Sida : les autotests jouent leur rôle

Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Vendredi 01 Avril 2016 : 11h48
Mis à jour le Vendredi 01 Avril 2016 : 14h59

Déjà six mois que les autotests sida sont disponibles en France. En vente libre, simple à utiliser, anonyme… ses arguments ont séduit. Il s’en vend 2000 par semaine, même si le prix reste trop élevé au goût des spécialistes de la lutte anti-VIH.

2000 autotests VIH vendus par semaine

Six mois après son lancement en pharmacie (le 15 septembre 2015), environ 2000 exemplaires de l’autotest de dépistage du sida (ou autotest sida) ont été délivrés en moyenne chaque semaine en France (entre 1200 et 2800). « Au total, plus de 100 000 autotests sida ont déjà été approvisionnés par les 11 000 pharmacies françaises (1 sur 2 environ) réparties sur l’ensemble du territoire », estime Fabien Larue, directeur du laboratoire AAZ, producteur de l’unique autotest de dépistage du VIH ayant reçu le marquage CE et donc une autorisation de commercialisation.

PUB

L’autotest semble remplir sa fonction

L’autotest sida se voulait un outil supplémentaire et complémentaire de dépistage pour les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas recourir aux autres offres de dépistage classiques. Et en effet, une enquête d’opinion dévoilée le 30 mars 2016 et réalisée par internet auprès de 900 acheteurs sur le site d’Illicopharma, une pharmacie en ligne, montre qu’il touche des personnes qui ne seraient pas allées en centre de dépistage, chez un médecin ou en laboratoire.

Pour 42% des personnes sondées, il s'agissait d'un premier dépistage. Parmi elles, 54% ne seraient pas allées se faire dépister dans un centre. Le dépistage par autotest sida a été effectué pour 60% des sondé suite à un comportement à risque, dans l’objectif d’arrêter le préservatif (27%) et par curiosité (10%). Facilité, confidentialité et disponibilité sont les raisons d’achat de l’autotest VIH dans une pharmacie en ligne.

Deux idées pour développer sa diffusion et son impact : une meilleure visibilité (il n’est toujours pas autorisé en vente libre devant le comptoir de la pharmacie) et un prix abaissé. Au prix conseillé de 28 euros, certains revendiquent un taux de TVA identique au préservatif, à savoir 5,5%, au lieu des 20% aujourd’hui.

SIDA Info Service propose un accompagnement téléphonique dédié à l’autotest sida : 0 800 840 800

Mots-clés : Autotest sida, Sida, Vhi
Publié par Hélène Joubert, journaliste scientifique le Vendredi 01 Avril 2016 : 11h48
Mis à jour le Vendredi 01 Avril 2016 : 14h59
PUB
PUB
A lire aussi
Efficacité de l’autotest VIH : premiers constatsPublié le 01/12/2015 - 16h05

Depuis son autorisation à la vente le 15 septembre dernier, l’autotest VIH a fait l'objet d'une enquête réalisée par un distributeur sur son efficacité, menée auprès de 314 clients. Elle livre les premiers indicateurs sur l'utilisation du test auprès des particuliers. Si la majorité des...

L’autotest de dépistage du VIH est arrivé !Publié le 14/09/2015 - 12h45

Dès demain mardi 15 septembre 2015, l’autotest de dépistage du virus du sida sera disponible dans les pharmacies françaises. En pratique, les personnes ayant pris un risque pourront, trois mois plus tard, tester elles-mêmes leur séropositivité. Cet outil vise à renforcer le dépistage, mais...

Sida : mettre fin à 8 idées reçues Publié le 02/12/2015 - 10h34

Les idées fausses qui entourent le sida sont nombreuses et ont la vie dure. Petit recueil des idées reçues qu’il faut définitivement éliminer.

Plus d'articles