miche35
Portrait de cgelitti
Bonjour, j'aimerai savoir s'il est possible de supprimer totalement les règles (ou quasi totalement) car tous les mois, à chaque période de règle, j'ai des douleurs au ventre, à la tête, je suis fatigué ...

Vous allez me dire que c'est à peu près comme toutes les femmes mais c'est vrai que j'aimerai vraiment éviter tous ces problèmes à chaque période de règle !

Merci d'avance

Valentine
Portrait de cgelitti
Tu peux enchainer les plaquettes de pilule sans faire l'interruption entre. Et comme ça tu peux par exemple décider d'avoir tes règles une fois par trimestre au lieu de tous les mois. A la longue le risque est de saignoter tout le temps(selon les femmes). Essaye-le, il n'y a rien de dangereux.
A+
gyp
Portrait de cgelitti
Je ne crois pas, valentine est une "fidèle" depuis longtemps ! mais elles veulent dire toutes les deux que les contraceptions qui suppriment (j'ajouterais aussi : qui diminuent) les saignements n'ont pas d'incidence sur le retour d'un cycle normal à l'arrêt de la pilule (sauf souvent les premiers mois où le cycle est parfois cahotique, mais généralement c'est transitoire). Il ne faut donc pas avoir d'appréhension à l'idée d'avoir un contraceptif qui modifie les saignements menstruels.
surgestone
Portrait de cgelitti
Posologie usuelle
et mode d'administration : Voie orale. Réservé à l'adulte.

Respecter strictement les posologies préconisées.

La posologie quotidienne dans l'insuffisance lutéale est en général de 0,125 mg à 0,500 mg par jour en une seule prise du 16ème au 25ème jour du cycle.

Dans le traitement substitutif de la ménopause, l'estrogénothérapie isolée est déconseillée (risque d'hyperplasie de l'endomètre). Dans ce cas, la promégestone doit être prescrite les 12 derniers jours de chaque séquence thérapeutique, suivie d'une interruption de tout traitement substitutif d'une semaine environ au cours de laquelle il est habituel d'observer une hémorragie de privation. La posologie efficace est variable d'un sujet à l'autre. Elle est habituellement de 0,250 mg à 0,500 mg/jour en une seule prise. Elle doit être ajustée individuellement en fonction du tableau clinique, de la posologie de l'estrogène utilisé et de la réponse de la patiente.

question
Portrait de cgelitti
car aucune hormone ne peut SUPPRIMER une muqueuse, l'empêcher de se développer peut être, mais l'endomètre existe quoiqu'il arrive, et après la ménopause, même sans THS, il continue à exister, même très aminci.
Valentine
Portrait de cgelitti
C'est vrai que j'ai oublié de préciser qu'il valait mieux que la pilule soit monophasique. Ce système ne peut pas dérégler le fonctionnement hormonal puisque sous pilule il est déjà artificiel.
A+
question
Portrait de cgelitti
c'est ton expression "supprime les muqueuses" qui a posé pb, je crois !!
vivi
Portrait de cgelitti
Moi, personnellement je suis sous surgestone 500 depuis des années, traitement qui supprime les muqueuses et qui arrêtes les règles. Cela fait plus de 15 ans que je prends ce type de traitement car la mini pilule me provoquait du cholestérole à très haut taux. J'ai eu un enfant qui a aujourd'hui 10 ans. Cela ne pose aucun problème pour avoir un enfant. Dès l'arrêt du traitement les muqueuses se reconstituent très rapidemant et les règles réapparaissent 1 mois après ce qui démontre que le cycle reprend normalement.
Parles en à ton médecin et tiens moi au courant.
vivi
Portrait de cgelitti
C'est pas parce que je désir un enfant que je n'irais plus sur les autres forums.Au contraire, Je navigue un peu partout, m'informe et apporte mes impressions et expériences si je le peux.
Donc je te dis à plus tard sur ce forum car j'aimerais aussi savoir ce que le médecin de Valentine pense de son souhait d'arrêter ses règles ainsi que de la sugestone 500. Bisous à tous et toutes
Valentine
Portrait de cgelitti
Je reviens sur la suppression ou le décalage des règles. Ce mois-ci, (je prends mélodia)j'ai interrompu 2 jours au lieu de 4j entre 2 plaquettes, parceque j'avais une sortie de prévue. J'ai saigné quand même, mais moins longtemps. Il n'y a strictement aucun danger. C'est même recommandé (avec les monophasiques) d'enchainer les plaquettes en cas de migraine à l'interruption. C'est mon cas et je l'ai fait très longtemps. Quel confort pour la tête!!!
surgestone
Portrait de cgelitti
Vivi, j'ai mis la notice en ligne car je pense que ton traitement n'est pas à conseiller à n'importe quelle fille qui ne voudrait plus avoir ses règles, c'est un traitement très particulier quand même !

Pages

Sujet vérouillé