emi138
Portrait de cgelitti
Bonjour,

J?aimerais obtenir des témoignages si quelque chose de semblable vous ai arrivé, quelles démarches vous avez entreprises ?

Pour plus de détails, veuillez me contacter bibliolangues@free.fr

Lhistoire

En janvier 2007, je me suis adressé à un médecin afin de lui demander un rendez-vous pour mon fils de deux ans (à l?époque) qui est atteint d'un strabisme.

Mon mari, mon fils Ethan et moi, nous habitons à Montréal au Québec depuis trois ans et demi.

En 1975, j?ai moi-même été opérée d?un strabisme.

Les résultats sont toujours remarquables, 32 ans après l?opération.

Connaissant la bonne réputation des médecins, mon mari et moi, avons décidé de nous adresser à un médecin. Dans ma famille, plusieurs personnes ont subi des opérations des yeux et toutes ont été très satisfaites.

Le rendez-vous du mois de mai chez le Dr

Le Docteur nous a donné un rendez-vous le 4 mai dernier pour examiner mon fils. Après avoir examiné mon fils Ethan et mis des gouttes dans ses yeux, nous y sommes retournés le 11 mai. A cette date, il nous a donné un papier mentionnant qu?il allait opérer mon fils Ethan le 16 novembre 2007. Il savait très bien que nous arrivions du Canada et que nous allions prendre des dispositions pour nous rendre en France à la date prévue de l?opération.

J?ai eu un excellent contact avec ce médecin. Il n?avait pas l?air de s?engager à la légère et nous a paru très sérieux. Son statut de chef de clinique nous a confortés dans notre décision de faire opérer mon fils Ethan par ce médecin. Le 11 mai, nous avons également pris rendez-vous avec l?anesthésiste pour le lundi 12 novembre.

En juillet dernier, nous avons annulé l?opération qui était proposée dans un hôpital de Montréal car je préférais (ainsi que mon mari) que mon fils soit opéré par le Dr (Rappelons que l?opération avec le Dr était déjà fixée pour le 14 novembre).

La visite du 12 novembre

Je me suis rendue (avec ma mère) chez le docteur le 12 novembre à 9H30. La visite auprès de l'anesthésiste était prévue le soir du même jour à <"coordonnées de l'établissement supprimées par le modérateur">.

Dans le cabinet du Docteur , une optométriste a effectué des tests des yeux pour Ethan et a téléphoné à la Clinique pour confirmer le rendez-vous avec l'anesthésiste.

En arrivant dans le cabinet du docteur , celui-ci nous a dit qu?il n?opérerait pas Ethan. La raison invoquée, c?est que mon fils a progressé avec les lunettes. Tout a donc été annulé.

Vous me direz que c?est tant mieux pour mon fils. Le docteur a été agressif. Il m?a fait passer pour la « mauvaise mère » qui voulait faire impérativement opérer son fils.

Il voulait absolument voir mon mari qui devait arriver en France le mercredi 14 pour le 16 novembre.

Je me suis sentie profondément insultée. Comme si je n?étais pas capable de comprendre ce qu?il me signifiait.

Le rôle de « mauvaise mère » ne fonctionne pas avec moi et s?il y a quelqu?un qui nous a fait déplacer pour rien sans émettre de réserves, c?est bien le docteur.

Les questions que nous nous posons

Pourquoi le Docteur n?a-t-il pas voulu opérer Ethan?

Si les raisons médicales sont justifiées (amélioration de la situation)

pourquoi s?est-il engagé en mai par écrit à l?opérer en novembre?

Pourquoi n?a-t-il pas émis de réserves quant au déroulement de cette opération, à savoir que cette opération n?aurait pas lieu si le strabisme s?améliorait? Il n?a mentionné cette éventualité ni oralement ni par écrit.

Pourquoi n?a-t-il pas dit que l?opération risquait de ne pas avoir lieu alors qu?il savait qu?on allait dépenser de l?argent pour un voyage de 12 000 km aller-retour?

Si nous avions su à l?avance que l?opération risquait de ne pas avoir lieu, nous aurions pris la décision de nous déplacer ou non en toute connaissance de cause? Pourquoi voulait-il absolument voir mon mari? Pour lui expliquer? Une conversation téléphonique aurait été suffisante ainsi qu?une lettre explicative si ce médecin avait eu la conscience tranquille. Souhaitait-il autre chose?

De qui se moque-t-on? Comment un médecin peut-il faire déplacer des gens pour rien?

Jamais une telle situation ne s?est produite dans ma famille ni autour de moi, je suis persuadée que le médecin aurait dû emettre une réserve. Nous n?avons pas été suffisamment informés.

