Surpoids : une approche radicalement différente

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 01 Mars 2010 : 01h00

Le Dr Jean-Philippe Zermati est un Francais persuadé que médecins, médias et pouvoirs publics prennent l'obésité et la lutte contre le surpoids par le mauvais bout. Pour lui, tenter de contrôler notre alimentation en utilisant notre intellect, ce n'est pas une bonne solution...

© Istock
PUB

Contre le surpoids, faut-il renoncer à maigrir?

C'est le programme paradoxal que nous propose le Dr Zermati. Il part en effet du constat que la très grande majorité des régimes, même s'ils sont efficaces au départ, finissent par déboucher sur un échec, voire sur un poids final qui est plus élevé encore que le surpoids de départ. Sa conclusion est que nous devons changer d'objectif. Ne plus rechercher une perte de poids, mais un rapport plus équilibré avec son corps et son alimentation. Là où cette idée est difficile à accepter, c'est qu'elle fait de la perte de poids, "non un espoir, mais une promesse" selon le Dr Zermati. Dans beaucoup de cas, retrouver l'équilibre permettra de perdre des kilos. Mais pas toujours! Il faudra alors apprendre à bien vivre avec ce corps qui pèse encore trop lourd à notre goût.

PUB

Abandonner un peu le contrôle de ce que nous mangeons

Souvent, pour perdre du poids, nous nous mettons des règles très strictes: ne jamais manger entre les repas, ne jamais manger de produits qui font plus d'un certain nombre de calories aux cent grammes, ne jamais toucher une pizza ou des frites... Toutes ces instructions demandent que nous nous séparions, au moins une partie du temps, de nos sensations alimentaires: "Même si j'ai très faim à 16 heures, je ne mange rien jusqu'à 19h30, heure prévue du repas". Il faut alors mettre en place des stratégies compliquées d'évitement des nourritures "interdites", de compensation des moments où l'on a craqué (en faisant un repas très léger, ou en faisant beaucoup de sport), etc.

Le problème, c'est que ce contrôle demande beaucoup d'énergie... et qu'il est par définition fragile.

Publié par Marion Garteiser, journaliste santé le Lundi 01 Mars 2010 : 01h00
Source : Dr Jean-Philippe Zermati: "Maigrir sans regrossir, est-ce possible?" Editions Odile Jacob.
PUB
PUB
A lire aussi
Régime ZermatiPublié le 10/08/2010 - 00h00

Célèbre nutritionniste, le Docteur Jean-Philippe Zermati a publié deux ouvrages qui firent grand bruit en leur temps : " La fin des régimes " en 1998 et " Maigrir sans régime " en 2004. Il y développe non pas un régime puisqu'il est farouchement opposé à tout ce qui porte ce nom, mais sa...

ObésitéPublié le 06/09/2001 - 00h00

L'obésité est un problème de santé qui, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), atteint des proportions endémiques dans le monde et représente une menace sérieuse en matière de santé publique.

20 secrets d’ex rondes pour perdre du poidsPublié le 12/10/2017 - 08h02

Confidences sur la balance... Il est temps que les femmes qui ont réussi à transformer leur silhouette livrent leurs recettes pour pactiser avec la balance. Il n’y a pas de miracle, juste de bonnes idées à partager !

Plus d'articles