Adridrou
Portrait de cgelitti

Je souffre de ce syndrome depuis quelques annés neamoins celui ci c'est aggrave, ces 2 dernières années.

je ne sais plus que faire c'est au moment de m'endormir juste a ce moment là j'ai des grands sursauts dans la jambe droite comme des piqures d'aiguilles au niveau de la cuisse et du genou , celà dure parfois plus de 2 heures ,mon coeur s'accélère à chaque sursaut .

C'est horrible quand cela m'arrive je ne veux qu'une chose m'endormir et tout ces malaises très très désagreable me font passer des moments horrible.

Mon mari se désèspere et moi aussi.

Je prend de la Gabapentine 100mg par jour, mais ce n'est pas assez effectif.

je ne peux pas continuer de cette facons ,mon medecin traitant ime dit toujours la même chose ,continue la gabapentine, mais ca ne guerrit pas , si j'oublie une seule fois c'est encore pire et si je l'a prend les effets sont aussi notable .

Cela s'aggrave et je me deprime de plus en plus j'ai peur de me mettre au lit je ne sais plus quoi faire , pourriez vous m'aider ,merci pour vos conseils .

Adridrou
Portrait de cgelitti

Beacoup de gens qui ont le syndrome des jambes sans repos sont soulagés par la fraicheur. Elle est antalgique et diminue les sensationsde picotements..

C'est pourquoi ils se passent de l'eau froide en pleine nuit sur les jambes ou marchent sur le carrelage froid.

Un système a été développé par un médecin phlébologue: un sur-matelas climatisé diffusant continuellement de la fraicheur au niveau de matelas. Les jambes reposent sur cette fraicheur.

Elle calme les impatiences.

http://www.climsom.com/fra/jambes-sans-repos-impatiences-Climsom.php

contreprescription
Portrait de cgelitti

Le syndrome de jambe sans repos a très souvent une origine iatrogène (benzodiazépines ou son sevrage, antidépresseurs et autres psychotropes...)

iatrogène=provoqué par le médecin

Attention, la gabapentine donne des idées suicidaires chez certaines victimes :

http://neurontinlyrica.wordpress.com/

Sujet vérouillé