Surpoids : Alli® et Xenical®, des médicaments risqués pour le foie !

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 26 Septembre 2011 : 11h14
Mis à jour le Mardi 27 Septembre 2011 : 16h55

Alli® et Xenical®, deux médicaments prescrits contre le surpoids ou l’obésité sont officiellement associés à un risque de toxicité pour le foie. Rappel sur les recommandations d’utilisation de ces médicaments, dont l’un est en vente libre…

© getty

Surpoids et obésité

PUB

Alli® est un médicament indiqué dans le traitement du surpoids ou de l’obésité. Il estdélivré en pharmacie sans ordonnance. Il contient la même molécule (orlistat) que le Xenical®, spécialité plus fortement dosée et uniquement délivrée sur prescription médicale.

Le premier est commercialisé depuis mai 2009, tandis que le second est prescrit par les médecins depuis 1998. Ces deux spécialités font l’objet d’une surveillance nationale de pharmacovigilance.

Or des cas d’atteinte du foie ont été rapportés chez des personnes ayant été traitées par de l’orlistat. Ces cas sont rares mais graves, certains ayant nécessité une transplantation hépatique ou conduit au décès.

Selon l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), « le lien de causalité avec Alli® et Xenical® reste difficile à établir mais ne peut pas être exclu ». En conséquence, les autorités mettent en garde les personnes qui suivent un traitement par l’orlistat, contre le risque d’atteintes hépatiques et réitèrent leurs recommandations :

  • Les patients doivent être informés des risques hépatiques liés à Alli® et Xenical®.
  • Tout effet indésirable doit être signalé, notamment les symptômes indiquant une atteinte hépatique : fatigue, jaunissement de la peau et des yeux, maux de ventre et sensibilité du foie.
  • Face à de tels symptômes, l’arrêt du traitement s’impose et un bilan hépatique doit être réalisé.
  • La perte de poids n’est pas à prendre à la légère : « elle n’est pas anodine ni sans conséquence pour la santé », elle s’inscrit dans une démarche globale, personnalisée et sur le long terme.
Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 26 Septembre 2011 : 11h14
Mis à jour le Mardi 27 Septembre 2011 : 16h55
Source : Point d’information de l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps), 23 septembre 2011.
PUB
PUB
A lire aussi
Comparatif des médicaments " amaigrissants "Publié le 05/03/2003 - 00h00

Depuis le retrait du marché des coupe-faim, il reste peu de médicaments destinés à aider les obèses à perdre du poids. L'orlistat et la sibutramine sont les deux médicaments aujourd'hui disponibles pour la prise en charge médicalisée de certains patients.

Plus d'articles