celia
Portrait de cgelitti
Bonjour, je m'appelle Aurélien et j'ai 21 ans. Je ne sais pas si je souffre d'agoraphobie (peur des lieux publiques) ou de paranoïa.

J'ai énormément peur du regard des autres, surtout celui des personnes de sexe féminin et de mon âge. Par exemple, aujourd'hui je suis allé chez le coiffeur. Hormis les 2 coiffeuses, il y avait 3 ou 4 clientes. Je me sentais mal à l'aise, dès que l'on m'adresse la parole (pour me demander comment couper mes cheveux notamment) je détourne vite mon regard au bout de 2 secondes. Dans ce qui sert de salle d'attente, je ne faisais que fixer le sol et me frotter les mains pour faire comme si tout allait bien.

Au lycée je prenais le bus qui passait le plus tôt car il y avait moins de monde. Et cette année, j'ai volontairement "raté" le bus régulièrement pour prendre le suivant que je savais peu rempli. Depuis le collège je marche dans la rue en regardant 2 mètres devant moi, sans lever le regard.

Je déteste également dans un lieu publique lorsqu'une personne (en particulier des jeunes) se place en face de moi et je me met dans ma tête à l'insulter même si je sais qu'elle ne m'a absolument rien fait.

J'ai horreur d'être "montré" (sans connotation péjorative), même si c'est pour recevoir des félicitations ou encouragements.

J'ai aussi peur de ma famille. Je déteste lorsque l'on vient assister à mes matchs de peur de décevoir, ou même des réunions de famille, pourtant "scolairement" je suis un de ceux qui a le mieux réussi.

Je pense que c'est parce que je ne m'accepte pas vraiment physiquement. Tout commence lorsque que j'ai l'impression d'être inférieur aux autres. Je me met à rougir (rouge tomate), et à transpirer abondamment, notamment sur le visage. J'ai une peur panique d'être remarqué par quelqu'un et que tout le monde se moque de moi.

Pourtant cela ne m'a pas empeché de me faire des amis sur qui je sais que je peux compter et avec qui je sors tous les jours. je les ai connus par le sport en club. Les filles avec qui il nous arrive de faire des soirées sont des connaissances de mes amis. J'ai un comportement tout à fait normal avec elles et je ne ressens pas de honte devant elles.

Lorsque je me trouve avec des gens que je ne connais pas et que des proches sont là, je parle très peu pour ne pas attirer les regards. Si je suis seul, je m'isole et ne parle à personne. Par contre, ce qui m'est arrivé cette année en cours, si des gens viennent vers moi, je vais agir comme une personne normalement constitué et je me fais des ami(e)s.

J'ai récemment effectué un stage de 10 semaines dans une très grande entreprise et je n'ai pas eu de problèmes particuliers avec les salariés, quelque soit leur statut. Il y a juste que je me sentais inférieur par rapport aux autres stagiaires quelque soit leur âge et je me met alors à rougir et transpirer lorsque je suis avec eux.

Ca me pose de gros problèmes dans ma vie personnelle car j'ai peur de sortir (ça ne m'empêche pas de sortir car on reste souvent entre amis et que je ne veux pas rester seul chez moi, mais cela me stress beaucoup). Les années précédentes, je refusait d'aller me baigner avec mes amis de peur qu'on se moque de moi. Depuis cette année j'y vais avec eux et tout se passe bien, puisque j'ai compris que l'on ne me veut pas de mal, mais je continue à avoir peur. D'autant plus qu'à la rentrée je vais intégrer une école d'ingénieur, où la communication est importante car on est amené à travailler et diriger une équipe plus tard.

Je voudrais savoir de quoi je souffre, et comment puis-je m'en sortir.

