GabiF
Portrait de cgelitti

Le stress lié au travail est à la fois une source de souffrance humaine, et nuit considérablement aux résultats de l’entreprise (absentéisme, baisse de productivité et risques d’accidents).La perturbation de la concentration nécessaire à la tâche induite par le stress entraîne en effet des erreurs et des oublis, des difficultés à prendre des initiatives ou des décisions, etc.

Si la situation stressante se prolonge dans le temps et/ou si elle est très intense, l'organisme s'épuise. Les différents symptômes s'aggravent et/ou se prolongent entraînant des altérations de la santé qui peuvent devenir irréversibles. Les relations entre certains facteurs professionnels de stress et le risque d’accident cardio-vasculaire ont été très largement documentées. Les dégâts du stress sont de plus en plus évidents: du mystérieux syndrome d’épuisement nommé Burn-out en américain, au spectaculaire Karoshi Japonais.

source : www.officiel-prevention.com , lien : http://www.officiel-prevention.com/protections-collectives-organisation-ergonomie/psychologie-du-travail/detail_dossier_CHSCT.php?rub=38&ssrub=163&dossid=163

GabiF
Portrait de cgelitti

Beau sujet ... encore actuel malheureusement, plus que jamais. Les députés ont lancé un appel : Le burn-out doit être reconnu comme maladie professionnelle prise en charge par les employeurs !

Le saviez-vous que les jours de congé maladie et les temps partiels thérapeutiques suite à l'épuisement au travail coûte à la Sécurité sociale un milliard d'euros chaque an!! De nos jours, environ 3,2 millions d'actifs risquent un burn-out...

Cet article donne un bon aperçu sur la situation critique :

<"lien commercial supprimé par le modérateur">

J'espère que bientôt le burn-out sera vu comme maladie professionelle est les employeurs devront s'en occuper! Peut-être c'est la seul manière pour que ces derniers prennent plus soin de leurs employés!

Gabi

Sujet vérouillé