Silence ! Secret de famille...

Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Mercredi 21 Mai 2003 : 02h00
-A +A
Des secrets de famille, il en existe probablement dans la vie de toutes les familles. Mais comme par définition, ce sont des secrets, nous vivons en les ignorant… jusqu'au jour où, ayant « accomplis leur oeuvre souterraine », ils peuvent enfin être révélés.

Pierre est élevé par un père et une mère qu'ils croyaient être ses parents. A 15 ans, il apprend qu'il a été adopté. Annette n'a jamais su qui était son père. Chaque fois qu'elle tente de percer le mystère auprès de ses proches, ils se taisent… et elle doute. Rappelons-nous aussi de cette scène au début du film « Festen » de Thomas Vinterberg. Helge organise à l'occasion de son soixantième anniversaire une réunion de famille. L'ambiance est joyeuse et le champagne coule à flot. Christian, son fils aîné se lève. « Je voudrais proposer le premier toast. Après tout, c'est mon devoir de fils aîné. [...] C'est une sorte de “discours de vérité”. Je l'ai intitulé : “ Quand papa prenait son bain. ” [...] Je ne sais pas si vous vous rappelez, mais papa était un maniaque de la propreté. Il emmenait Linda et moi dans son bureau. […] Il enlevait sa chemise et son pantalon et nous devions en faire autant. Il nous allongeait sur la banquette verte, qu'on a jetée depuis, puis il nous violait. Il abusait de nous sexuellement. Il avait des rapports sexuels avec ses chers petits (…). » Cette scène terrible illustre parfaitement les racines d'un secret de famille, un savoir que chacun connaît et que chacun tait, pour protéger l'équilibre de la famille, mais en silence, ses membres en souffrent. Ainsi, apprend-on au cours de ce dîner de famille, que l'une des sœurs, Linda, s'est suicidée ; elle a choisi de mourir plutôt que de dire.

Un secret de famille est un secret que l'on ne choisit pas…

Annette, Pierre, comme tant d'autres, sont victimes de ce que l'on dénomme « un secret de famille ». Certains ont connaissance d'un événement de la vie familiale que d'autres ignorent. Charge à ceux qui détiennent le savoir de le maintenir consciemment ou inconsciemment aussi secret que possible…. Certes, garder un secret est une chose importante pour préserver son intimité et pour bien différencier sa vie sociale de sa vie privée. Mais un secret de famille n'est pas un secret que l'on choisit ; c'est un secret dont on est la victime, un non-dit dont on ne connaît pas nécessairement le contenu, mais dont on sait inconsciemment qu'il faut continuer de le taire. Ainsi Jeanne, la sœur d'Annette, sait qui est le père de sa sœur, mais « victime » du secret, elle ne se sent pas le droit de le divulguer, elle reste silencieuse sur cette question.

Comme le dit le proverbe : " On ne parle pas de corde dans la maison d'un pendu "

François Vigouroux, psychologue et romancier, auteur du roman « Le secret de famille »*, explique bien que le secret n'arrive pas par hasard, par oubli. Il a été mis en place « pour masquer quelque malheur ou quelque faute… ». Que cachent donc les secrets de famille ? « Il y a les petits secrets qui cachent les désordres courants, les inconduites, les mésalliances ou les mauvais mœurs (….). Il y a les suicides, les folies, les maladies non recevables, les morts ignominieuses (….). Il y a ensuite toute la gamme des crimes et des condamnations, les faillites et les escroqueries non reconnues ( ….), … les échecs professionnels, le chômage », explique François Vigouroux après avoir réalisé des entretiens avec des personnes « victimes » de secret de famille. Par exemple, dans les années 90 où la performance sociale était la norme, des hommes ont tout simplement caché leur chômage ou leur infortune à leurs enfants. Plus poétiquement, cet auteur écrit aussi : « le secret, c'est le cheminement obscur des passions dans l'histoire des familles ».

Publié par Dr Catherine Feldman, psychothérapeute le Mercredi 21 Mai 2003 : 02h00
A lire aussi
Sexualité expliquée aux enfants : les 3 règles pour les protéger Publié le 09/06/2016 - 14h17

Les enfants font tous preuve de curiosité à propos de la sexualité. Et ils ont de la chance de vivre au XXIème siècle, car leurs parents répondent à leurs questions ! Pourtant, répondre aux questions ne suffit pas, et une bonne éducation vise également à leur donner la capacité de se...

Vacances et famille recomposée : mode d’emploi Publié le 15/07/2013 - 09h03

Les vacances en famille sont a priori un joli moment de vie, une parenthèse dans l’année. Mais quand on part en famille recomposée, des tensions peuvent survenir, celles, bien sûr, de toutes les familles, mais en plus les tensions liées à la recomposition familiale. Alors comment faire au...

Faut-il le laisser croire au Père-Noël ? Publié le 24/12/2002 - 00h00

Votre enfant a entre 5 et 6 ans et la majorité de ses amis lui disent que le Père-Noël n'existe pas.Le merveilleux rêve d'enfant, à la veille de Noël, tourne au mensonge.Est-ce le moment de lui dire toute la vérité ?

Plus d'articles