Le surpoids accroît le risque de cancer de l'endomètre, du rein et de la vésicule biliaire

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 12 Mars 2001 : 01h00
-A +A
L'alimentation joue un rôle certain dans la prévention de nombreux cancers. Une étude menée dans chaque pays européen montre que le surpoids favorise la survenue de certaines tumeurs. Les cancers de l'endomètre, du rein et de la vésicule biliaire sont les plus fortement accrus.

Les modifications des comportements et des habitudes alimentaires font partie des mesures préventives contre les cancers. En effet, on estime que l'alcool, le tabac et l'alimentation sont en causes dans 80% des tumeurs. Les autres, consécutifs à la pollution ou à une exposition professionnelle sont estimés à 10%, alors que ceux liés à des facteurs héréditaires sont très peu nombreux.Ainsi, le tabac serait responsable de 90% des tumeurs broncho-pulmonaires, l'alcool associé au tabac multiplie les risques de cancers de la bouche, de la gorge et de l'œsophage et enfin une alimentation riche en graisses animales favorise les risques de tumeurs digestives (estomac, côlon, rectum), du sein, de l'utérus et de la prostate. Les mesures de prévention sont donc simples et évidentes : adopter une bonne hygiène alimentaire et de vie.

Le rôle du surpoids et de l'obésité

Dans chacun des pays de la Communauté européenne, une étude a évalué la relation entre la survenue des divers cancers et un Indice de Masse Corporelle (ou IMC) supérieur à 25 (correspondant au surpoids théorique) ou supérieur à 30 (obésité). Il s'avère que les tumeurs attribuables à un excès de poids sont accrues en moyenne chez l'homme de 2% en Grèce et de 5% en Allemagne, et chez la femme de 4% au Danemark et de 9% en Espagne. Les plus accentuées par le surpoids sont celles de l'endomètre (39%), du rein (25%) et de la vésicule biliaire (24%).Les auteurs concluent ainsi : « réduire de moitié l'incidence de l'obésité en Europe éviterait 36.000 cancers par an » ! Une raison supplémentaire de garder la ligne !

Publié par Dr Philippe Presles le Lundi 12 Mars 2001 : 01h00
Source : Pisani. Int. J. Cancer, 91 : 421-430, 2001.
A lire aussi
Trop de poids, trop de cancer Publié le 25/08/2014 - 09h12

Le surpoids augmente le risque de faire un cancer.Cette notion était déjà ressortie de plusieurs études. L’intérêt de ce nouveau travail britannique est qu’il porte sur le suivi de plus de 5 millions de personnes et permet pour la première fois de quantifier ce risque.A l’échelle...

Surpoids et obésité : toute la vérité ! Publié le 20/04/2016 - 13h16

Il y a 40 ans, l'insuffisance pondérale était deux fois plus importante que l'obésité. Aujourd’hui, les personnes obèses sont plus nombreuses que celles en sous-poids*. Seul élément positif : l'indice de masse corporelle est resté globalement stable entre 1975 et 2014 chez la plupart des...

Plus d'articles