Ce billet fait partie du blog "Le blog de Paule Neyrat".

Et si vous faisiez votre saumon fumé ?

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 25 Octobre 2012 : 22h46
Mis à jour le Vendredi 26 Octobre 2012 : 09h14
-A +A

A la fin de l'année, vous n'échapperez pas au saumon fumé ! Celui de qualité est obligatoirement cher.

Nombreux sont les chefs qui fument eux-mêmes leur saumon, je l'ai souvent constaté. Ils peuvent ainsi offrir à leurs clients un saumon fumé "frais", de qualité, qu'ils tranchent au fur et à mesure.

L'opération n'est pas difficile, du moment qu'on a l'outil adéquat, c'est-à-dire un fumoir et de la sciure de bois. Du genre de celui-ci qui vous est évidemment livré avec tous les accessoires et le mode d'emploi.

Vous pouvez fumer la quantité de saumon que vous voulez. Et ça se fait en très peu de temps : une quinzaine de minutes.

D'ici la fin de l'année, vous aurez le temps de vous entraîner ! Ensuite, ce fumoir vous servira pour vos déjeuners et dîner familiaux, amicaux. Une entrée de saumon fumé est toujours la bienvenue.

Et pour amortir votre investissement (86 €), pourquoi ne pas fumer du saumon pour vos copains et le leur vendre ? En ces temps de crise….

Paule

Publié par Paule Neyrat, Diététicienne le Jeudi 25 Octobre 2012 : 22h46
Mis à jour le Vendredi 26 Octobre 2012 : 09h14
Ce billet fait partie du blog : Le blog de Paule Neyrat
A lire aussi
Saumon d'élevage, saumon sauvage, bio : comment bien le choisir ? Publié le 26/11/2010 - 13h24

Le saumon fumé est un incontournable des repas de fin d'année. Quant au saumon frais, il fait maintenant partie des produits courants, y compris dans les cantines. D'où viennent-ils ? Saumon d'élevage, saumon bio, saumon sauvage, quelles différences ? Décryptage.

Le saumon Publié le 11/08/2006 - 00h00

Longtemps produit de luxe, le saumon s'est démocratisé grâce à l'aquaculture. Les linéaires des super marchés regorgent de saumon frais, fumé, parfois mariné. Le saumon sauvage reste toujours le meilleur.

Repas de fêtes : on gère diététique et plaisir Publié le 02/12/2015 - 18h00

Prendre quelques kilos, c’est ce que l’on redoute avec cette succession de repas de fêtes. Ca n’est pas une raison pour bouder son plaisir. En fait, la plupart des produits traditionnels sont conformes à la diététique s’ils sont bien gérés. Revue de détails.  

Plus d'articles