui vient d'être interdite par le Sénat, mais bien son utilisation par les enfants. Autrement dit, il ne s'agit pas d'une décision disciplinaire ou éducative, mais d'une mesure de précaution vis-à-vis de l'exposition de nos enfants aux radiofréquences émises par les téléphones mobiles.

Utilisation du portable interdit à la maternelle, au primaire et au collège

Dans le cadre du projet mettant en œuvre le Grenelle 2 de l'environnement, le Sénat vient de voter l'interdiction de l'utilisation du téléphone portable dans les écoles maternelles, primaires et les collèges.

Cette décision concrétise enfin une des recommandations formulées en juin 2008 lors de l' ' appel des 20 '. Inquiets du danger potentiel pour la santé que peuvent représenter les ondes émises par le téléphone portable, une vingtaine d'experts, réunis autour de David Servan-Schreiber, dont d'éminents cardiologues français ou étrangers, et le Dr Philippe Presles, Directeur de la Rédaction d'e-sante.fr, avaient émis une charte de prévention. La première des 10 recommandations conseillait de ne pas autoriser les enfants de moins de 12 ans à utiliser un téléphone portable, sauf en cas d'urgence car les organes en développement sont les plus sensibles aux ondes électromagnétiques.

Le vote du sénat s'inscrit bien dans une démarche de précaution, imposée par l'absence de certitudes scientifiques sur les effets sur la santé de l'exposition aux radiofréquences émises par le téléphone portable.

Les experts précisent que ' cette attitude de précaution se justifie doublement envers les enfants, population sensible qui sera de surcroît exposée sur des durées très longues '.

Prévention et bon usage du portable

Par mesure de précaution, voici quelques conseils supplémentaires pour protéger nos enfants :

Demandez-leur d'utiliser les écouteurs afin qu'ils n'appliquent pas le téléphone portable sur leur oreille.

Dites-leur de ne pas téléphoner en marchant, en voiture ou dans le bus, mais de rester immobile. De cette façon, l'antenne du téléphone n'émet pas à son maximum pour rechercher l'antenne la plus proche.

Il est préférable qu'ils communiquent par SMS plutôt que par téléphone.

Demandez-leur enfin de réduire la durée de leurs appels sur téléphone portable et d'utiliser préférentiellement le téléphone fixe.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 19 Octobre 2009 : 02h00
Source : Communiqué de presse du Sénat, Commission de l'économie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, 8 octobre 2009.
A lire aussi
Portable et risques sanitaires : nouvelle alerte Publié le 09/01/2013 - 23h00

Le groupe de travail BioInitiative vient de publier son 2e rapport concernant l’impact sanitaire des ondes électromagnétiques.Quelque 1.800 nouvelles études ont été analysées, montreraient des risques pour la santé : cancer du cerveau, altération du développement du fœtus, baisse de...

Le téléphone mobile : un cancérigène potentiel Publié le 01/06/2011 - 13h11

L’Organisation mondiale pour la santé (OMS) a réuni une trentaine d’experts afin d’éplucher les études reliant le téléphone mobile à un possible risque cancérogène. Après délibération, le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) a décidé d’inscrire le téléphone...

Téléphone mobile : 5 consignes de sécurité Publié le 21/01/2008 - 00h00

Pourquoi donner des consignes de sécurité ? L'utilisation du téléphone portable est-elle dangereuse pour la santé ? Est-ce plus dangereux pour les enfants ? Réponses courtes et concrètes à ces questions sur l'usage du téléphone mobile.

Plus d'articles