Sport et premiers secours

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 26 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 30 Avril 2014 : 12h58
-A +A
Sur le terrain, il y a bien sûr la trousse médicale et les compétences pour s'en servir, mais quelles que soient ces compétences, il est impératif de respecter des principes de base qui permettent de réagir vite et rigoureusement.

Veiller au confort

Le premier principe est le confort ou l'installation du sportif malade ou blessé. Il peut s'agir par exemple de couper une sangle pour dégager un membre, de réchauffer par une couverture de survie en milieu extérieur froid ou au contraire de le mettre dans une ambiance plus fraîche en cas de coup de chaleur.

Evaluer la pathologie

Le second principe est de pouvoir évaluer la pathologie de façon rapide afin de prendre les mesures appropriées ou de donner des renseignements complets au médecin ou aux secours contactés. Il peut s'agir par exemple de découvrir une jambe ou un bras accidenté, si besoin en coupant le vêtement. La lampe de poche est utile à ce moment en cas d'obscurité ou pour explorer l'intérieur d'une bouche.

Guide: 

Publié par Dr Philippe Presles le Vendredi 26 Avril 2002 : 02h00
Mis à jour le Mercredi 30 Avril 2014 : 12h58
A lire aussi
10 gestes pour sauver une vie Publié le 13/05/2011 - 09h04

Un accident est vite arrivé et les bons réflexes en cas d’urgence peuvent éviter le pire. Une bonne raison pour les connaître et mieux, pour se former et acquérir une base solide desecourisme...

Roland-Garros : les médecins sont aussi côté tribunes Publié le 06/06/2006 - 00h00

Jusqu'au 11 juin, les professionnels de santé ne se cantonneront pas au côté court de Roland-Garros. Si médecins et kinés sont aux petits soins des quelque 700 participants du tournoi, urgentistes et infirmières veillent, eux, du côté des tribunes. Certes, cette année, le coup de chaleur ne...

Plus d'articles