Sortie de maternité : visite à domicile dès 48 heures

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 18 Mars 2014 : 10h35
Mis à jour le Mardi 18 Mars 2014 : 13h47

Les nouvelles recommandations de la Haute autorité de santé (HAS) ont pour but de mieux organiser le retour à domicile après la maternité et de mieux accompagner les jeunes parents. Sont ainsi clairement définies les durées standards de séjour en maternité. Ensuite, une première visite à domicile est prévue dans les 48 heures.

© Istock

Chaque année, 800.000 bébés naissent dans les maternités françaises. Les femmes sont globalement satisfaites de la prise en charge de leur grossesse et de l’accouchement, mais elles sont en revanche réservées concernant la gestion de leur sortie de la maternité et l’accompagnement du retour à domicile. Afin d’améliorer cette situation, la HAS a actualisé ses recommandations.

Définition claire des durées du séjour en maternité : standard ou précoce

La sortie standard de la maternité a été définie après la naissance d’un nouveau-né unique sans complications :

  • Entre 72 et 96 heures (3 à 4 jours)

    après un accouchement par voie basse.

  • Entre 96 et 120 heures (4 à 5 jours)

    après un accouchement par césarienne.

Et la sortie précoce (sur accord préalable de la mère et/ou du couple) :

  • Au cours des 72 premières heures (dans les 3 premiers jours)

    après un accouchement par voie basse.

  • Au cours des 96 premières heures (dans les 4 premiers jours)

    après un accouchement par césarienne.

Avant toute sortie, de nombreux critères sont vérifiés par l’équipe médicale tant chez la mère (risques hémorragiques et infectieux, traitements, fragilité psychologique ou sociale) que chez l’enfant (examen clinique, alimentation, selles, mictions, ictère…).

PUB

Suivi à domicile précoce

La HAS recommande de choisir un professionnel référent qui effectuera le suivi du retour à domicile, à contacter avant la naissance. Il peut s’agir d’une sage-femme, du médecin généraliste ou d’un spécialiste.

  • Ce suivi comprend deux visites en cas de sortie standard, la première devant avoir lieu dans les 48 heures qui suivent la sortie de maternité.
  • En cas de sortie précoce, trois visites sont prévues, dont la première dans les 24 heures.

Ensuite, concernant l’enfant, un examen par un pédiatre ou un médecin généraliste est à prévoir entre le 6e et le 10e jour de vie. « Au cours de cette deuxième semaine de vie, l’examen du nouveau-né peut être complété par la visite du professionnel référent de suivi » précise la HAS.

Guide « Sortie de maternité : préparez votre retour à la maison » : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2014-03/document_dinformation.pdf.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Mardi 18 Mars 2014 : 10h35
Mis à jour le Mardi 18 Mars 2014 : 13h47
Source : Communiqué de presse de la HAS, 13 mars 2013, http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_1729168/fr/sortie-de-maternite-apres-accouchement-conditions-de-sortie-et-modalites-de-suivis-de-la-mere-et-de-lenfant.
PUB
PUB
A lire aussi
Sortie de maternité précoce : enfin des recommandations Publié le 29/09/2004 - 00h00

A la demande de l'Organisation nationale des syndicats de sages-femmes, des recommandations concernant la sortie précoce des maternités ont été élaborées. Y sont précisées les spécificités d'un retour précoce à domicile après accouchement et ses conséquences sur l'organisation du suivi...

Sortie de maternité : des dispositifs de sortie accéléréePublié le 30/04/2015 - 10h49

La durée moyenne de séjour en maternité en France est l’une des plus longues d’Europe. Plus d’une femme sur quatre exprime le désir de rentrer chez elle au plus tôt après un accouchement. C’est le résultat d’une enquête interne réalisée au CHU de Nantes.

Grossesse : droits et démarches (première partie)Publié le 23/06/2004 - 00h00

Même si la grossesse n'est pas une maladie, la Sécurité sociale vous prend en charge durant toute cette période. C'est effectivement un moment de votre vie ou vous devez être disponible à la grossesse et où vous êtes vulnérable. Quelques droits et démarches afin de ne pas avoir à trop se...

Plus d'articles