Les conséquences

Alors que le Dr nous avait donné rendez-vous le vendredi 16 mai pour « voir mon mari », il nous a alors paru inutile de dépenser davantage d'argent car cela allait nous mener dans une impasse.

Nous avons dépensé 2300 dollars canadiens pour les billets d'avion (environ 1700 euros)+ les 10 jours sans solde que j'ai pris auprès de mon employeur, nous avons dépensé à chaque fois 83,80 euros pour plusieurs visites au cabinet du docteur. Et tout cela pour rien...

Mon fils Ethan était également en parfaite santé cette semaine car il a été vu par notre médecin de famille.

Nous nous sentons impuissants. J'estime que lorsqu'il s'agit de Français de l'étranger, il faut rester prudent, à savoir bien informer le patient sur les éventualités que l?opération ne se déroule pas pour des diverses raisons, surtout s?ils doivent effectuer de longs voyages. Au Canada, beaucoup de Français rentrent pour se faire opérer... La prochaine fois, ce médecin risque de « saigner » des gens qui n?ont pas forcément les moyens de se déplacer afin de faire soigner leur tout-petit. C?est absolument abominable!

J?estime que nous avons été mal informés.

Apparemment, le Dr se prend pour quelqu?un de trop exceptionnel pour devoir donner toutes ces informations. Il faut parfois faire descendre des gens de leur piédestal.

Que devons-nous faire?

- Demander au Docteur pourquoi il ne nous a pas avertis avant que l?opération risquait de ne pas avoir lieu.

- Lui demander pourquoi il s?est engagé par écrit à réaliser cette opération alors qu?il connaissait à l?avance que nous allions engager de nombreux frais.

- Eviter que ce médecin s?engage à la légère envers les patients.

- Savoir ce que vaut un engagement écrit de sa part sans réserves.

- Obliger ce médecin à avertir ses patients, à les informer.

- Faire sanctionner un tel comportement, pour nous mais aussi pour les autres patients, surtout ceux arrivant de l?étranger.

- Eventuellement déposer une plainte.

- Informer les Français de l?étranger de notre expérience sur les forums.

- Dénoncer de telles pratiques sur les forums de santé.

- Faire descendre de leur piédestal ces spécialistes si peu nombreux qui « profitent » de la situation.

- Récupérer le dossier médical de mon fils Ethan car j?en ai fait la demande par courrier électronique et je n?ai obtenu aucune réponse.

J?ai contacté l?Ordre des médecins sans obtenir de réponse. J?attends. Je me suis adressée à Paris et ils m?ont donné les directives pour déposer une demande d?explications (avant une plainte).

Qu?en pensez-vous ? Faut-il la fermer et continuer à ce que ce médecin fasse déplacer des gens de l?autre bout de la France avec des honoraires très élevés et des dépassements d?honoraires ?

Philippe
Portrait de cgelitti
Les ophtalmologistes anglophones après leur internat peuvent faire un fellowship ce qui signifie une spécialité comme par exemple:
Pédiatrie: ils s'occupent des cas difficiles de strabisme et de maladies oculaires infantiles.
Glaucome
Cornée
Rétine
Neuro-ophtalmologie
Chirurgie plastique de l'oeil

Philippe
Portrait de cgelitti
Votre expérience n'est pas isolée et ce n'est pas unique à la France. Je vois cela avec la plupart de mes patient d'origine étrangère qui pensent que dans leur pays c'est mieux. Ils vont se faire opéré/soigné et les problèmes arivent car les médecins sont concentré sur leur pratique médicale et non sur les besoins logistique des patients expatriés. Un traitement peut évoluer de manière imprévue, soit en mieux soit en moins bien. C'est parfois très difficile de prédire.

Vous êtes à Montréal, le Canada comme les USA et l'Engleterre sont les pays où se trouvent les meilleurs ophtalmologistes. Demander à consulter un ophtalmologiste ayant un fellowship en pédiatrie. Vous pouvez pour cela vous adresser au département d'optométrie de l'université de Montréal.

Bonne chance
Emi138
Portrait de cgelitti
Bonjour,

C'est quoi un fellowship? J'ai tout essayé, Université de Montréal, malheureusment, nous sommes encore sur liste d'attente un an après pour l'hôpital francophone. Heureusement, nous avons un rendez-vous sur l'hôpital anglophone dans une semaine avec un autre médecin.
Et puis, pourquoi ne pas avoir été avertie que l'opération risquait de ne pas avoir lieu? C'est vrai que c'est logique en y pensant, mais pourquoi ne pas nous avoir averti?
emi138
Portrait de cgelitti
Bonjour Philippe,

Merci encore. C'est quand même bien d'obtenir une explication, ça nous console. J'ai laissé par inadvertance le nom de ce médecin dans mon message. Pouvez-vous le supprimer?
Merci
Sujet vérouillé