mayani
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Mon mari (27 ans) souffre depuis plusieurs années de spasmes trés violents déclenchés généralement apres l'absorption de nourriture. Il a fait de nombreux examens gastro (coloscopie, fibro...) qui n'ont rien donné. Depuis qqles mois, les crises sont de plus en plus fortes et ne sont calmées qu'apres une injection de morphine tant la douleur est forte. N'ayant rien de clinique, on penche evidemment vers le psy : l'anxiété, l'angoisse d'autant qu'il dit qu'il n'est pas en accord avec lui-meme...

Ces crises nous rendent la vie impossible et surtout on se pose des questions pour l'avenir: comment arreter ce tourbillon? Mon mari pese 55 kg pour 1m75 parce qu'il a des difficultés a manger, professionnelement ca devient aussi difficile à gerer... On a vu des gastro, des homéopathes, des radiesthésistes... il ne veut pas voir de psy.

Je cherche qqun qui aurait eu ce meme genre de crises calmées sous morphine... Si c'est votre cas, merci de vous manifester, on se sentira peut-etre moins desemparé...

mayani
Portrait de cgelitti
bonjour,

ayant lu votre message la première chose qui me suis venue à l'esprit est peut-être un début de la maladie de Crohn, mais comme vous le dite vous avez fait tous les examens possibles;n'etant pas médecin il y a deux solutions soit s'est médical et là continuer à voir d'autres medecins ou effectivement s'est psychologique, mais comme dit prendre de la morphine n'est pas la solution et d'en arriver là je ne pense pas que se soit que psy. Continuer à voir d'autres médecins, n'abandonner pas car tous ne sont pas forçément compètent en la matière .
Personnelement mon mari à souffert de maux gastriques durant plusieurs mois et il s'est avéré qu'il avait contracté une parasytose dans des pays sous dévelloppés
qui lui à fait perdre 30 kg en 3 mois avec justement maux d'estomac.Notre médecin à mis quelques temps avant de trouver de quoi il souffrait.
est-ce-que votre mari fait des déplacements à l'étranger???????????,
En tous cas n'abandonner pas je suis sur que celà n'est pas que psychologique.
Sujet vérouillé