Richard
Portrait de cgelitti
J'ai 62ans.Depuis quelques années la médecine du travail m'a diagnostiqué une silicose; je fais des bronchites à répétion avec quelques fois une surinfection(j'ai travaillé dans la céramique industrielle ave beaucoup de poussière)Je ne peux monter 10 marches ou une légère côte sans être énormément essouflée.J'ai peur pour l'avenir de mourir étouffée.Sachant que c'est une maladie qui progresse et ne guérit pas j'aimerais savoir si quelqu'un parmi vous est atteint de cette maladie et comment il la vit
Eliane
Portrait de cgelitti
J'avais pensé écrire à la sécu pour leur demander une p^rise en charge de ces médicaments
franceline
Portrait de cgelitti
Dommage pour la cure.
par ailleurs,les fluidifiants ne pourraient ils être accordés au titre des prestations complémentaires ? à voir avec une assistante sociale. il fat voir toutesles pistes.
Richard
Portrait de cgelitti
[QUOTE=richard] [QUOTE=Eliane] J'ai 62ans.Depuis quelques années la médecine du travail m'a diagnostiqué une silicose; je fais des bronchites à répétion avec quelques fois une surinfection(j'ai travaillé dans la céramique industrielle ave beaucoup de poussière)Je ne peux monter 10 marches ou une légère côte sans être énormément essouflée.J'ai peur pour l'avenir de mourir étouffée.Sachant que c'est une maladie qui progresse et ne guérit pas j'aimerais savoir si quelqu'un parmi vous est atteint de cette maladie et comment il la vit[/QUOTE] [/QUOTE]
richard
Portrait de cgelitti
Bonjour,

Je suis du Québec et je viens d'être reconnu silicose, j'en ai 25%, cependant j'ai repris le travail, mais lorsque je fais des efforts je viens très essouflé moi aussi, je n'ai plus de qualité de vie lorsque j'arrive chez moi ... donc je suis allé voir le pneumologue et il va me faire passer d'autres tests , C'est très difficile et je n'ai que 46 ans. merci
PALMI
Portrait de cgelitti
Mon père, 80 ans, 35 années de mines de fond (charbon),est actuellement en litige : après quelques questions, le pneumologue qui l'a consulté lui a accordé une augmentation de 5% de son taux de silicose qui de ce fait est reconnu à 25%.
Mon père est d'origine italienne, après 10 années de mine de charbon en Sardaigne, il a immigré en France en tant que mineur de fond confirmé.
Pendant près de 10 ans il n'était rémunéré qu'à 70% du salaire d'un mineur, puis il est passé à 90% pendant encore quelques années pour finalement avoir 100% de son salaire après plus de la moitié de sa carrière au fond de la mine.
Il est donc extrèmement suspicieux....
Pouvez-vous me conseiller ou m'indiquer des experts neutres qui pourraient déterminer son taux de silicose...
Merci de nous aider
richard
Portrait de cgelitti
[QUOTE=Eliane] J'ai 62ans.Depuis quelques années la médecine du travail m'a diagnostiqué une silicose; je fais des bronchites à répétion avec quelques fois une surinfection(j'ai travaillé dans la céramique industrielle ave beaucoup de poussière)Je ne peux monter 10 marches ou une légère côte sans être énormément essouflée.J'ai peur pour l'avenir de mourir étouffée.Sachant que c'est une maladie qui progresse et ne guérit pas j'aimerais savoir si quelqu'un parmi vous est atteint de cette maladie et comment il la vit[/QUOTE]
franceline
Portrait de cgelitti
Bonjour Eliane, j'espère que quelqu'un va vous répondre sur le problème qui vous préoccupe, à savoir comment vivre au mieux avec une silicose..
je suppose que cette affection a été reconnue en maladie professionnelle ?

Il me vient une idée, surtout si vous souffrez de bronchites à répétitions avec surinfection : demandez à votre médecin si des cures thermales (prise au titre de la MP)ne vous soulageraient pas, c'est sans doute une éventualité à envisager..
Bon courage,
Pimp'Irène
Portrait de cgelitti
Mon grand-père a souffert de cette maladie et de ses complications car il a travaillé dans les mines de charbon + fumé +/- 50ans.
Tout dépend du taux de silicose reconnu, mon grand-père avait atteint 100% et il a été bien soulagé par l'oxygène : il avait un appareil qui purifiait l'air et lui renvoyait un mélange enrichi par un masque qu'il portait la nuit. Il prenait beaucoup de doliprane pour fluidifier le sang.
Il n'a pas fait de cure, mais des séjours en moyenne altitude en Ardèche qui lui faisait du bien.
Par contre les fortes chaleurs, le vent et le brouillard le gênaient et il se sentait étouffé.
A part ça il a profité au maximum et il est décédé à 79ans, un bel âge étant donné son état physique(hernie ombylicale + tumeur au foie...)
Bon courage !
xman
Portrait de cgelitti
eliane heureusement que vous n'etes que de 15% lsillice se deposent dans le poumon ce qui donnent ce qu'on appele syndrome interstitiel si les lesion diffusent dans tout le poumon ça causent une insuffisance respiratoire chronique qu'on traite par des antibiotiques si infection pulmonaires des fluidifiants et parfois des corticoides qui soulagent beaucoup les malades ainsi que de l'oygene a bas debit.
claire
Portrait de cgelitti
bonjour,j'ai 20 ans et je travaille dans la ceramique depuis 4 ans deja.j ai du mal a respirer et j ai mal a la gorge en permanence.J ai peur d attraper la silicose un jour et j aimerai savoir combien de temps faut il etre exposé a la silice pour contracter la maladie.Merci pour votre ecoute.Claire

Pages

Sujet vérouillé