Stéphanie
Portrait de cgelitti
Ma grand-mère, 75 ans, s'est fait opéré le 17 décembre à coeur ouvert sur la valve mitral qui était bouchée et sur l'artère coronaire qui contenait du calcaire. L'opération a duré 7 heures et c'est très bien déroulé.

Malheureusement une fois en réanimation et extubée, son poumon n'a pas supporté le coup (poumon opérationel seulement à 52% et ma grand-mère est en grand surpoids 100kg et 1m70) et après 3 jours ils l'ont réintubé. Elle a aussi eu une complication (bulle d'air qui s'échappait du poumon pour aller sous la peau - on aurait dit un ballon).

Pendant cette période elle a attentée plusieurs fois à sa vie en enlevant les perfusions. Elle souhaitait réellement mourir. Elle menait la vie dure aux infirmières. Depuis peu elle va mieux physiquement et moralement aussi. Mais elle a du mal à respirer toute seule. Etant intubée elle essaie de nous communiquer des choses via papier ou mimes.

Cela fait plusieurs jours qu'elle "dit" que 3 infirmières lui veulent du mal et qu'ils ont fait des choses pas "normal" et qu'elles ne veulent qu'elle sorte de REA de peur que ma grand-mère raconte tout.

Est ce de la paranoia ? Et si ca n'en était pas que pourrait-on faire pour savoir si c'est vrai ? J'ai remarqué plusieurs fois qu'en effet les infirmières était brutales, souvent mal-polis et nous mentent en nous disant qu'elle ne fait pas d'efforts alors que le docteur nous dit l'inverse.

Pourriez vous m'aider ? Je ne sais plus à qui m'adresser.

Merci d'avance

Sandrine

PUB
PUB