Et si nous étions tous des donneurs universels ?

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Avril 2007 : 02h00
-A +A
Des enzymes capables de convertir les globules rouges appartenant aux groupes sanguins A, B et AB en groupe 0 viennent d'être identifiées. Cette découverte revient à transformer tout donneur de sang en donneur universel. Une technique qui pourrait contribuer à améliorer la pénurie des banques de sang.

Groupes sanguins : système ABO

Récemment encore, l'Établissement français du sang lançait un appel aux dons de sang en réponse à l'inquiétante pénurie des stocks. Cette insuffisance des dons est plus marquée pour certains groupes sanguins. En effet, il existe différents groupes sanguins qui ne sont pas tous compatibles : groupes A, B, AB et O.

Groupe 0 : donneurs universels

Les sujets appartenant aux groupes A ont des globules rouges qui portent l'antigène A, tandis que leur sérum contient naturellement des anticorps dirigés contre l'antigène B. Ils ne peuvent donc recevoir de sang appartenant aux groupes B ou AB sous peine de voir apparaître une lyse des globules rouges et un choc transfusionnel. Quant aux personnes du groupe AB, leurs globules rouges portant des antigènes A et B et leur sérum ne contenant pas d'anticorps anti-A ni anti-B, ils peuvent recevoir tous les types de sang, et sont donc appelés des receveurs universels.Mais seuls les globules rouges du groupe 0 peuvent être transfusés aux personnes de tous les autres groupes car ils ne portent aucun antigène, d'où le nom de donneurs universels pour désigner les sujets de groupe 0. En revanche, leur sérum contenant des anticorps anti-A et anti-B, ils ne peuvent recevoir que du sang du groupe 0.

Publié par Isabelle Eustache, journaliste santé le Lundi 16 Avril 2007 : 02h00
Source : Liu Q.P. et coll., Nature Biotechnology, 25 (4) : 454-64, 2007.
A lire aussi
La transfusion sanguine : pensez à donner votre sang ! Publié le 16/10/2000 - 00h00

Après l'émotion suscitée par l'affaire du sang contaminé, la transfusion sanguine a été redoutée par de nombreux patients. Et pourtant, elle est indispensable à de nombreux traitements en médecine et en chirurgie. Aujourd'hui, la transfusion sanguine est sûre grâce aux avancées...

L'anémie chez les chiens et les chats (2e partie) Publié le 18/12/2005 - 00h00

Si la cause de l'anémie doit être trouvée pour pouvoir la soigner, il est parfois nécessaire, dans des cas sévères, de procéder à une transfusion sanguine. Se pose alors la question de la compatibilité entre l'animal donneur de sang et celui qui doit le recevoir !

Plus d'articles