Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Et si vous pensiez au lieu jaune ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 21 Juin 2012 : 09h08
Mis à jour le Jeudi 21 Juin 2012 : 10h19
-A +A

... Plutôt que d'acheter du cabillaud qui est une espèce en danger !

Le lieu jaune est de la même famille, celle des Gadidés, sa chair est proche de celle du cabillaud, encore plus fine et un peu moins fragile, ce qui de mon point de vue est un avantage. En fait, le cabillaud n'est pas vraiment facile à cuisiner tant il s'effrite vite.

Le lieu jaune un très gros poisson et il se débite en tranches ou mieux encore en filets.

Cuisez-le dans un petit court-bouillon. Puis accommodez-le en salade avec des fraises, cela vous changera de l'ordinaire. Voici la recette que j'ai interprétée d'après celle de Brigitte Namur, auteur de "Le poisson pris dans ses filets" chez Albin Michel.

Rincez 300 g de fraises, réservez-en 12. Émincez et citronnez 200 g de champignons de Paris. Nettoyez 1 petite batavia.

Préparez la vinaigrette : mixez 2 échalotes ciselées avec le reste des fraises et le jus d'un citron. Puis ajoutez 3 cuil à soupe de balsamique et 2 à 3 d'huile d'olive, salez, poivrez.

Dans un saladier, mélangez les feuilles de batavia avec la moitié de la vinaigrette aux fraises. Puis répartissez-la sur les assiettes ou sur le plat. Effilochez dessus le lieu et ajoutez les lamelles de champignons. Parsemez de cerfeuil ou d'estragon ciselé et ajoutez les fraises réservées. Coulez dessus le reste de vinaigrette.

C'est joli et complètement délicieux !

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 21 Juin 2012 : 09h08
Mis à jour le Jeudi 21 Juin 2012 : 10h19
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Plus d'articles