Clement14210
Portrait de cgelitti
Bonjour,

je suis surprise du nombre de témoignages négatifs sur l'Effexor.

Je crois qu'il y a beaucoup de peurs liées au maladies mentales.

Je voudrais donc témoigner de mon expérience positive avec Effexor.

Depuis toute petite, je suis une angoissée, je fais des insomnies, j'ai un terrible manque de confiance en moi, auquel s'ajoute une phobie sociale (obligée de me forcer pour parler à un inconnu, peur d'aller à la boulangerie !!). Je vis beaucoup dans mes pensées, souvent négatives,très dépréciatives. "Je suis la plus nulle, la plus moche, personne ne m'aime etc. etc." J'ai toujours eu du mal à vivre mais j'y arrivais tant bien que mal. Jusqu'à ce que ça dégénére lors de mon 1er boulot. Trop de stress et impossible d'être dans l'évitement. J'ai fait 4 nuits blanches en une semaine... mon coeur battait à toute vitesse tellement j'angoissais et stressais. J'ai démissionné pour arrêter le cercle infernal. Et là méga dépression !!

On m'a mis sous effexor. ça a mis beaucoup de temps à faire effet (au moins 3 semaines). MAis ensuite, c'était comme magique : je me suis sentie comme je n'ai jamais été. Heureuse, détendue, sans stress. Incroyable ! Plus de timidité, une vraie assurance, plus du tout à fleur de peau, les choses ne me semblaient plus forcément catastrophiques. Je relativisais ! Je relativisais enfin ! Avant, je m'effondrais à la moindre remarque et je n'en dormais plus. Et là plus du tout ! J'étais hyper introvertie, à vivre à l'intérieur de moi et là je me suis extériorisée. C'est absolument fantastique. (JE prenais 37,5 mg deux fois par jour).

Au bout de 6 mois, j'ai arrêté toute seule. PAs de syndrôme de sevrage. Le top.

Sauf que j'ai refais une dépression (sévère) un an plus tard, suite à une période délicate au travail. J'ai repris Effexor mais à 2 fois 75mg par jour. Et là c'est à nouveau le top. Je prends cette dose depuis un an. Les effets peut-être négatifs selon vous ne le sont pas pour moi. Je dors beaucoup (mais c'est super avant je n'arrivais pas à dormir). J'ai pris 15 kg mais est-ce du à l'Effexor ou au fait que je suis mieux dans ma peau et que je dors mieux ? JE ne sais pas. Mais j'ai toujours été maigre et je n'ai jamais aimé ça. Durant ma dépression, j'étais tombée à 47 kg pour 1m73... horrible. Maintenant je fais 62 kg (ça ne m'était jamais arrivé d'atteindre ce poids) et je suis méga bien dans ma peau.

Honnêtement, je ne me pose pas trop de questions sur le sevrage. Les fois où j'ai oublié de le prendre, j'ai eu comme vous des vertiges, des nausées et des décharges électriques (très très désagréable). C'est sûr que ce n'est pas l'idéal de prendre des médocs, j'étais plutôt contre avant. Mais bon, ma vie est tellement mieux qu'avant que je ne vais pas l'arrêter pour le principe de l'arrêter. Je me dis que j'ai une maladie chronique, psychique au lieu d'être physique. Ceux qui ont du diabète sont bien obligés de prendre des médocs tout le temps ? Est-ce qu'ils se disent : "ah non je prends pas de médoc, tant pis si j'ai du diabète" ? !?!

J'ai une maladie et il faut l'accepter. Je suis bien pour la 1ère fois de ma vie. J'ai un chéri que j'adore, un boulot que j'aime dans lequel ça se passe mieux et bien plus d'amis qu'avant.

Maintenant je suis enceinte depuis 1 semaine. Je voudrais arrêter l'Effexor pour le bb mais le psychiatre ne veut pas. Mais je n'ai pas dit mon dernier mot. Quitte à le reprendre après si j'en ai besoin...

bon courage à tous et toutes.

O.

PS : je précise qu'habituellement je ne suis pas une fana des médocs et que je n'ai jamais eu de conduite à risque. Je ne me suis jamais droguée. Et je suis assez critique et négative. Mais là je ne peux pas dire autre chose que : l'Effexor a sauvé ma vie, vraiment !

sante6666
Portrait de cgelitti

bonjour tout l monde je prend effexor depuis 20 jours pour fatigue intense essouflement burnout cause par l anxiete qui me perturbe depuis toute jeune jamais bien dans ma peau . toujours sensation dessouflement et serrement jai debute effexor nosee cephalee ect la le seul probleme est la digestion mais je suis moin nerveuse et plus calme par contre jai oublie de prendre mon effexor une journee et jai ue vertige nausee incroyable la jme suis mise a lire sur l effexor et ma peur sest le sevrage si sest ce que jai vecue en oubliant une juste depuis 20 jours jai peur de ce que ca sera quand je cesserai . sest le sevrage qui minquiete. ca m aide je lsais bien .merci de me lire..car je lit des temoignage et les gens ont beaucoup de difficulter au sevrage meme malgre une diminution progresssive.

