RENAUD
Portrait de cgelitti
COMMUNIQUE SOS TABAC 6 MAI 2007

LE TABAC BIENTÔT EN VENTE EXCLUSIVE PAR INTERNET ET VPC, C'EST POSSIBLE ?

LE DEFICIT DE LA SECURITE SOCIALE QUE LES FRANÇAIS SUPPORTENT FINANCIEREMENT EST UNE FOIS DE PLUS ELUDE DU DEBAT POLITIQUE

D?UN CÔTE, L?ETAT ADOPTE UNE REGLEMENTATION

VISANT A GENERALISER L?INTERDICTION DE FUMER,

DE L?AUTRE, L?ETAT SIGNE UN CONTRAT D?AVENIR AVEC LES BURALISTES,

QUI FAVORISE LA CONSOMMATION DU TABAC.

Le décret visant l?interdiction de fumer dans tous les lieux publics, buralistes inclus, rentrera en application le 1er janvier 2008.

Le Contrat d?avenir signé le 21 décembre 2006 entre l?Etat et la Confédération nationale des débitants de tabac sera également en vigueur le 1er janvier 2008.

Ce contrat a pour objectif d?accompagner les buralistes, premier réseau de commerces de proximité, pour s?adapter à l?interdiction prochaine de fumer dans les lieux publics.

Ce contrat prévoit en effet le développement, notamment, des activités de LA FRANCAISE DES JEUX et du PMU dans le cadre du déploiement de prestations auprès des buralistes qui développent d?énormes moyens publicitaires pour la promotion de leurs offres de services.

Petit hic : Monsieur le député Yves BUR, qui a défendu le décret d?application de l?interdiction de fumer, a été missionné pour assurer le suivi de la mise en oeuvre des mesures décidées dans le Contrat d?avenir et d?en mesurer l?impact pour les buralistes.

Mais que dit la Loi dite « EVIN » qui interdit toute propagande ou publicité directe ou indirecte en faveur du tabac ?

« Est considérée comme propagande ou publicité indirecte toute propagande ou publicité en faveur d?un organisme, d?un service? autre que le tabac, lorsque ?... par sa présentation? elle rappelle le tabac ».

SOS Tabac rappelle que le 3 février 1998, Monsieur le Procureur de la République a reconnu qu?il existait un réel préjudice à inciter les citoyens à pénétrer dans un débit de tabac pour y acheter d?autres produits que le tabac.

Cette situation est politiquement inacceptable. Le tabac tue chaque année plus de 60 000 français.

Le sevrage tabagique est une étape difficile et nous ne pouvons empêcher les anciens fumeurs de se rendre dans les débits de tabac au risque d?être de nouveau tentés de fumer voire de consommer de l?alcool sans modération.

Ce d?autant que l?Etat s?est engagée auprès des buralistes à déployer des services publics de proximité et à favoriser le renforcement des activités, notamment de jeux et de paris, ainsi que leur rémunération.

Or la deuxième phase du récent décret d?application interdisant, dès le 1er janvier 2008, de fumer à tous les lieux publics, ne résoudra pas pour autant le problème sauf à supprimer la vente des produits du tabac chez les buralistes.

Après tout, dans le Contrat d?avenir, l?Etat s?engage justement à inciter l?ensemble des partenaires de la profession des buralistes à entamer des négociations portant précisément sur le renforcement des activités confiées aux buralistes et la rémunération de ces activités afin de permettre aux buralistes de faire face aux conséquences de la hausse du tabac.

Sont particulièrement concernées les entreprises ou secteurs au sein desquels l?Etat, quand elle n?est pas actionnaire, exerce une tutelle : LA POSTE, LA FRANCAISE DES JEUX, LE PMU, LES ENTREPRISES DE SERVICES PUBLICS.

L?Etat dispose ainsi d?une grande latitude pour préserver l?activité des buralistes qui assurent d?importantes missions d?intérêt général tel qu?en témoigne ce Contrat d?avenir.

Le chiffre d?affaires réalisé par la vente des produits du tabac en France est de l?ordre de 13,5 milliards d?euros en 2006, la remise moyenne concédée aux buralistes étant de 6 % en France, 810 millions d?euros seraient économisés.

Cette somme serait réinvestie pour la réalisation d?un réseau de distribution moins coûteux, tel que la vente en ligne qui, outre le fait de représenter un frein à la consommation aujourd?hui recherché, serait génératrice de nouveaux emplois.

ENSEMBLE, TOUT DEVIENT POSSIBLE !

ALORS ADOPTONS UNE SOLUTION COHERENTE

CAR POUR TRAVAILLER ET GAGNER PLUS,

IL FAUT RESTER EN BONNE SANTE?

ET PUISQUE LE TRAVAIL C?EST LA SANTE,

LA BOURSE ET LA VIE SONT COMPATIBLES.

Le 31 mai sera la journée mondiale pour la protection contre le tabagisme,

LA VENTE EXCLUSIVE DU TABAC SUR INTERNET ?

SOS Tabac se réservera le droit de demander au Président nouvellement élu, de prendre une position ferme sur ce problème en particulier et sur le financement de la PREVENTION SANTE* en général.

LA SANTE reste un domaine dans lequel la France a toujours été un modèle exemplaire.

Ce changement radical serait une étape marquante de l?avènement d?une nouvelle France au sein de l?EUROPE.

Jean-Pierre MARGUARITTE

Président SOS Tabac

www.sostabac.org

* Voir le projet de proposition sur la « PREVENTION SANTE ACTIVE » en lien sur le site www.sostabac.org

RENAUD
Portrait de cgelitti
C'est pitoyable de lire de telles âneries ! Est-ce que vous allez un jour prendre conscience que les gens ont droit d'avoir leur libre-arbitre et que ça suffit de faire des lois de plus en plus draconiennes. Ca s'appelle de la dictature !
Je suis fumeur depuis bien longtemps et je ne coute pas un centime à la sécurité sociale, je lui rapporte au contraire beaucoup : 1 visite chez le médecin tous les 10 ans, jamais de prise de médicaments et ça me réussi pas si mal puisque je suis en pleine forme moi ! Je sais par contre qu'évidemment, fumer est dangereux. Seulement je l'assume, si je dois mourir à 50 balais, ça me va très bien et ça sera toujours une retraite en moins à payer !!!
En tout cas, sachez que cette loi qui entrera en vigueur le 01/01/08, je ne l'appliquerai pas. D'ailleurs, elle est déjà en vigueur sur mon lieu de travail et je continue à fumer, ça ne changera donc pas. Sauf que j'adore aller au resto mais que je n'irai plus à cause de ces conneries. Vous êtes des fachos, ni plus ni moins.
Sujet vérouillé