esther
Portrait de cgelitti
bonjour,

Pour commencer j'ai eu un vilain départ dans ma vie, je veu pas m'étaler dessus, bref un lot d'ingrédient indigeste, corsé par les aléas de la vie, et forcé d'avaler le tout en bloc.j'ai dû apprendre alors au gré de mes erreurs. lorsqu'il faut s'accrocher au dur réalité et qu'on est pas paré, on s'en prend de belle, et on se cogne partout.

je sature de plus en plus et chaque jour je nourris une haine irascible et un delire de persécution croissant, envers les personnes antipathique à mon égard.Je conçoi le chacun pour soi mais je n'encaisse pas l'injustice. Il m'est impossible de ne pas rétorquer, et cela s'est retourne contre moi.j'en veux terriblement à ces personnes jusqu'à leurs souhaiter une mort atroce. j'en viens à plaindre la personne qui sera dans mon chemin le jour ou toute cette haine emmagasinée va jaïr. Je l'a contient au maximum, mais ces fuites ne sont pas anodines. Je ne peu avoir recours à un psy, car mon gout de revanche est trop fort, et vital, d'autant plus si l'on me condamne à l'enfer psychiatrique, ma vengeance sera fondé, inévitable et cinglante.Je ne me soumettrai pas a cette attentat sur ma vie.

j'imagine qu'il va vous être difficile de me proposer des solutions, je souhaite juste savoir comment vous gérer vos conflict. Et si cela engendre des psychoses ou névroses ? Merci d'avoir pris la peine de me lire jusque là, et des suites que vous me donnerez.

Tolérance
Portrait de cgelitti
Vous lire est efrayant ..Mais de quel bois etes vous faite ?
Vous etes plus que névrosée et un psy s'impose pour le salut de votre ame en perdition .
Pardonnez- moi si je suis un peu brutal .
On ne nourrit pas de tels sentiments quand bien meme vous soyez écorchée vive .
Ma vie ne fut guére facile , mais je ne cultive pas la haine , la vengeance ..Bien au contraire , je prie pour que celles-ci disparaissent si elles surviennent .
J'ai trouvé un équilibre de vie en faisant une thérapie et en tordant le coup aux mauvaises idées dues à la méchanceté de mes proches .
J'ai bpc lu d'ouvrages pour me comprendre et comprendre aussi autrui . Je me suis tournée vers la lecture de Dalai-Lama qui m'a bpc aidé pour aller sur un chemin de pleinitude .
Avant de faire une bétise envers vous où autrui , prenez -vous en main , en personne responsable qui assume son mal -etre en cherchant de l'aide vers un bon psy ..Vous avez aussi des CMPP où autres associations à votre écoute ..
Je vous souhaite de trouver la porte qui vous méne vers la tolérance et un mieux etre ..
Plus vous serez bien avec vous-meme avec un bon état d'esprit , plus vous vous éloignerez des gens néfastes , vous jouerez l'indifference qui est un bon moyen de prendre de la distance et de se retrouver en paix avec soi .
Courage à vous ..
esther
Portrait de cgelitti
merci de votre reponse Tolerance,

je souhaite connaitre le ressenti des gens en colère, et si c'est fréquent d'en arriver à souhaiter la mort.
je fait une différence entre une blessure et une maladie et on m'a toujours dit que la névrose était une maladie ??

Autrement oui je raisonne toujours dans le sens ou je doit me contenir, mais n'empêche que les émotions sont à la hauteur des événements malgré moi. Pour ce qui est d'eviter je n'ai pas cette facilité, sinon je l'aurai fait.

Sujet vérouillé