Mimi34450
Portrait de cgelitti

J'ai moi aussi longtemps pris effexor qui me va bien (sauf peut-etre quelque insomnie quand je descend en dessous de 150mg/jour), j'ai aussi souvent essayé de l'arreter, l'idée de prendre tout le temps des médocs me dérange un peu, mais au bout de 3 mois d'arrêt, mes angoisses, mon manque de motivation, la sensation d'être toujours au bord des larmes est à nouveau là!! Ce mal être est tellement insuportable qu'il va falloir que j'accepte de devoir prendre effexor pendant encore longtemps. Je pense que le bonheur de vivre bien dans sa peau est bien plus important.

rhubarbe
Portrait de cgelitti

c'est étrange de répondre 9 ans après mais c'est maintenant que je découvre ton message .

En effet je commence effexor demain après 1 an de seroplex, en éspérant enfin avoir trouvé l'AD

qui me convienne.

Donc merci juste de me donner du courage par ton témoignage positif pour recommencer à zéro.

Anne-Marie
Portrait de cgelitti
Moi aussi, je n'ai rien à dire contre l'Effexor, si ce n'est les effets secondaires liés au sevrage et la prise de poids. Mais je pense que ce sont des considérations plutôt secondaires quand on pense à tous les bénéfices que m'ont apporté l'Effexor. Je l'ai pris pour les mêmes raisons que toi. Mon père aussi en prend et ça a très bien fonctionné pour lui aussi.

Moi non plus, je ne suis pas une fana des médicaments, mais comme tu le dis si bien, ceux qui ont du diabète doivent bien prendre de l'insuline. On dirait que parfois, on oublie le côté physiologique des maladies mentales... Parce que la dépression, par exemple, a également un facteur biologique...

Anielie53
Portrait de cgelitti

J'attaque aujourd'hui Effexor evec de la crainte après tous ces témoignages négatifs...

Et là miracle des gens heureux ou presque, ca aide vraiement...

Celà doit faire 10ans que j'étais sous Déroxat, plus d'effet, attaque de panique suite à un épuisement total...

 

Alors j'y vais car la vie n'esi pas vivable comme je suis...

Marie

 

juetlesmedocs
Portrait de cgelitti
bonjour Marie, J'espere que tu aura
juetlesmedocs
Portrait de cgelitti
bonjour Marie, J'espere que tu aura
Clement14210
Portrait de cgelitti
Moi sa va faire deux semaines que je le prend et toujours pas d'effet sa m'inquiète un peu . Mon psychiatre ma dit de prendre juste un comprimé le matin de 37,5 est-ce que c'est suffisant pour moi ou pas faut que je vois avec lui si il faut que je j'augmente je me pose des questions. Mais quand je vois tout les bon commentaire sa motive j'espère que sa va me sortir de cette vie invivable sa fais 2 ans j'étais pas pour les médicament mais je me suis décidé dans prendre il n'y a pas le choix je crois .
maroussia
Portrait de cgelitti
Moi je suis tres satisfaite de effexor 37,5 a liberation prolongée celà fait 3 semaine que je le prend, le 2ème jour plus de douleur ( fibromyalgie) mon rhumato m'avait dis faut 1 mois avant de sentir les bienfaits ! j'ai essayé avant redomex, lyrica,cymbalta j'etait malade...enfin trouvé le bon pour soulager mes douleurs insupportable, juste un hic ! je le prend vers 19h chaque soir et je me demande si a cause de ca insomnie, je devrai peut-etre le prendre le matin, je demanderai conseil a mon rhumato car je sais que de nature jsuis insomniaque, aucune prise de poid pour moi, par contre les autres médocs cité plus haut oui..
polna79
Portrait de cgelitti

moi aussi j'ai une expérience trés positive de l'effexor. J'ai fait un état dépressif sévère du a un harcèlement moral violent au travail.   j'ai été en arrêt de travail 18 mois. je n'osais pas prendre l'effexor car je lisais des bétises sur les forums et puis un ami m'a convaincu de le prendre, bien m'en a pris au bout de 3 semaines mon état dépressif avait complètement disparu et les symptomes qui allaient avec aussi ( j'avais toujours peur de ne pas pouvoir uriner et de faire une rétention urinaire ) avec effexor tout a disparu et cette angoisse aussi. je n'ai pas eu d'effets secondaire aucun par contre j'ai pris 40 kilos parce  que je me suis mis a manger sucré et gras. au bout de 1 an j'ai décidé de faire un régime et toujours sous effexor j'ai reperdu les 40 kilos en 7 mois comme quoi ce n'est pas effexor qui fait grossir mais ce que l'on mange. voila j'espère convaincre d'autres personnes qui hésiteraient a se soigner de le faire.

Pages

Sujet vérouillé