alex
Portrait de cgelitti
non tu n'es pas paranoiaque mais ton hyper timidité devient un handicap.
Tu as un problème d'image de toi-même qu'il faut gérer sans attendre que ça devienne chronique.
A mon avis, une psychothérapie comportementale courte viendra à bout de tes problèmes.
Amicalement
Aurélien
Portrait de cgelitti
Merci beaucoup, je vais me renseigner dès que je pourrais. Bonne continuation
flavien
Portrait de cgelitti
salut moi jé les mm probleme mais a force je nose plus sortir dans les bar é autre lieu public avc mé amis, sa me bouffe vraiment ma vie é en plus de sa jé dé trouble du comportement je sui mal dans ma peau é je me renferme de plus en plus kan je doi madressé a une inconnue c limite si je c encor parlé é a 19ans c vraimen domage jé beaucoup pensé o suicide mé jme di mintenan ki vaut mieu se battre jé sa depui ke jé 12ans é sa prend de plu en plu de place dan ma vie
celia
Portrait de cgelitti
moi non plu je ne c pa si je sui agoraphobe jai peur de sortir seul dehor meme pour aller o college car je sui souven seule dans ma rue pour me sentir en securiter je sor soi un compa ou un sico en cas dattake ou sinon jai peur de mon couzin ou alr de mes oncles esce ke c normal ?? Mai tout se passe bien kan je sui accompagner le jour la nuit je stress sauf si je sui ac un adulte.
Je nai pa peur des enfants mais a partir de 16-17 ans et plus jai peur kan je me retrouve seule. Je nai pa peur de la foule car je me sen en securiter

reponder moi silvouplai
a bientot jesper
bizou
Klarine
Portrait de cgelitti
Ne t'inqiètes pas, tu as peur du jugement des autres, je suis pareille, j'ai 40 ans, je sais c'est une timidité excessive, un malaise profond du soi, un manque de confiance en toi. Mais, au fil du temps si tu te sens épanouie dans ta vie C'est ce qui m'est arrivé.
Bon courage
bon
Portrait de cgelitti
content lucas looool
alanys
Portrait de cgelitti
moi je ne suis pas du tout timide, plutot extravertie, mais quand il s'agit d'aller dans les magazins, et qu'une vendeuse s'approche, je n'aime pas ca je me sens obligée de lui dire oui pour ce qu'elle me propose! c'est tres désagréable, car je me retrouve avec des choses que je ne veux même pas garder! Quelq'un sait-il me dire pourquoi? et comment arriver à dire non?
merci de m'aider, car cela m'ennuie vraiment
bertrand
Portrait de cgelitti
je suis comme toi mais beaucoup plus vieux 45 ans et je transpire comme toi , et ce depuis des années, j'ai enfin eu le courage d'aller voir un spy avec lui ca commence a aller mieux bien sur il y a des des medoc à prendre mais avec le calvaire que j'avais je suis prêt a beaucoup pour me liberer de cette transpiration sur la tete et enfin avoir avoir une vie normale en public.
tu es encore jeune ne te laisse pas bousiller par ce handicap essaye de t'en sortir le plus rapidement et vis ta vie.
salut et bonne chance
Alex
Portrait de cgelitti
Tu sais ne t en fais pas, tu n es pas le seul dans cette situation, je connais ça aussi, j ai 39 ans et pourtant je dirige une équipe de 12 personnes. J ai tout lu concernant notre mal être, et notre probleme c est principalement notre emotivité notre manque de confiance et l interet que nous portons inconsciemment ou consciemment au regard de l autre (deficit affectif remontant à l enfance).
Etre soi meme sans tenir compte du regard des autres, c est se libérer en fait c est facile à dire mais je sais que j ai progressé depuis des années mais il m arrive encore de "rechuter" alors immédiatement je dédramatise en me disant qu après tout je ne vais pas en mourir et puis quoi qu en pensent les gens dis toi que les autres ont d autres problemes certainement plus graves.
Si vraiment cela t est insupportable et je le comprendrais car je l ai vécu, va participer à un de ces groupes de parole où toutes les personnes présentes ont le même probleme et le résolvent ensemble, un thérapie comportementale de groupe. Allez courage et ne t en fais pas ca ne va aller qu en ameliorant, le fait d en parler deja fait du bien. Salut ALex
alex
Portrait de cgelitti
c'est des techniques de thérapie courte, contrairement à l'analyse qui peut durer plusieurs années. En gros, au lieu de revenir systématiquement sur ton enfance, tu as un programme, des choses à réaliser un peu chaque jour avec des techniques pour réussir : ces techniques sont simples. Elles mettent en oeuvre la pensée, l'attitude corporelle et même la respiration pour te permettre de surmonter les difficultés jusqu'à t'en affranchir complètement. Il faut que tu trouves un psy qui pratique mais c'est assez courant.
Autrement il y a des bouquins (voir le rayon psychologie-psychothérapies de la FNAC) mais je ne sais pas si tu peux le faire seul.
Bon courage en tous cas.

Pages

Sujet vérouillé