Spécial Sinusite, infection des sinus

Articles

Le rhume est d'origine virale. Habituellement, il guérit spontanément en quelques jours. Parfois, il persiste et cela peut être le signe d'une surinfection ou d'une pathologie sous-jacente qu'il faut prendre en charge.

Le nez bouché est très fréquent et provoque un inconfort important. Ses causes sont multiples et sont principalement le rhume, la sinusite et l'allergie. Il faut savoir les distinguer pour adapter le traitement et soulager rapidement le sujet.

Les sinusites sont, comme leur suffixe -ite l’indique, une inflammation des sinus. Cette infection des sinus est assez caractéristique mais encore faut-il connaître, en cas de sinusite, les symptômes à identifier. En effet, les éternuements, classiques en cas de rhume, sont cette fois-ci inexistants.

Quand on est non-fumeur, inhaler la fumée des cigarettes de ses voisins n’est pas seulement incommodant mais dangereux pour la santé. Quels sont les risques encourus par le tabagisme passif ? Le point sur les méfaits de la cigarette.

La rhinite allergique est une des allergies les plus fréquentes. Elle est le plus souvent saisonnière et provoquée par certains pollens et graminées. Très inconfortable, il est possible de la soulager avec des médicaments que l'on peut demander en pharmacie.

La rhinite allergique, plus communément appelée "rhume des foins", est une inflammation des voies aériennes supérieures. La rhinite allergique est causée par une allergie au pollen. Découvrez les 3 principaux symptômes de la rhinite allergique.

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de névralgie dentaire, sans savoir exactement de quoi il s’agissait. La santé des dents étant extrêmement importante, il est toujours utile de connaître les différents types de douleurs dentaires et d'identifier celles qui peuvent être qualifiées de névralgies.

L’abcès dentaire est une infection d’origine bactérienne qui se manifeste sur la gencive ou autour de la dent. Une gencive blanche doit faire envisager un éventuel abcès dentaire et être traitée pour éviter des complications.

Connu aussi sous le nom de rhinite aiguë ou « coryza », le rhume de cerveau est une infection des voies respiratoires et surtout du nez. D’origine virale, cette affection provoque une inflammation des membranes nasales, responsable de maux de tête et autres symptômes associés. Le rhume de cerveau étant très fréquent en hiver, reconnaître ces symptômes permet de prévenir une éventuelle surinfection et d’adopter le traitement adéquat pour se soulager.

La sinusite est une inflammation des sinus. Causée par une infection virale ou bactérienne, elle peut parfois aussi résulter de facteurs allergiques. Complication fréquente d’un rhume mal soigné, la sinusite se caractérise par l’obstruction des cavités nasales qui empêche alors le mucus de s’écouler normalement. Des yeux qui pleurent peuvent en être un des symptômes. Découvrez pourquoi.

Le mal de gorge, le rhume et la toux sont des symptômes hivernaux fréquents et d'une grande banalité. Ils sont la plupart du temps d'origine virale et guérissent spontanément en quelques jours. Ils peuvent toutefois être révélateurs d'infections bactériennes ORL ou broncho-pulmonaires qui nécessitent un traitement par antibiothérapie.

Plus de 10 millions de Français ronflent la nuit. Peu se soignent. Pourtant, ce bruit qui perturbe le sommeil n'est pas inéluctable. Produits disponibles en pharmacie, positions pour dormir, écarteur nasal, orthèses... Panorama des solutions qui marchent ou pas pour y mettre fin, avec le Dr Gérard Vincent, chirurgien-dentiste à l'hôpital Bretonneau (Paris), et le Pr Frédéric Chabolle, ORL à l'hôpital Foch (Suresnes).

Un fumeur sur deux aimerait arrêter de fumer. Mais entre les idées reçues et les retours d'expérience négatifs, se lancer peut s'avérer difficile. Le Pr Bertrand Dautzenberg, pneumologue à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris), fait le point sur les changements qui surviennent dans l'organisme au moment de l'arrêt du tabac.

La sensation d'avoir une boule dans la gorge est fréquente. On se racle la gorge, on tousse, on boit "pour faire passer". Une situation souvent banale, mais dans une minorité de cas, il peut s'agir d'un symptôme qui doit inciter à consulter et à procéder à des examens. Explications avec le Dr Jean-Loup Dervaux, médecin ORL.

La mauvaise haleine n’est pas irrémédiable. Elle peut être soulagée grâce à quelques astuces simples. Tour d’horizon des solutions avec le Dr Lequart, chirurgien dentiste et porte-parole national de l’UFSBD.

Quand les plantes offrent une alternative aux traitements habituels des infections, la consommation de médicaments peut se réduire considérablement. Une utilisation qui implique le respect de quelques règles qui vont contribuer à changer le comportement et le regard sur ces nouveaux médicaments…

allergie

L’allergie ne cesse de progresser et particulièrement chez les jeunes. Mais peut-on aussi développer une allergie à 40 ans, à 50 ans ? Les seniors également peuvent-ils soudainement devenir allergiques ? Les symptômes sont-ils alors les mêmes que chez les jeunes ? Nous avons interrogé le Dr Madeleine Epstein, allergologue à Paris et membre du Comité de pilotage de l’Association Asthme & Allergies

traitements reflux gastro œsophagienn

10 % au moins de la population souffre très régulièrement de reflux gastro-œsophagien (RGO). A cause d’un dysfonctionnement de la partie inférieure de l’œsophage, le suc gastrique très acide s’échappe de l’estomac et remonte le conduit œsophagien. Avec à la clé, brûlures d’estomac (pyrosis), douleurs thoraciques, inflammation des muqueuses (œsophagite) voire cancer de l’œsophage. Le Pr Frank Zerbib, service d’Hépato-gastro-entérologie et oncologie digestive (CHU de Bordeaux) rétablit quelques vérités sur le RGO.

