Soupe de poireaux aux coques

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 01 Juillet 2010 : 02h00
Mis à jour le Jeudi 19 Février 2015 : 10h49
-A +A

Type de recette: 

Note: 

Aucun vote pour le moment

Temps de préparation: 

40 minutes

Difficulté: 

Très facile

Combien de personnes: 

4

Ingrédients pour Soupe de poireaux aux coques

1 litre de coques
1 verre de vin blanc
4 poireaux
1 cuillère à soupe d'huile d'olive
2 gousses d'ail
2 cuillères à soupe de crème fraîche
Sel, poivre du moulin

Préparation pour Soupe de poireaux aux coques

Faites tremper les coques pendant 15 minutes dans l'évier rempli d'eau pour éliminer le sable puis égouttez-les. Mettez-les dans une casserole avec le vin blanc. Faites ouvrir les coques pendant 1 à 2 min en les remuant bien. Lorsqu'elles sont toutes ouvertes, débarrassez-les dans un plat. Laissez-les tiédir puis décoquillez-les. Filtrez le jus de cuisson dans un chinois tapissé d'un filtre à café et réservez-le.

Coupez le pied des poireaux. Fendez-les de plusieurs coups de couteau dans leur longueur. Mettez-les dans l'évier rempli d'eau et agitez-les plusieurs fois pour éliminer la terre. Rincez-les bien, essorez-les et coupez-les en rondelles.

Chauffez une casserole avec un filet d'huile d'olive. Mettez les rondelles de poireaux et les gousses d'ail écrasées. Ajoutez le jus des coques et cuisez pendant 15 à 20 min en remuant souvent. Salez et poivrez. Mixez les poireaux avec une petite louche d'eau. Puis, si la soupe est trop épaisse, ajustez sa consistance avec un peu d'eau. Versez la crème fraîche et remuez sur un feu doux jusqu'à ce qu'elle soit dissoute. Rectifiez l'assaisonnement.

Ajoutez les coques décoquillées et versez la soupe de poireaux dans une soupière.

Si vous avez du vert de poireau en stock, c'est le moment de l'utiliser.

Date de publication: 

Jeudi 01 Juillet 2010

Publié par: 

Date de mise à jour: 

Jeudi 19 Février 2015
A lire aussi
Soupe panais poireaux Publié le 09/01/2017 - 11h07

Si vous ne trouvez pas de panais, remplacez-les par des carottes : ils sont de la même famille. Plein d’antioxydants avec ces légumes. Inutile de saler, la Badoit s’en charge.

Plus d'articles