Toux chronique

Qu’y a-t-il de commun entre le parfum d’une passante, la position allongée ou un fou-rire ? Pour la plupart d’entre nous, aucun. Mais pour certaines personnes, ces trois éléments peuvent déclencher des quintes de toux irrépressibles. Quel est ce nouveau syndrome appelé « toux chronique par hypersensibilité » ?

Plantes médicinales et phytothérapie

Chaque année, l’hiver apporte son lot de virus et de bactéries qui vident nos batteries. Avant de passer à la médecine classique, la phytothérapie peut être d’un grand secours pour prévenir et soigner les petits et gros désagréments de la saison froide.

Effets secondaires des corticoïdes

Les corticoïdes prescrits chez l’enfant continuent à faire peur. La phobie de ces médicaments anti-inflammatoires persiste chez les parents qui les considèrent comme dangereux pour leur progéniture, à tort. Les corticoïdes chez l’enfant, pour tout comprendre en 10 questions.

Froid, virus, grisaille, fatigue, repas de fin d’année… Autant de facteurs favorisant l’apparition des pathologies ORL et digestives de l’hiver. Lesquelles peut-on facilement soulager grâce à un traitement homéopathique ? Notre expert le Docteur Monique Quillard, médecin homéopathe, vous aide à composer la trousse à pharmacie homéopathique idéale pour affronter l’hiver.

Les antibiotiques, ce n’est vraiment plus automatique… Surtout quand les plantes médicinales se présentent en alternative pour réduire sa consommation de médicaments. Une autre approche qui place la prévention et le respect du corps en priorité. 

Doté de propriétés antivirales et antibactériennes, le pélargonium ou géranium du Cap est une plante sud-africaine dont on utilise les racines pour lutter contre les infections respiratoires aiguës, affectant le nez, la gorge, les bronches. Quand et comment utiliser cette plante ?

Antalgiques et automédication

Paracétamol, ibuprofène ou aspirine, ces antalgiques sont les incontournables de nos armoires à pharmacie. La pharmacologue Gisèle Pickering du CHU de Clermont-Ferrand, membre de la Société française d’étude et de traitement de la douleur, nous guide pour soulager la douleur sans prendre de risque.

French kiss

Le baiser sur la bouche, popularisé par les films américains est devenu de plus en plus une pratique internationale, alors qu’auparavant, il ne se pratiquait pas partout dans le monde. Mais au fait, que se passe-t-il lors d’un baiser et que risque-t-on lorsqu’on s’embrasse ?

Anosmie : perte de l’odorat, mieux la comprendre

L’odorat est peut-être le plus méconnu de nos cinq sens. Mais on connaît de mieux en mieux l’anosmie, la perte de cet odorat.

Zoom sur ce trouble qui peut souvent être traité…

Savez-vous tout sur l’acide hyaluronique ?

Il nous est familier depuis qu’il est devenu notre allié beauté n°1. Mais c’est aussi un composant de nombreux produits de santé dont une nouveauté dans le traitement des pathologies de la sphère ORL. 

Chou qualités nutritionnelles

Vert, rouge, chinois ou de Bruxelles, le chou existe en de nombreuses variétés.

Peu cher, parfois trop odorant, il n’est pas le plus glamour des hôtes de nos assiettes...

Pourtant, les nombreuses vertus nutritionnelles et médicinales du chou en font un véritable allié pour notre santé.

Asthme : quels sont les signes ?

On compte plus de 4 millions d’asthmatiques en France.

Une cause allergique est retrouvée dans la grande majorité des cas.

Comment reconnaître un asthme ? Quels sont les symptômes typiques de la maladie ?

Pages

Spécial Sinusite, infection des sinus
La sinusite aiguë est ponctuelle, tandis que la sinusite chronique peut s’éterniser et récidiver fréquemment. Dans tous les cas, l’inflammation des sinus entraîne une congestion nasale à l’origine de douleurs et d’une toux grasse.
Spécial Sinusite, infection des sinus

Le choix de la rédaction

Dossier Santé : Sinusites à répétition et nez bouché ? Et si c'était une polypose naso-sinusienne ?

Sinusites à répétition et nez bouché ? Et si c'était une polypose naso-sinusienne ?

La polypose naso-sinusienne est une maladie inflammatoire des sinus largement sous diagnostiquée car elle est méconnue et se manifeste par des symptômes très courants comme une obstruction nasale ou des maux de tête. Il faut donc y penser afin de passer l'examen adéquat et de bénéficier d'un traitement efficace.

Lire l'article
Dossier Santé : La sinusite expliquée en vidéo

La sinusite expliquée en vidéo

Pendant la respiration normale, l'air pénètre par le nez et descend dans les poumons. A l'intérieur des os du crâne, se trouvent des poches d'air dénommées sinus. Les quatre principaux sinus communiquant avec le nez et la gorge sont le sinus frontal, le sinus maxillaire, le sinus ethmoïdal et le...

Lire l'article
Dossier Santé : Sinusite : on vous dit tout !

Sinusite : on vous dit tout !

La sinusite est une infection très courante qui touche les cavités osseuses situées de part et d’autre du nez. Pourtant, les facteurs de risques de la sinusite, la meilleure façon de se moucher et les traitements complémentaires sont peu connus.

Lire l'article
PUB